• Vous ne devinerez jamais qui s'est invité au G7...

    Georges Delson est un assureur fatigué d'à peine 50 ans. Un matin, il découvre avec stupéfaction que son corps a disparu ! Certain qu'il dispose d'un super-pouvoir tombé du ciel, il abuse de son invisibilité... Ses maladresses attirent bientôt l'intérêt du Journal de Montréal et du SPVM. D'autres personnes, dont l'agent Jim Lambeer de la CIA, prennent très au sérieux la situation et tentent de le capturer. Après quelques mois, craignant pour sa vie, Georges réalise que son super-pouvoir est plutôt une infirmité. À l'occasion du G7 de La Malbaie, il décide de se livrer au premier ministre du Canada, afin de solliciter sa protection. Bien entendu, tous ceux qui veulent l'attraper pour mettre la main sur une supposée formule magique qui rend invisible se retrouvent au Manoir Richelieu, y compris la policière montréalaise Stéphane Laroche, pour qui Georges éprouve des sentiments. Le 8 juin, l'homme de Griffintown pénétrera dans la forteresse charlevoisienne saturée de policiers et de militaires, sans être vu. Quatre jours plus tard... il sera le maître du monde !

    MARKUS offre une histoire spectaculaire ! Écrit comme un film ou une série télé, L'invité surprise du G7 entraîne le lecteur dans la course effrénée de Georges Delson, sorte de Jason Bourne au coeur d'un film de style Marvel ! Les rebondissements s'enchaînent comme au cinéma jusqu'à la dernière page. Mais attention... un invité surprise peut en cacher un autre !

  • (Suite et fin de L'invité surprise du G7 et Le maître des circonstances)

    « La voix artificielle lança un nouvel appel de dissuasion à l'intention du terroriste qui venait d'apparaître complètement nu: « Libérez votre otage ou vous serez abattu dans soixante secondes. » La foule rassemblée à l'aéroport Washington-Dulles avait déjà été sommée de s'allonger ventre à terre et mains sur la nuque. Il ne faut jamais contrarier un robot tueur autonome... tout le monde sait ça ! »

    2036. Clones invisibles de combat et morts par millions, conquête spatiale et manipulations politiques, intelligence artificielle et robots tueurs autonomes.

    Ce thriller frappe très fort et gagne en intensité jusqu'à la dernière ligne. L'auteur a réussi son pari : créer un univers qui pourra servir de décor à une série de science-fiction originale !
    L'éditeur

  • Vous ne devinerez jamais qui s'est invité au G7...

    Georges Delson est un assureur fatigué d'à peine 50 ans. Un matin, il découvre avec stupéfaction que son corps a disparu ! Certain qu'il dispose d'un super-pouvoir tombé du ciel, il abuse de son invisibilité... Ses maladresses attirent bientôt l'intérêt du Journal de Montréal et du SPVM. D'autres personnes, dont l'agent Jim Lambeer de la CIA, prennent très au sérieux la situation et tentent de le capturer. Après quelques mois, craignant pour sa vie, Georges réalise que son super-pouvoir est plutôt une infirmité. À l'occasion du G7 de La Malbaie, il décide de se livrer au Premier ministre du Canada, afin de solliciter sa protection. Bien entendu, tous ceux qui veulent l'attraper pour mettre la main sur une supposée formule magique qui rend invisible se retrouvent au Manoir Richelieu, y compris la policière montréalaise Stéphane Laroche, pour qui Georges éprouve des sentiments. Le 8 juin, l'homme de Griffintown pénétrera dans la forteresse charlevoisienne saturée de policiers et de militaires, sans être vu. Quatre jours plus tard... il sera le maître du monde !

    MARKUS offre une histoire spectaculaire ! Écrit comme un film ou une série télé, L'invité surprise du G7 entraîne le lecteur dans la course effrénée de Georges Delson, sorte de Jason Bourne au coeur d'un film de style Marvel ! Les rebondissements s'enchaînent comme au cinéma jusqu'à la dernière page. Mais attention... un invité surprise peut en cacher un autre !

