• 1248-1269Eude Rigaud ou de Rigaud (Odo Rigaldus ou Rigaldi), n'est pas un inconnu pour nous. C'est à lui que saint Louis donna, en 1255, l'archidiaconé de Pontoise, et l'on sait à combien de controverses cet acte a donné lieu. Dényauld, Guy-Bretonneau, Féret, Deslions, nous ont laissé de volumineux traités à ce sujet, sur lequel nous ne voulons pas du reste nous étendre. Deslions a dit de Rigaud : « Ce prélat était cordelier, et dans le plus grand éclat de l'ordre naissant de saint François, dont il fut lui-même une lampe qui éclairait et qui brûlait de toutes parts par ses livres et par ses sermons ; le mérite et les vertus de sa vie, qui allait à la sainteté canonisable, le rendirent digne des premiers honneurs de l'Église et de la faveur de nos rois.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Ce livre est un aide-mémoire sur le rapport lettre-son dans l'enseignement du français langue étrangère. 
    Le débutant apprend souvent à lire et à écrire le français avant d'en maîtriser la phonétique. 
    Le futur enseignant trouvera ici l'explication de la prononciation des lettres du français. Il pourra enseigner comment éviter tous les pièges de l'orthographe de notre langue. 
    La présentation alphabétique (un chapitre par lettre et par combinaison) et le glossaire faciliteront la consultation. 

empty