• Une langue limpide, des images évocatrices et fortes : à travers l´enseignement d´Al-Mustafa se dessinent quelques-uns des trésors de l´expérience humaine. Rien n´échappe à la leçon du Sage : amour, joie, liberté, douleur, connaissance de soi, beauté, couple, passion, mort... La vie la plus intime, comme les problèmes les plus quotidiens.
    Hymne à la vie et à l´épanouissement de soi, Le Prophète s´impose désormais comme l´un des textes cultes du xxe siècle.

  • Le secret

    Khalîl Gibrân

    Dans la série des Petits livres de Khalil Gibran, l'auteur nous offre les clés des secrets de la vie. Sans doute, si l'on publie un « livre des secrets », les secrets cessent alors d'être secrets.
    Cependant, nous pouvons dire que, au plus profond de l'écriture de Gibran, ses mots nous orientent vers des réponses aux plus grandes questions, réponses qui ne peuvent être prononcées à haute voix mais seulement reconnues et confirmées dans notre propre expérience de vie.
    Voici, dans cette compilation réalisée par Neil Douglas-Klotz, plus de cent fables, aphorismes, paraboles, récits et poèmes de Khalil Gibran remis en pleine lumière.

  • Dans la série Les petits livres de Khalil Gibran, ses récits et ses poèmes sur le thème de l'amour demeurent parmi les plus connus.
    Pour Khalil Gibran, l'amour englobe la passion, le désir, l'amour idéalisé, la justice, l'amitié mais aussi le défi d'aimer l'étranger, le voisin ou l'ennemi.
    Voici, dans cette compilation réalisée par Neil Douglas-Klotz, plus de cent fables, aphorismes, paraboles, récits et poèmes par cette voix visionnaire du réconfort, de l'amour et de la tolérance.

  • « Je suis venu dire un seul mot et ce mot je le dirai. Mais, si la mort devait m'en empêcher, alors il sera dit demain. Car demain ne laissera aucun secret dans le livre de l'Eternité. »
    Dans ces textes, Khalil Gibran nous propose une invitation à la méditation et à la réflexion. Le fil conducteur de ces poèmes, nouvelles, pièces de théâtre, maximes et manuscrits est l'amour, aux couleurs nuancées par les larmes et les sourires.Khalil Gibran livre ses réflexions sur l'art et la beauté, appelle à la renaissance du Moyen-Orient, parle de son amour pour Salma Karamé et pour l'humanité et chante l'essence du mysticisme.C'est toute l'âme de ce visionnaire « porteur de souffle » qui se découvre.
    Khalil Gibran (1883-1931) publie Le Prophète en 1923, qui connaît aussitôt un retentissement mondial et devient un classique de la pensée humaniste.

  • Dans la série Les petits livres de Khalil Gibran, nous découvrons la sagesse essentielle de ce que vivre signifie.
    Pour Khalil Gibran, la vie est cette énergie qui remplit tout ce que nous voyons et ressentons, et ce que nous ne pouvons qu'imaginer.
    Voici plus de cent fables, aphorismes, paraboles, récits et poèmes par cette voix visionnaire du réconfort, de l'amour et de la tolérance.
    Dans cette nouvelle compilation, retrouvez comment écouter la vie et son chant, voyez sa beauté, voyagez en son coeur et expérimentez cette vie comme un voyage.

  • Dans les premières années du siècle, Khalil Gibran, installé à Boston, collabore au journal Al-Moujaher, destiné à l'émigration arabophone américaine. En 1908, il en tire un recueil de textes, Esprits rebelles. Composé de quatre histoires d'amour tragiques, le livre pose le problème de la condition de la femme arabe et de sa position dans la société libanaise. La sanction de cette audace ne tarde pas à tomber : le livre est très sévèrement critiqué par l'Église maronite qui voit en lui une attaque du clergé et une incitation à la libération des femmes. L'ouvrage est jugé hérétique, et le pouvoir ottoman au Liban le menace d'autodafé en place publique.