  • La suite de L'invité surprise du G7

    Comment ne pas être effrayé par une voix qui vous menace chez vous ? Par un être surnaturel capable de projeter des objets et de vous frapper sans être vu... Quelquefois, il fallait tuer. Maquiller une mort en suicide ou en accident. Georges Delson le faisait pour la cause de ceux qui le couvraient d'or !

    Critique :

    Avec la seconde partie de sa trilogie, MARKUS continue de réinventer le mythe de l'homme invisible et nous projette dans un futur proche angoissant où l'intelligence artificielle et la croissance démographique menacent l'espèce humaine d'extinction. Un régal cinématographique !
    « Cette histoire d'homme invisible 2.0 est originale et bien écrite. La trame est captivante et bien ficelée, ce qui donne le goût de lire les deux autres volets de la trilogie. Un roman original et passionnant. »

  • Fille d'un général devenu infirme, épouse d'un guerrier mort sur le champ de bataille, mère de deux fils emportés au combat et d'un troisième disparu, Svara est une femme du Bouclier. Son coeur de mère lui hurle que son marmouse est en vie, perdu dans les plaines glacées. Déchirée entre chagrin et espoir, elle réunira autour d'elle un ancien cognar et deux déserteurs pour partir à sa recherche.

  • Il était une fois la merveilleusement loufoque
    famille Dunbar...
    Chez les Dunbar, on vit un joyeux bordel :
    sans parents, sans règles et entouré d'animaux.
    Cinq frères dont le quotidien n'est que fourberies,
    défis en tout genre, et coups de coeur.
    Mais aujourd'hui, le père qui les a abandonné
    revient avec une demande étrange :
    Lequel de ses garçons acceptera de construire un pont avec lui ?
    Tous s'indignent, sauf Clay, le fils du milieu, le plus fragile.
    Mais pourquoi accepter cette main tendue d'un père qui est parti ?
    Dans la veine de Légendes d'Automne et Au milieu coule une rivière,
    un grand roman sur le lien qui unit père et fils; et une superbe histoire
    d'amour qui met à l'honneur le coeur brisé des hommes.
    Une saga familiale bouleversante de justesse et de poésie.
    "Lumineux, brillant et plein de vie." THE GUARDIAN
    "Chaleureux et sensible, une fable sur l'amour, l'art, la redemption.
    Chahuteuse et joyeuse, spirituelle et bouleversante." THE TIME
    "Un de ces romans monumentaux qui fait traverser le temps et l'espace
    de manière très profonde." THE WASHINGTON POST

  • Comment la philosophie met au défi l'intelligence artificielle
    Qu'est-ce que penser  ? Cette interrogation, aussi vieille que la philosophie, n'a rien perdu de son intérêt. Au contraire  : à l'âge numérique, où l'on identifie souvent la pensée à l'intelligence artificielle, la question est plus actuelle que jamais. Le philosophe Markus Gabriel nous invite à penser à propos de la pensée, et nous explique pourquoi la pensée humaine ne sera jamais remplacée par des machines intelligentes. Dans ce livre incisif, mêlant comme à son habitude théories philosophiques et références culturelles contemporaines, Markus Gabriel prend résolument parti sur l'une des plus importantes discussions de notre temps.
      Traduit de l'allemand par Georges Sturm
     

  • Saviez-vous que l'endroit le plus dangereux de votre maison n'est pas la lunette de vos toilettes, mais bien l'éponge de votre évier ? Qu'un baiser transmet des millions de bactéries ?
    GERMES, CHAMPIGNONS, VIRUS... Chaque jour, notre corps et notre environnement cohabitent avec des milliers de micro-organismes différents. Faut-il en avoir peur et les éradiquer par tous les moyens, ou les microbes sont-ils nos amis ?
    Partez en compagnie du docteur Markus Egert, microbiologiste et hygiéniste, à la découverte d'un monde caché et mystérieux et faites connaissance avec les compagnons invisibles qui peuplent notre intérieur, vivent sur notre peau et dans notre corps. Et prenez garde : UNE BACTÉRIE POURRAIT BIEN EN CACHER UNE AUTRE ! Car si certaines sont pathogènes, beaucoup d'autres sont essentielles pour notre santé et notre bien-être et peuvent nous sauver la vie.
    Un livre fascinant et drôle à mettre entre toutes les mains !

