• La démocratie n´est-elle pas nécessairement « participative » ? C´est en principe le gouvernement de tous et l´implication de chaque citoyen dans les choix collectifs. Pourtant, l´idée de « démocratie participative » s´est aujourd´hui peu à peu diffusée, par différence avec la démocratie représentative classique.Son principe général est simple : les citoyens doivent être consultés avant la prise de décision politique. Mais son application soulève de nombreuses difficultés : comment organiser la consultation, jusqu´où aller dans la concertation, comment ne pas se contenter d´une « société civile » cooptée, quels sont les risques de populisme ?Mis à jour pour cette nouvelle édition, cet ouvrage prend appui sur des études de cas destinées à organiser la réflexion et à donner des grilles de lecture, afin de comprendre les enjeux de la participation.

  • La gouvernance sert aujourd'hui de label à toutes les innovations ; mais dans le plus grand flou, parlant à la fois de modernisation administrative, de performance managériale, d'innovation démocratique... En réalité, c'est un nouveau Janus aux faces contradictoires. D'un côté, l'efficience gestionnaire, qui prescrit la concurrence. De l'autre, une ouverture démocratique, qui fait rêver d'égalité. Un grand écart immense. Peut-on parler de la même façon aux banquiers et aux Indignés ?
    Ce livre analyse cette situation et montre que la gouver­nance publique va vers des paradoxes croissants, car elle est prise entre deux impératifs contradictoires. Pour y échapper, suffira-t-il de promouvoir des micro­consensus, qui restent émiettés et sans globalité politique ? Ou s'agit-il là d'une nouvelle morale politique ?

    /> Jean-Pierre Gaudin est professeur de science politique à l'IEP d'Aix-en-Provence. Il a notamment publié L'Action publique (Dalloz et Presses de Sciences Po, 2004) et La Démocratie participative (Armand Colin, 2007).

  • Quel est l'avenir des politiques contractuelles ? Ces démarches d'action publique impliquent une négociation explicite des objectifs, des engagements sur des projets conjoints et une coopération financire dans un calendrier précis. Il s'agit moins d'obligations juridiques que d'engagements politiques. Cet ouvrage en propose une synthse et souligne l'ampleur de leurs développements récents. Les politiques publiques contractuelles ont d'abord concerné la politique de la ville, l'aménagement, le développement économique local et les politiques culturelles. Puis elles sont intervenues largement dans des secteurs aussi différents que la santé et la politique universitaire, la formation ou les politiques sociales. Mme des domaines régaliens comme la justice et la police sont concernés. Doit-on considérer ces contrats comme des bricolages institutionnels temporaires ? Ou bien faut-il y voir une manire prospective de concilier souci de performance et esprit de négociation ? Adaptabilité, coopérations nouvelles entre acteurs publics et privés, capacité structurer des partenariats entre niveaux de gouvernement constituent leurs principaux atouts. Mais opacité décisionnelle, irresponsabilité, cots collectifs de décision et de gestion en sont les discutables contreparties.

  • La crise actuelle de la ville est en particulier le fruit de réalisations bâclées et d'un urbanisme tout juste octroyé. Aujourd'hui cependant, des formes de négociations contractuelles se développent et dessinent des perspectives nouvelles. Elles valorisent la multiplicité des points de vue et font place aux initiatives municipales. Faut-il croire ceux qui y voient la chance d'une modernisation politique et d'une catalyse des énergies locales ? Dès l'orée du siècle, lorsque les communes commencent d'être affrontées à la gestion de la ville moderne, le souci de l'efficacité croise d'emblée l'ambition de refaire la société « par le bas ». Le développement urbain gagnerait à s'enraciner dans un réseau local d'initiatives, de liens et de solidarités. Quelle est donc cette prégnance du sentiment local dans notre imaginaire politique ? Il fallait examiner comment affiliations et obligations peuvent s'actualiser dans le temps, et pourquoi aux perfectionnements gestionnaires répond une volonté toujours renouvelée d'enracinement. A quelles fins, en somme, la technique et la « Polis » cherchent-elles à se conjuguer ? L'analyse du municipalisme, dans ses figures historiques et contemporaines, révèle ainsi les implications profondes mais également les paradoxes des innovations actuelles. L'adaptation des services urbains à la diversité des attentes conduit en effet à l'affaiblissement des références qui donnaient sens à l'action collective. Et l'appel élargi à l'opinion publique se résume trop souvent au dialogue avec les nouvelles « technélites ».

