Histoire des sciences

  • Un aperçu complet, accessible et très à jour dune des deux théories scientifiques les plus radicales et fécondes du XXe siècle. La relativité restreinte.
    En 1905, Albert Einstein est un obscur employé de l'Institut Fédéral de la Propriété Intellectuelle de la ville de Berne. Totalement inconnu, il publie pourtant trois articles qui révolutionnent la physique dans ses fondements les plus profonds. Le plus connu établit sa théorie de la relativité restreinte qui bouleverse la physique en vigueur depuis Newton. Les objets physiques (comme nous-mêmes) n'éprouvent plus le passage du temps, mais celui de durées propres à chacun. Le temps disparaît. La notion nouvelle d'espace-temps s'installe. Le monde nest pas conforme à notre intuition.
    La relativité générale.
    Ce n'est qu'une première étape. Einstein l'approfondit et la généralise en 1915 : sa nouvelle théorie, la relativité générale, prend en compte la gravitation, quelle assimile à la forme de l'espace-temps courbe. La matière de l'univers engendre cette courbure, qui elle-même dicte à la matière son comportement.
    Étoiles à neutrons, ondes gravitationnelles et trous noirs.
    La théorie, brillamment confirmée, confère à Einstein une gloire universelle. La communauté scientifique reconnaît brillamment son héros. Mais absorbée par l'autre révolution, celle de la physique quantique, elle n'accordera qu'un intérêt modéré à la théorie, jusqu'à la seconde partie du XXe siècle. Lessor de l'astronomie et de la cosmologie relativistes feront alors ressortir la pertinence de la relativité générale, la rendront opérationnelle et indispensable.

empty