  • Des adolescents, réunis sur une île pour fêter la Saint-Jean, sont retrouvés massacrés au petit matin. Les premières conclusions, étranges et terrifiantes, ne se font pas attendre : sous l'emprise d'une nouvelle drogue de synthèse hallucinogène, ils se sont entre-tués sauvagement.
    Pour l'inspecteur Zack Herry, enfin libéré de ses addictions et vivant un amour apaisé avec sa fiancée, il faut à tout prix découvrir qui fabrique cette drogue aux effets dévastateurs surnommée "Bambi", et éviter un nouveau carnage. Il ne se doute pas que cette enquête va bouleverser sa vie et le pousser aux portes de la folie.

  • Lorsque s'effondre le passage de Pierre que les Nains gardaient depuis toujours, Orcs et Ogres déferlent sur le Pays Sûr.
    C'est le jeune Nain Tungdil qui donne l'alerte. Envoyé en mission par son père adoptif, le Mage Lot-Ionan, il découvre l'armée qui avance sur le pays. À la tête de cette force d'invasion, les Albes, êtres cruels et maléfiques, ont le pouvoir de ramener les morts à la vie. Tungdil n'a pas d'autre choix : s'il veut sauver Hommes, Elfes, Mages et Nains du péril imminent, il doit devenir un héros.

  • « Mon but est de défendre la liberté de l'esprit. »
    La conscience humaine fait partie des derniers mystères non encore résolus. Le Moi n'est-il déterminé que par de la biochimie ? N'est-il que l'interface de notre cerveau, une sorte de scène de théâtre sur laquelle se joue une pièce que nous ne pouvons pas mettre en scène librement ? C'est ce que prétend le neurocentrisme. Cette doctrine issue des sciences de la nature part de l'hypothèse que le Moi est identique au cerveau.
    Markus Gabriel émet des doutes légitimes. Contre cette thèse rendant impossible toute connaissance de soi, il défend le libre-arbitre et nous livre une introduction à une réflexion philosophique moderne sur notre conscience.
    Avec verve et humour, il s'attaque à l'image scientifique du monde et nous invite à réfléchir à ce que nous sommes - grâce à Kant, Schopenhauer et Nagel, mais aussi en compagnie du Dr. Who, de The Walking Dead et de Fargo.
    Traduit de l'allemand par Georges Sturm

  • Quatre masseuses thaïlandaises sont brutalement assassinées à Stockholm. Le corps d'une autre est retrouvé mutilé - les marques semblent indiquer qu'elle a été attaquée par un animal.

    Le jour, Zack Herry fait partie d'une unité chargée d'enquêter sur les affaires les plus diffi ciles. Comme celle-ci. La nuit, il fréquente les boîtes et consomme de la cocaïne, entre autres avec des gens qu'il pourrait aussi bien être en train d'interroger. Et il soulève les questions qui le conduiront peut-être à résoudre ces meurtres.

    Guerre de gangs pour le monopole de la prostitution ? Acte isolé d'un maniaque sexuel ? En proie à ses addictions, hanté par les fantômes du passé, Zack est pourtant bien décidé à résoudre cette affaire.

  • L'armée des Orcs avance, et les Humains s'allient pour endiguer sa progression, toujours menée par les Albes impitoyables.
    Seuls les Nains pourraient les sauver.
    Ces derniers, divisés par des conflits internes, tentent de désigner leur nouveau roi et, bien malgré lui, Tungdil fait partie des prétendants au trône. Pour les départager, on assigne une mission au jeune Nain et à son rival - qui lui ne souhaite qu'une seule chose : la guerre contre les Elfes. Ils doivent se rendre dans la forge de Dragonhaleine au coeur des Montagnes Grises afin de forger la Lame de Feu.
    Cette arme mythique est la seule qui pourrait permettre de défaire le mage Nôd'onn et l'empêcher de livrer le Pays Sûr aux créatures de Tion. Tungdil et ses compagnons parviendront-ils au bout de leur quête ? Le sort du monde dépend de leur réussite.