  • La crise actuelle de la ville est en particulier le fruit de réalisations bâclées et d'un urbanisme tout juste octroyé. Aujourd'hui cependant, des formes de négociations contractuelles se développent et dessinent des perspectives nouvelles. Elles valorisent la multiplicité des points de vue et font place aux initiatives municipales. Faut-il croire ceux qui y voient la chance d'une modernisation politique et d'une catalyse des énergies locales ? Dès l'orée du siècle, lorsque les communes commencent d'être affrontées à la gestion de la ville moderne, le souci de l'efficacité croise d'emblée l'ambition de refaire la société « par le bas ». Le développement urbain gagnerait à s'enraciner dans un réseau local d'initiatives, de liens et de solidarités. Quelle est donc cette prégnance du sentiment local dans notre imaginaire politique ? Il fallait examiner comment affiliations et obligations peuvent s'actualiser dans le temps, et pourquoi aux perfectionnements gestionnaires répond une volonté toujours renouvelée d'enracinement. A quelles fins, en somme, la technique et la « Polis » cherchent-elles à se conjuguer ? L'analyse du municipalisme, dans ses figures historiques et contemporaines, révèle ainsi les implications profondes mais également les paradoxes des innovations actuelles. L'adaptation des services urbains à la diversité des attentes conduit en effet à l'affaiblissement des références qui donnaient sens à l'action collective. Et l'appel élargi à l'opinion publique se résume trop souvent au dialogue avec les nouvelles « technélites ».

  • Après la mort de Marlysa, c'est la stupéfaction au village de Calris. La dépouille de la guerrière a disparu. Sur sa tombe est inscrit un indice. Noria, Cilia et Tatrin décident de suivre cette piste qui les conduira sur l'île de Langouln où des témoins affirment qu'une femme mystérieuse y aurait trouvé refuge. La nouvelle Marlysa va bientôt faire son apparition...

  • Marlysa et ses amis sont sollicités par Janyelle, une jeune femme venue des Aroks, qui leur demande de l'aide. Son village est occupé par un groupe de brigands qui s'est emparé de toutes ses richesses. La reconquête sera difficile et... tragique pour nos héros !!

  • Après bien des péripéties, Marlysa et ses amis retrouvent un peu de paix et s'attèlent
    à la reconstruction du village de Tolden.
    Le grand sage sait que ses jours sont comptés et qu'il faudra donc lui trouver un
    successeur...
    Il s'inquiète d'un certain Styneil qui intrigue depuis quelques mois pour influencer le
    futur choix des villageois. Ses intentions ne semblent pas si pacifiques...

  • L'héroïne au masque dans sa plus vertigineuse aventure ! Un classique de l'heroic fantasy !

    À Tolden, une grande partie de la population est enlevée par les mystérieux Rinults, Marlysa, Noria et leurs amis se lancent à leur poursuite. Au fil des péripéties, ils vont découvrir la cité des Rinults fondée sur l'exploitation de plusieurs peuplades. Marlysa, qui doit se familiariser à la présence de son fils, se lance dans une aventure hors du commun...

  • Un soir, au village de Tolden, Randin découvre un enfant abandonné par une créature pour le moins étrange. Randin ainsi que sa femme Telsi décide de recueillir et enfant portant sur le visage un terrible secret, ils décident alors de le recouvrir d'un masque. Les années passent et Marlysa grandie. Inscrite à la fondation, elle y apprend le maniement des armes et l'art du combat. C'est alors que ses parents adoptifs disparaissent, elle décide donc de partir à Dompour pour les retrouver. Ce périple s'annonce dangereux pour Marlysa et ses amis, Tatrin, Cilia et Ossian, bien décidés à l'accompagner jusqu'au bout.

  • Marlysa, ses compagnons et leur nouvel ami Siryus, arrivent enfin au coeur de la ville mythique de Dompour. Toujours à la recherche de ses parents adoptifs, Marlysa devra se confronter à « L'Ombre », bien décidé à lui barrer la route. Seulement cette étrange créature semble recevoir des ordres de quelqu'un : « Il ». Marlysa devra se rendre de l'Autre Côté pour affronter son passé et ses opposants.

  • Après la mort de Randin, son père adoptif, Marlysa et ses amis décident de traverser l'Océan des Brumes pour rejoindre l'Autre Côté. Ils y feront la rencontre des Uraklan et des Alivos, peuples vivant dans la peur et la misère depuis que le Maître est au

  • "Marlysa et sa soeur, alliées face à une sombre malédiction ! Marlysa, Noria et leurs compagnons plongent, sans le savoir, au coeur d'un terrible complot..."

