Critic

  • Lorsque leur vaisseau s'écrase sur Arrhenius, Lenoor et Hummel découvrent une colonie sous-développée, éloignée des grands axes interstellaires, dédaignée par les lignes principales. Une fois guéris, reconnaissants envers les colons, les deux pilotes repartent.
    Mais plus rien n'est comme avant car une idée poursuit désormais Lenoor. Un projet génial autant que dangereux et difficile à mettre en oeuvre : monter une compagnie de transport interstellaire indépendante !
    Ainsi naît la Spire, alliance de rêveurs visionnaires et de casse-cou sans peur, prêts à tout pour relier entre elles les planètes des Confins. Mais son acte de naissance ne s'écrira pas sans heurts : alertées, les grandes compagnies déploieront toute leur puissance pour empêcher son essor. Luttes intestines, ligues et trahisons : un chemin semé d'embûches attend les navis de la Spire, véritables aventuriers des étoiles !

  • La Spire a grandi. La compagnie de transport, créée par des pilotes indépendants, est devenue une multimondiale, aussi implacable que ses concurrentes. En son sein, deux branches s'affrontent pour prendre le contrôle de la compagnie. Les luttes intestines battent leur plein, les décisions contestables se multiplient.
    Pourtant, dans le Fort - gigantesque château taillé dans un astéroïde où siège la Spire - un rêve demeure vivace chez certains navis : trouver le monde d'origine des Vangk, où auraient été fabriquées les Portes ouvrant sur les étoiles, ce monde mythique qui permettrait à ses découvreurs de s'emparer des secrets quasi divins de l'espèce disparue.
    Réussiront-ils, là où des myriades d'explorateurs échouent depuis plus de mille ans ?
    Et son éventuelle découverte ne risque-t-elle pas de conduire l'humanité à sa perte, si elle tombait entre les mains de la faction expansionniste de la Spire ?

  • Pour la Spire, l'âge d'or a commencé. Ses concurrentes la laissent en paix, et sa puissance ne cesse de grandir. Mais pour les navis travaillant pour elle, c'est une autre affaire.
    La Ligue qui les représente est en charpie. Le fossé se creuse malgré les efforts de Lenoor et d'Hummel, les fondateurs, pour contrer Mathy et son redoutable Buro.
    Sauront-ils résister aux dangers extérieurs qui guettent, sauront-ils conserver l'âme de la compagnie qui lentement se meurt ? Ou n'est-il pas déjà trop tard ?

    Né en 1968, Laurent Genefort a vingt ans lorsque paraît son premier roman dans la mythique collection « Anticipation » du Fleuve Noir. Cinquante ouvrages plus tard, quatre Grands Prix de l'Imaginaire et deux Prix Rosny aîné en poche, il est l'une des figures de proue de la science-fiction française.
    Avec Spire, l'auteur explore son univers des Portes de Vangk et raconte la naissance puis l'expansion d'une compagnie de transport interstellaire dans une grande fresque de space opera.

  • Le sang des immortels

    Laurent Genefort

    • Critic
    • 5 Octobre 2017

    Ils étaient quatre : Affer Samsara, un mercenaire, Nemrod Loxmith, un chasseur fortuné, Joker Mehen, un ancien prêtre, et Liaren Teafor, une anthropologue. Quatre aventuriers venus sur ma planète pour traquer le Drac, cet être légendaire dont le sang, dit-on, offrirait l'immortalité. Quatre individualités prêts s'entretuer à la moindre altercation. Quatre chasseurs... et moi, leur guide, qui prendrait bien la poudre d'escampette si la prime promise n'était pas si alléchante...
    Mais pour réussir notre expédition, il nous faudra affronter la Mareselva, la forêt qui ne fait qu'un avec l'océan, et ses secrets : les rebelles autonomistes, une faune sauvage, une flore hostile et, peut-être, le Drac.

    Laurent Genefort, né en 1968, se consacre à la littérature de science-fiction et de Fantasy depuis l'âge de vingt ans. Il est alors le plus jeune auteur du Fleuve Noir et écrira dans la mythique collection « Anticipation » une vingtaine de romans de SF. À son départ du Fleuve Noir, il inaugure le premier volet d'un livre-univers avec la parution du cycle d'Omale considéré depuis comme l'un des plus grands cycles de la science-fiction française.

