• Comment t'écrire adieu

    Juliette Arnaud

    • Belfond
    • 6 Septembre 2018

    Et vous, quelles chansons vous ont sauvé la vie ?
    " J'ai l'intuition que les chansons nous attendent. J'ai toujours aimé Comment te dire adieu. Il aura fallu R. et sa fugue finale, sans annonce, sans explication, mais blindée de fausseté, pour que je l'entende. La chanson m'attendait, les chansons nous attendent tous. "
    À 45 ans, Juliette se retrouve face à elle-même, avec le coeur déchiré et l'envie de rire de tout. Elle se repasse alors les 14 titres de sa bande originale, d'Étienne Daho à Dolly Parton, sans oublier Bruce Springsteen, 14 pop songs qu'elle a écoutées religieusement et dont elle connaît les paroles par coeur. Pourquoi sa vie chante-t-elle tout à coup si faux ? Qu'est-ce qui a mal tourné ? Elle a pourtant suivi à la lettre ce que les refrains suggéraient. Elle a scrupuleusement appliqué les adages de chacun des couplets.
    À défaut de réponse, puisque R. est parti sans un mot, Juliette va s'y coller, à écrire adieu. Elle essaiera d'être drôle et elle sera sincère, pour comprendre, peut-être, que tout ce qui mène à la fin d'une histoire d'amour, on le porte en soi.

  • "Peut-être qu'Elle sait pas comment revenir."
    Dans son village du Sud de la France, Rose a de grands projets pour célébrer son entrée officielle dans l'âge adulte. Puisque s'ouvre l'été de ses 18 ans.
    Lorsque débarque sans prévenir Manette.
    Qui se trouve être sa mère.
    Celle qui s'est éclipsée, quand Rose était bébé, pour suivre sur les routes son groupe de rock préféré.
    Abandonnant et l'enfant et le père.
    Si cela ne tenait qu'à elle, Rose accueillerait son chat fugueur de mère à coups de balai.
    Sauf qu'Emiliano, le père de Rose, n'a pas la même opinion des chats fugueurs en général, et de celui-là en particulier.
    A-t-il jamais cessé d'aimer Manette ?
    Débute alors un long, incertain et périlleux été.
    Roman initiatique et tendre, Maintenant, comme avant évoque la famille décomposée, la question taboue des mères qui n'élèvent pas leur enfant et les maux d'amour avec un humour féroce.

  • Arsène

    Juliette Arnaud

    Lorsque depuis sa fenêtre, Georges découvre sa nouvelle voisine, il est instantanément fasciné. Il faut dire qu'elle est fantastique, cette fille aux long cheveux dorés, surtout lorsqu'elle essaye désespérément d'accrocher un rideau, tombe de son tabouret et jure comme un charretier tout en écoutant du rock à plein volume ! Bon, maintenant, reste à attirer l'attention de la jeune femme pour avoir une chance de faire sa connaissance. Quand on est tout petit, même pour un élève de 6e et myope comme une taupe, ce n'est pas si simple de se faire remarquer... mais Georges a de la suite dans les idées: il parvient à la convaincre de lui confier la garde de son énorme chien, et met ainsi un pied dans sa vie. Se noue alors une insolite relation entre ces deux êtres que tout sépare...

  • Au sionisme on oppose souvent le phénomène ultra-orthodoxe des haredim, les hommes en noir, et l'influence grandissante de ces derniers au sein de la société israélienne. Cette "vague noire" inquiète à juste titre les autorités israéliennes et la société civile. Elle représente une menace pour l'Etat hébreu et sa cohésion. Cette étude analyse les différentes facettes du judaïsme ultra-religieux; les lignes de fractures de ces courants et l'influence de la diaspora.

empty