• Paysanne ou tsarine, intellectuelle, dévote ou nihiliste, la femme - à l'inverse d'un préjugé communément répandu - a joué un rôle central dans la vie sociale et culturelle de la Russie traditionnelle, celle qui précéda la Russie bolchevique. Dans cet ouvrage, Lise Gruel-Apert montre que la jeune fille, puis l'épouse et même la veuve, jouissent très tôt de leurs droits leur permettant d'hériter, d'exercer librement la gestion de leurs biens, de prendre de nombreuses initiatives... Traditions orales, rites, croyances, droits coutumiers mais aussi, au fil des siècles, sources historiques et codes de lois, sont ici passés au crible et, pour chaque époque, une série de portraits fait revivre la société d'antan. Cette approche passionnante des mentalités et de la culture russes constitue, en outre, une brillante contribution à un aspect mal connu de l'histoire des femmes.

  • Après avoir posé des jalons concernant l'histoire de la folkloristique russe, l'auteur retrace la grande aventure scientifique que fut la recherche de chants épiques et de contes dans les régions reculées de la Russie du siècle dernier. Un chapitre est ensuite consacré à chacun des genres les plus célèbres du folklore verbal russe (incantations, contes, chansons rituelles, chants épiques, etc.).

  • Cet ouvrage aussi vivant que savant ressuscite un univers refoulé et oublié, en s'appuyant tout à la fois sur les témoignages des voyageurs du temps passé, les commentaires des Pères de l'Église, les relevés ethnographiques, ainsi que sur les récentes découvertes archéologiques. Outre les récits fabuleux sur les héros et les dieux, sont étudiés coutumes et fêtes, chants et contes, et des thèmes aussi variés que le culte des morts, la démonologie, les cérémonies agraires, la vénération de la nature, les rites féminins, et même les saints peu canoniques du christianisme populaire...

empty