  • Stigmatisant l'hypocrisie des religieux et de la socit traditionnelle, ces nouvelles du clbre auteur du Prophte plaident pour l'authenticit des sentiments, pour une justice impartiale et une religion sincre.

  • « Vous êtes votre propre précurseur, et les tours que vous avez érigées ne sont que les fondations de votre moi géant. Et ce moi sera à son tour une pierre angulaire. »Dans Le Précurseur, dernier livre en anglais qu'il fait paraître avant Le Prophète, Khalil Gibran explique et développe sa théorie de la réincarnation et de l'évolution du moi individuel. La vie de l'homme est immortelle, la succession des cycles de la mort et de la renaissance est sans fin. L'homme ne cesse de revenir à lui-même, de se retrouver et de s'atteindre...

  • « Il est en vous, ce flocon de neige qui descend vers la mer. » Tout au long de sa vie, Khalil Gibran (1883-1931) ne cessa de rêver, écrire et reprendre le discours du mystérieux maître spirituel qu'il s'était créé à l'adolescence et qui donna lieu à son texte le plus fameux, Le Prophète. Le Jardin du Prophète, paru à titre posthume en 1933, en constitue la suite.
    Almustafa, l'élu et le bien-aimé, quitte son exil et retrouve son île natale. Il livre à ses disciples une parole intime et douloureuse... avant de repartir d'où il était venu.

  • La philosophie du chrétien Khalil Gibran ("Gibran" signifiant "Consolateur" en arabe) est simple, intemporelle et universelle : ce que l'homme a de plus divin en lui, c'est « l'émerveillement qu'il a devant la vie ».
    Outre ses livres et ses poèmes, écrits tout d'abord en arabe puis directement en anglais, il a toute sa vie consigné ses pensées, ses remarques sur la vie et la sagesse humaine. Ce sont ces aphorismes dont nous donnons ici une nouvelle édition dans une traduction renouvelée et accessible.
    Ces pensées s'adressent à tous. Elles offrent une authentique sagesse pour traverser l'existence et goûter la joie, la sérénité humaines.

  • À l'instigation de ses amis d'al-Moujahir, Khalil Gibran (1883-1931) accepte de reprendre en volume les textes qu'il a donnés depuis une dizaine d'années au journal dans la rubrique « Larme et Sourire ».S'il a montré tant de réticence à voir publier Rires et Larmes(1914), son cinquième ouvrage, c'est que l'ensemble de ces fragments de vie relèvent d'un moi dont il vient de se défaire, en proie au doute, bercé entre adulation et lamentation. Avant de se lancer dans l'écriture de son grand cycle poétique, autour du Prophète, Gibran contemple le jeune homme qu'il a été, désormais « enseveli dans la vallée des rêves », mais dont il partage toujours la soif spirituelle.

  • En 1928, l'écrivain libanais maronite Khalil Gibran fait paraître Jésus, Fils de l'Homme, portrait du Messie sous la forme d'une mosaïque. Il y assemble les témoignages de plus de soixante-dix personnages bibliques réels ou inventés. Il ne s'attache guère aux miracles qui sont prêtés au fils de Dieu, mais bien plus aux actes de ce " Fils de l'Homme ", être humain né d'un homme et d'une femme.
    Son livre est la somme de tous les héros gibraniens, du Prophète à l'Errant, du Fou au Précurseur.
    C'est là l'Évangile selon Gibran.

  • Dernier livre de Khalil Gibran rédigé en arabe, Merveilles et curiosités, publié quelques mois avant Le Prophète, regroupe des textes sur les grands poètes et mystiques soufis, auxquels s'ajoute un florilège de réflexions philosophiques.

    Ecrit à la fin de la Première Guerre mondiale et paru en 1919, Les Processions est un recueil de poésie conforme à la métrique arabe classique. En quatre cents vers, le poète chante l'unité universelle qui sous-tend la vie, au-delà de ses grâces et de ses ombres.
    Traduits par Jean-Pierre Dahdah, le biographe de Gibran, ces deux inédits en français, réunis dans le présent ouvrage, sont révélateurs de la genèse du Prophète, dont on retrouve ici la profondeur de pensée et l'attrait poétique.

