• Autour de la notion de féminisme populaire, développée par l'histoire des femmes, c'est une histoire sociale et politique du pouvoir familial dans les camps palestiniens de Jordanie qui est le sujet de ce livre. Il montre comment l'exil de 1948 et la place des réfugiés dans la société jordanienne ont construit une "idéologie familiale" contestée par les femmes réfugiées. Elles ont "donné le change" en produisant une réalité de substitution, une image, celle de la pérennité du pouvoir masculin tout en le subvertissant, elles deviennent avant-gardistes. Cette société de femmes qui émerge est aux prises avec des valeurs "contraignantes" telle celle de l'honneur. L'ouvrage est rédigé à partir d'enquêtes faites dans deux camps palestiniens de Jordanie et de l'histoire d'une famille celle des Suleiman

empty