  • Une vidéo envoyée à la police de Stockholm montre un garçon terrorisé, enfermé dans une cage. Le kidnappeur apparaît en arrière-plan, couvert d'une peau de lion, sous une horloge qui marque inexorablement le compte à rebours avant la mise à mort.
    L'inspecteur Zack Herry sait qu'il n'y a pas une minute à perdre. Une première victime a été retrouvée quelques jours plus tôt, le corps lacéré et gelé. Mais Zack est en train de tout perdre : son combat contre ses addictions et la confiance de sa collègue Deniz. L'heure tourne, et les dilemmes s'accumulent pour l'inspecteur qui va devoir jouer - littéralement - sa vie à la roulette russe...

  • Cinq cycles solaires se sont écoulés depuis la victoire sur les Amshas et leur armée. Mais voilà que cette paix fragile est brusquement menacée. Surgies du néant, d'effroyables créatures sillonnent les terres naines, elfiques et humaines à la recherche du diamant de l'Éoîl. Et ces monstres ne sont pas les seuls à s'intéresser au puissant artefact : d'étranges Nains à la peau glabre tentent également de s'en emparer. Les attaques sèment le trouble entre les différents peuples, faisant renaître les dissensions oubliées. Tungdil est rappelé de son ermitage pour conjurer le péril. Mais le héros d'autrefois devra d'abord affronter les fantômes du passé avant d'être en mesure de secourir le Pays Sûr.

  • Ouvrage clé en main, entièrement rédigé en allemand, Prêt-à-réviser – 75 fiches de culture et civilisation pour comprendre le monde germanophone, permet d’acquérir une connaissance approfondie de la culture et de la civilisation germanophone en Europe et, de l’influence germanophone dans le monde.Outil précieux, il fournit les bases et prépare les axes de réflexions thématiques pour une analyse fondée à la fois sur des sujets contemporains et historiques, il s’adresse en priorité aux étudiants des classes préparatoires littéraires, scientifiques, commerciales et aux étudiants du cycle universitaire ainsi qu’aux lycéens du cycle terminal dans les classes de DSD 2 (Deutsches Sprachdiplom 2)Il comprend, en plus de ses 75 fiches thématiques :- 280 exercices variés corrigés- un mini-lexique pour chaque fiche.

  • « La vie, l'univers et tout le reste... chacun d'entre nous s'est probablement déjà souvent posé la question de savoir ce que tout cela veut dire au juste. Où nous trouvons-nous ? Ne sommes-nous qu'un agrégat de particules élémentaires dans un gigantesque réceptacle qui contient le monde ? (...)
    Je vais développer dans ce livre le principe d'une philosophie nouvelle qui part d'une idée fondamentale simple : le monde n'existe pas. Comme vous le verrez, cela ne signifie pas qu'il n'existe absolument rien. Notre planète existe, mes rêves, l'évolution, les chasses d'eau dans les toilettes, la chute des cheveux, les espoirs, les particules élémentaires et même des licornes sur la lune, pour ne citer que quelques exemples. Le principe qui énonce que le monde n'existe pas implique que tout le reste existe. Je peux donc d'ores et déjà laisser entrevoir que je vais affirmer que tout existe, excepté le monde. » Markus Gabriel
    Traduit de l'allemand par Georges Sturm

  • Le pouvoir de l'art Nouv.

