• "L'admirable, la parfaite biographie que vient d'écrire Marcelle Auclair."A. Maurois, les Nouvelles littéraires"Il faut saluer, et on oserait presque dire fêter, une oeuvre aussi belle que celle de Marcelle Auclair."P. Doncoeur, Les Etudes"La biographie de Marcelle Auclair est brillamment écrite, solidement documentée, aussi large, pénétrante, alerte et pittoresque que le demandait le sujet."le Figaro littéraire"Voici la vie d'une des plus grandes mystiques, racontée avec la couleur et la vivacité d'un roman de cape et d'épée, mais tissée à chaque page sur le fond solide de la vérité historique.(...) Il y a, dans ce livre, une foule d'admirables pages, éclairées par les témoignages et les lettres du temps, dans lesquelles l'extraordinaire existence de la sainte d'Avila est évoquée avec une merveilleuse puissance de vie.(...) Ici, nulle concession au style artificiel de l'hagiographie décadente, mais le langage le plus humain. Et pourtant comme il nous conduit avec feu sur le sentier de Thérèse vers le château de l'âme !"M. Carrouges, La Vie spirituelle

  • Le meilleur des antidépresseurs ! Marcelle Auclair affirme que la pensée et la parole créent de puissantes vibrations qui façonnent nos vies. Une leçon d'optimisme ! Comme la force électrique, comme la pesanteur, comme le son, le bonheur est, et il a ses lois ! Ce grand classique de la pensée positive et de la sagesse pratique peut changer le cours de votre vie. Un vrai livre de chevet pour tous ceux qui savent que la vie commence aujourd'hui... Marcelle Auclair : une femme et une intuition hors du commun. Conférencière à 14 ans, instigatrice d'un salon littéraire franco-chilien à 18 ans, elle co-fonde Marie-Claire, le premier journal féminin moderne. Elle publie aussi des biographies qui font date, ainsi que deux livres devenus des best-sellers, Le bonheur est en vous et Pratique du bonheur. Le meilleur des antidépresseurs ! Marcelle Auclair affirme que la pensée et la parole créent de puissantes vibrations qui façonnent nos vies. Une leçon d'optimisme ! Comme la force électrique, comme la pesanteur, comme le son, le bonheur est, et il a ses lois ! Ce grand classique de la pensée positive et de la sagesse pratique peut changer le cours de votre vie. Un vrai livre de chevet pour tous ceux qui savent que la vie commence aujourd'hui... Marcelle Auclair : une femme et une intuition hors du commun. Conférencière à 14 ans, instigatrice d'un salon littéraire franco-chilien à 18 ans, elle co-fonde Marie-Claire, le premier journal féminin moderne. Elle publie aussi des biographies qui font date, ainsi que deux livres devenus des best-sellers, Le bonheur est en vous et Pratique du bonheur.

  • A deux hommes qui le suivaient, Jésus demanda : "Que cherchez-vous ?" Cette question, il la pose à chacun de nous. Que cherchons-nous, l'âme en peine ? A remplir un vide ? L'accomplissement d'une espérance encore informulée ? La réponse, les directives, sont dans Luc, Matthieu, Marc et Jean. Et puis, il existe un "mode d'emploi" de l'Evangile ; la Vierge Marie nous le révèle lorsque aux noces de Cana elle dit aux serviteurs de l'époux, en désignant son Fils : "Quoi qu'il vous dise, faites-le." L'Evangile est fait pour être vécu. J'y ai choisi ce qui peut aider à vivre même les incroyants : qui ne souhaite la joie ? "Je vous ai dit pour que ma joie soit en vous et que votre joie soit parfaite." Nulle allusion ici aux flammes éternelles : ce n'est pas par crainte qu'on aime Jésus, qu'on le suit. Ce petit livre n'évoque que la miséricorde du Père, la tendresse du Fils, l'illumination de l'Esprit. Une histoire d'amour entre le Créateur et sa Créature. Une histoire vraie. Marcelle Auclair

  • "Jean Jaurès, en personne.
    Parce qu'il fut la première victime de la Première Guerre mondiale, j'ai voulu tout savoir de l'homme qui a fait de la Paix le grand but de sa vie. Pour cela, il fallait le suivre pas à pas, retrouver sa famille, ses amis, ses ennemis, assister, mot à mot, cri par cri, au développement et à l'évolution de ses idées, le replonger dans son époque, qui fut celle de l'éveil de la technique, dans le bain du grand Socialisme humaniste qui fut le sien.
    Pendant cinq ans, j'ai vécu dans l'intimité de celui dont la personne est encore plus attachante que le personnage.
    Certains m'ont reproché d'avoir "romancé" Jaurès. Je n'ai rien inventé. Si j'ai réussi à rendre Jean Jaurès vivant, c'est grâce à ceux qui, mêlés à certains épisodes de son existence, m'en ont rapporté les vivants détails, – telle l'annonce à Carmaux, de son assassinat, dont je dois le récit à un témoin qui était à l'époque un enfant.
    Grand Homme. Grand honnête homme.
    Honnête en tout, dans la poursuite de son idéal comme dans son comportement le plus quotidien.
    Honnête, lorsque loin de chercher à camoufleur une erreur, il avoue publiquement s'être trompé. (Quel homme politique en fait autant ?)
    Si honnête qui'l meurt pauvre : son frère l'amiral dut payer les frais de ses obsèques.
    Si le socialiste Jaurès fut un précurseur, un immense tribun, l'homme Jaurès est l'honneur de tous les honnêtes gens."
    Marcelle Auclair

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Marcelle Auclair livre ici les clés d'un présent habité pleinement, d'un quotidien plus léger, où chaque chose est à sa juste place. À partir d'expériences personnelles, elle partage des conseils simples et concrets pour apprendre à lutter contre nos peurs et à trouver le bonheur en nous-mêmes. Un grand classique de la pensée positive, pour passer de la théorie à la pratique. Marcelle Auclair : une femme et une intuition hors du commun. Conférencière à 14 ans, instigatrice d'un salon littéraire franco-chilien à 18 ans, elle co-fonde Marie-Claire, le premier journal féminin moderne. Elle écrit aussi des biographies qui font date ainsi que deux livres devenus des best-sellers : Le bonheur est en vous (Points Vivre, 2014) et, à la demande des lecteurs et dans une parfaite continuité, La Pratique du bonheur. " À l'école du bonheur, la pratique est primordiale. " Marcelle Auclair

  • "Florence a fort bien vu Cécile traverser le salon, elle l'a regardée se frayer un chemin parmi les couples, mal assurée, ses beaux yeux ronds écarquillés, et approcher d'elle la main tendue. Mais au lieu de prendre cette main molle, cette main quêteuse, elle a tourné le dos, lentement, ostensiblement, avec un mouvement du menton d'une jolie impertinence. Ce soir-là, Florence portait de très hauts talons sur lesquels il lui était agréable de pivoter. L'air de détresse de sa victime lui causa un si vif plaisir qu'elle éclata d'un rire de mauvaise élève, ingénu et cruel."

empty