  • L'homme, ce point de convergence entre le temporel et l'éternel... Au soir de sa vie, malade, Khalil Gibran (1883-1931) s'interroge sur l'humanité, la divinité, l'amour, la mort. Il décide de reprendre certains de ses textes de jeunesse et de revenir aux sources « pour trouver une autre aube ».Plongeant au coeur des deux grands livres sacrés, piliers de son univers et de sa poésie, il prolonge sa rêverie biblique et coranique : exaltation d'un pèlerinage au coeur de ses origines (Iram, cité des Hautes Colonnes), soif de rencontrer l'âme soeur ici-bas ou dans l'au-delà (Lazare et sa bien-aimée) et naissance de l'amour dans un couple sous le regard des Dieux (Les Dieux de la terre).

  • Par l'auteur du Prophète, 322 maximes sur la liberté, la justice, l'amour, l'art, le temps, l'espace, la guerre, le génie, le bien et le mal, les lois, les valeurs morales, le savoir, le sacré...Ces aphorismes, que Khalil Gibran notait sur des bouts de papier au fil de son inspiration, nous livrent la quintessence de la pensée du grand poète et philosophe du Liban.

  • "Peu d'entre nous sont capables d'ajouter un fait à un autre et d'en faire une vérité."Comme Le Fou et Le Prophète, L'Errant de Khalil Gibran (1883-1931) nous entraîne à la recherche d'une sagesse tout humaine, qui récuse aussi bien les espoirs en l'au-delà que le mensonge des apparences.Racontées sur un ton - et souvent avec l'humour - du fabuliste, ces courts apologues chantent "la beauté du monde ; ses merveilles et ses miracles", et le piège de ses séductions... Ce texte posthume du grand poète libanais est inédit en français.

  • « Et parmi toutes les vanités de la vie, il n'y a qu'une seule chose que l'esprit aime et dont il ait besoin. Une chose éblouissante et unique.C'est un éveil dans l'esprit, c'est un éveil dans les profondeurs intérieures du coeur, c'est une puissance irrésistible et magnifique qui s'abat soudainement sur la conscience de l'homme et lui ouvre les yeux. C'est une flamme qui se déchaîne subitement dans l'esprit, brûle et purifie le coeur, s'élevant au-dessus de la terre et planant dans le vaste ciel. »Ces six textes de jeunesse de Khalil Gibran publiés entre 1906 et 1913 mettent en scène des marginaux et des fous, petits prophètes guidés par une soif d'absolu et de liberté qui se dressent contre l'ordre établi.

  • Traduction berbère du chef-d'oeuvre de Khalil Gibran. Lors d'entretiens avec Mohammed Arkoun, Youcef Allioui prend conscience de tous les sens cachés du texte, et s'en saisit de façon philosophique et littéraire, mais aussi de façon physique et psychologique. Le texte de Gibran se prête harmonieusement au kabyle. Le traducteur a voulu simplifier la version de manière à ce qu'elle puisse être lue par tous, et notamment les plus jeunes berbérophones.

  • Traduction en kabyle du texte anglais The Prophet de Khalil Gibran, figure de la littérature arabe à la fin du XIXè siècle. Précédemment publiée sous le titre Amsayer, cette nouvelle édition, plus allégée et plus explicative, est destinée à un public plus jeune et à des lecteurs qui ne maîtrisent pas complètement le kabyle.

  • L'auteur du "Prophète", oeuvre traduite dans le monde entier, n'est pas l'homme d'un seul livre. "Le Fou", écrit en anglais et publié en 1918, est une excellente introduction à la pensée de l'un des plus dignes représentants de la littérature proche-orientale. Figure récurrente de la littérature arabe, "Le Fou" permet à Gibran de porter un regard pur et détaché sur les vicissitudes du monde. C'est à travers les oeuvres de William Blake, de Rodin, de Nietzche, que s'est forgée la pensée de cet auteur universel.

empty