Langue française

  • « Voyez-vous, il y a dans la mentalité chrétienne quelque chose qui m'est étranger. Radicalement étranger. Comment vous dire ? Je ne sens pas mes racines dans le judéo-christianisme. Cet héritage n'est pas le mien. [...] "Tu n'es pas chrétien, voilà toute ton histoire." Oui, c'est ce que je me dis maintenant. Comment en suis-je venu à comprendre cela ? Et à comprendre qu'à travers moi, c'était l'essentiel du conflit du monde qui se jouait ? Voilà ce que raconte ce livre, qui, en décrivant un destin, exprime sans provocation ni prosélytisme des idées vraies, je veux dire, des idées vécues.» Louis Pauwels

  • Dans notre monde désorienté, est-il possible, malgré tout, de cultiver la sérénité ? Louis Pauwels nous propose ici sa propre réponse, positive et joyeuse. À partir de son expérience personnelle, de ses rencontres avec des hommes et des maîtres remarquables, de ses lectures aussi, il nous dévoile des itinéraires spirituels très variés qui ont pour jalons la prière, l'amour, la possession de soi, le détachement... Son livre lumineux nous invite à tracer notre propre route et nous montre combien la quête de la sagesse permet de s'émerveiller toujours et de redécouvrir "l'allégresse d'exister".

  • En 1773, Goethe met Faust en chantier : il y travaillera cinquante-huit ans. Deux siècles plus tard, en 1973, Louis Pauwels a voulu esquisser un Faust pour notre temps, sous le titre : Président Faust. Ce texte, écrit pour la télévision, met en scène un P.-D.G. qui atteint à la puissance au moyen du pétrole. Méphisto s'intéresse à lui, y voyant une proie délectable. Tout en suivant de près le mythe de Faust, Louis Pauwels s'en sert alors comme d'un révélateur, qui lui permet d'examiner et de juger la civilisation contemporaine - qu'il s'agisse des problèmes de l'énergie, des conflits entre pères et fils, de la puissance et de la vertu, du pouvoir et de la justice... Président Faust, diffusé pour la première fois le 12 janvier 1974, fait événement. C'est l'oeuvre la plus ambitieuse qui ait été conçue pour la télévision française. La réalisation de Jean Kerchbron (qui a collaboré au scénario) est puissante, et constitue un spectacle télévisuel total, au service d'un texte élevé.

  • Après les Histoires magiques de l'Histoire de France et les Histoires extraordinaires, Guy Breton et Louis Pauwels, continuant leur quête de faits étranges et inexpliqués, publient ces Histoires fantastiques qui jettent, une fois de plus, une lueur troublante sur notre univers. Peut-on imaginer, en effet, une Américaine inculte écrivant des romans historiques sous la dictée d'une morte ? une Philippine mordue par un être invisible ? un vaisseau aérien accrochant son ancre au portail d'une église anglaise, au XIIIe siècle ? des chevaux capables d'extraire des racines carrées ? un archéologue aidé dans ses fouilles par des messages de l'au-delà ? des moines bretons revenant d'un voyage en mer au bout de trois siècles ? des bandes magnétiques enregistrant des propos venus « d'ailleurs » ? etc. Non. Et pourtant, ce sont quelques-unes des histoires fantastiques et vraies que nous content dans ce livre Guy Breton et Louis Pauwels.

empty