  • Jarid Moray est un médiateur. C'est lui que les grandes compagnies envoient pour régler les troubles politiques majeurs dans les mondes reculés.Première destination : Muspellsheim, dans le système Pelé, une boule de lave éruptive et de gaz mortels ; un enfer, littéralement. D'autant que les gouverneurs de la colonie ont depuis quelque temps la fâcheuse habitude de se faire assassiner. Et les factions indépendantistes, non contentes de s'entretuer, commencent à poser de sérieux problèmes...Deuxième destination : Favor et Dunaskite, deux planètes jumelles reliées par un tube artificiel, l'une des dix merveilles de l'univers, qui permet la production de l'ambrozia ; une plante très recherchée, source de richesse. Mais voilà que des attentats se succèdent et que le spectre d'une guerre ouverte menace de bouleverser ce précaire équilibre...

    Né en 1968, Laurent Genefort a vingt ans lorsque paraît son premier texte dans la mythique collection « Anticipation » du Fleuve Noir. Cinquante ouvrages plus tard, quatre Grands Prix de l'Imaginaire et autant de Prix Rosny aîné en poche, il est l'une des figures de proue de la science-fiction française.

  • Les peaux épaisses

    Laurent Genefort

    • Critic
    • 2 Novembre 2017

    Roko et Lark : deux mercenaires parmi les plus chers et les plus doués. Lark, qui a formé Roko, est un ancien peau-épaisse, un humain génétiquement modifié pour résister aux conditions de travail dans l'espace. Après trente ans de métier, il décide de raccrocher et de rejoindre les siens.

    Roko, lui, n'aime pas les peaux-épaisses. Il les chasse pour revendre leurs peaux, véritables combinaisons spatiales vivantes. Quand il est engagé pour éliminer le clan de Nomaral - le Clan de Lark - à un tarif mirifique, son chemin va à nouveau croiser celui de son ancien mentor.

    Une poursuite effrénée commence. Lark parviendra-t-il à sauver son clan ? Et à sauver sa peau ?

    Laurent Genefort, né en 1968, se consacre à la littérature de science-fiction et de Fantasy depuis l'âge de 20 ans. Plus jeune auteur du Fleuve Noir, il écrira dans la mythique collection « Anticipation » une vingtaine de romans de SF. Par la suite, il publiera le cycle d'Omale, considéré depuis comme l'un des plus grands cycles de la science-fiction française. Récemment, il a publié Hordes, une trilogie de dark fantasy chez Bragelonne et participé à la création d'un jeu vidéo pour Ubisoft.

  • Les chasseurs de sève

    Laurent Genefort

    • Critic
    • 7 Février 2019

    À l'intérieur de l'Arche, véritable arbre-monde, les tribus se font la guerre pour capturer la plus précieuse des ressources : la sève.
    Piérig est un sourcier. Il sait reconnaître et utiliser les différentes formes que prend la sève. Mais voilà que, depuis quelque temps, les feuilles délivrent toutes le même message, un appel à l'aide : l'arbre est malade et les zones mortes gagnent du terrain.
    La vie de Piérig bascule le jour où il tombe dans une embuscade montée par un village voisin. Son ami Masir est tué. Ses ennemis le gardent toutefois en vie car ils ont besoin de lui ; eux aussi veulent comprendre le message des feuilles et découvrir les causes de la dégénérescence du monde. Ils préparent une expédition.
    En compagnie de Juse, le joueur de flûte, d'Aksêl le colosse et de la belle mais fanatique Reva, Piérig devra faire un choix : accomplir sa vengeance ou sauver l'arbre-monde.

    Né en 1968, Laurent Genefort a vingt ans lorsque paraît son premier roman dans la mythique collection « Anticipation » du Fleuve Noir. Cinquante ouvrages plus tard, quatre Grands Prix de l'Imaginaire et autant de Prix Rosny aîné en poche, il est l'une des figures de proue de la science-fiction française.
    Il signe avec Les Chasseurs de sève un magnifique roman d'aventures dans univers riche et vivant, que n'aurait pas renié un certain Jack Vance.

empty