  • Durkan a enfin retrouvé Marlysa pour lui confier le message de Tatrin. De retour à Dompour, cette dernière constate que son ami d'enfance a disparu. Elle ne peut échapper à un enlèvement fomenté par une horde de barbares, les Kidriks, qui préparent une mystérieuse opération d'envergure. Marlysa apprend ainsi que son village de Tolden court un grand danger. Que veulent ces guerriers sanguinaires et que préparent-ils en secret dans la région de Tolden ? Marlysa arrivera-t-elle à retrouver ses anciens amis : Tatrin, Cilia, Ossian et Stirius, et savoir ce qu'ils sont devenus ? En remontant le fleuve, Marlysa revient sur les traces de son passé... et le voyage pourrait bien être douloureux...

  • Le temps est venu pour Marlysa de savoir qui elle est et quel secret cache son masque Qui est-elle vraiment, qui se cache derrière le Maître et qui tire réellement toutes les ficelles du jeu ? Avec une aide inattendue des Xians, Marlysa trouvera enfin des réponses à toutes ses questions mais à quel prix ?

  • Sur sa route, Marlysa se porte au secours d'un étrange convoi, pris d'assaut par une horde de mercenaires : une diligence, avec à son bord, une mystérieuse vieille femme. Poursuivies, elles trouvent refuge à Campion, où se déroule une compétition. Mais Marlysa ignore la véritable nature de cette femme appelée « femme-vie » ? Qui est-elle ? Et pourquoi est-elle traquée ?

  • Sous l'emprise de « l'Ordre noir », Marlysa doit s'occuper de l'éducation du Doge qui n'est autre que son fils.

  • Retenue prisonnière par les Kidriks, Marlysa apprend que son fils qu'elle croyait mort-né est toujours vivant. Les mystérieuses « nonnes noires » qui s'étaient occupées d'elle ont donc menti pour s'emparer de l'enfant. Dans quel but ? Marlysa s'échappe alors du campement Kidrik pour retrouver les traces de son fils. Cilia, Stirius et Ossian l'accompagnent dans son périple. Progressivement, ils vont découvrir des changements dans l'attitude de la guerrière masquée. C'est une nouvelle Marlysa qui fait son apparition.

  • "Victime de la malédiction des nonnes noires, Marlysa s'est métamorphosée... Pour l'ensemble de ses amis, la guerrière masquée devient de plus en plus énigmatique... Ils avancent pourtant, vaille que vaille, à ses côtés pour l'aider à sortir son fils des

  • Marlysa est de retour dans la région de Tolden qui l'a vue grandir. Elle va y retrouver une partie de ses amis : Cilia, Ossian et Stirius. Malheureusement, les retrouvailles vont être de courte durée : les kidriks incendient le village et repartent après

  • Rien ne va plus pour Marlysa et ses amis, Telsi et Tatrin sont derrière les barreaux et l'expédition au château du Maître s'est soldée par un cuisant échec. Grâce à l'aide des Alivos et du mystérieux Bragal. Marlysa et Bragal, une fois avoir délivrés Tatrin et Telsy, reste volontairement dans le château afin d'affronter le Maître. De nouveaux personnages apparaissent tenant chacun une importance bien particulière, Marlysa se rapproche de ses origines, ce qui par conséquent augmente les risques et le danger !

  • Marlysa, belle et fougueuse guerrière masquée, se lance à la poursuite des amazones rouges. Elle espère pouvoir leur dérober la dernière dague sacrée, qui alliée aux deux autres, permettrait de faire renaître le terrible Waltras. La confrontation est violente, mais soudainement interrompue par Rynwalk, une mercenaire envoyée par le seigneur Faradya. Dans la confusion, Marlysa parviendra-t-elle à empêcher la résurrection du Waltras ? La route sera longue, et la mènera jusqu'aux limites de la résistance.

  • Piégée par le puissant Seigneur de Faradya, Marlysa doit s'emparer d'une dague aux pouvoirs extraordinaires, détenue par un rival : le Seigneur Dormunt. Cette arme a jadis scellé la paix avec les Amazones, si elle tombait aujourd'hui entre de mauvaises mains, les conséquences pourraient être terribles. L'ombre du monstrueux Waltras plane Marlysa sera-t-elle bientôt rattrapée par son passé ?

empty