    Le pouvoir de l'art

    Markus Gabriel

    Le regard exercé ou curieux, vous pensiez peut-être qu'en vous rendant à une exposition vous alliez voir des oeuvres d'art exposées à votre attention.
    C'était vrai jusqu'à ce que Markus Gabriel s'en mêle.
    Le jeune prodige de la philosophie allemande le démontre avec virtuosité : ce n'est pas vous qui décidez si ce que vous voyez est une oeuvre d'art, ni même l'artiste ou les collectionneurs, encore moins les critiques d'art ou de cinéma. C'est l'oeuvre elle-même qui prend possession de vous. Car c'est vous qui vous exposez à elle et non l'inverse. Le Penseur de Rodin vous fait penser et Alien fait de vous l'hôte du film étrange que vous regardez.
    Par cet essai incisif, l'auteur bouscule notre rapport à l'art, en nous révélant son immense pouvoir, pour le meilleur et pour le pire.

  • Le Pays Sûr est en guerre, attaqué par les armées des Immortels assoiffées de sang et de conquêtes. Seul le diamant chtonien de l'Éoîl pourrait assurer une victoire. Mais il a été volé par les Immortels. Ces derniers souhaitent asservir les immenses pouvoirs de l'artefact pour nourrir leurs sombres desseins. Sous les ordres de Tungdil, Nains et Chtoniens s'allient alors pour retrouver le diamant. Tandis que les armées ennemies se rassemblent. Tungdil va quérir de l'aide auprès d'un vieil ami. Car c'est dans les grottes de Toboribor que va se jouer l'ultime bataille qui changera à jamais la face du Pays Sûr.

  • Les hordes d'Orcs féroces ont été vaincues, mais un péril encore plus grand menace le Pays Sûr : onze incarnations d'un dieu déchu marchent avec leurs armées sur la frontière ouest. Dotés d'étranges pouvoirs, les Amshas ravagent et brûlent sans pitié les terres qu'ils foulent, semant la terreur et la désolation. Lorsque la dernière Mage du pays est assassinée, Tungdil et ses compagnons n'ont d'autre choix que de mener la résistance contre l'envahisseur. Mais pour défaire l'ennemi en surnombre, ils devront d'abord unifier les tribus naines déchirées par la haine.
    Court extrait
    - Ne risques-tu pas de regretter ta décision, Tungdil ?
    Myr marchait près du guerrier sans le regarder. Afin de se protéger des rayons ardents du soleil, elle enduisait son visage d'un onguent bleute qu'elle avait confectionne dans un petit poêlon.
    Tungdil avait l'impression qu'elle était gênée depuis leur départ du Royaume nain des Cinquièmes. Il avait choisi de l'accompagner dans sa communauté, mais la chirurgienne semblait tourmentée, comme si elle se faisait des reproches.
    - Non, je ne vais sûrement pas la regretter, répliqua-t-il quelques instants plus tard. (Il marchait lentement, le regard rive sur l'horizon. Le soleil déclinait, baignant de pourpre le Pays Sur.) Tu crois que je les ai quittés à cause de toi ?
    - À qui fais-tu allusion ? à tes gens ou au couple royal ?
    Tungdil réfléchit.
    - Balyndis et Glaimbar, répondit-il enfin d'une voix ferme. Je ne les ai pas quittés à cause de toi. Certes, j'avoue que je te trouve très attirante. Tu es tellement différente des Naines que j'ai rencontrées jusqu'à présent. Tu nourris mon âme d'érudit. (Il se tourna vers elle et leurs regards se croisèrent. Les prunelles amarante de la chirurgienne brillaient d'espoir.) Accorde-moi un peu de temps, Myr. Il est trop tôt ; mon coeur et mon esprit sont encore bouleverses. Je suis loin d'être au clair sur mes sentiments. (Le Nain sourit tristement.) Je voulais prendre mes distances avec Balyndis, voilà la raison de mon départ. Seul le recul me permettra de savoir ce que je désire réellement. Et je dois aussi reconnaitre que je suis curieux de découvrir ton royaume.
    Elle acquiesça, puis chercha du regard l'étang des Affranchis, vers lequel ils faisaient route depuis plusieurs lunes.
    - Je comprends, Tungdil. J'attendrai, comme je l'ai fait jusqu'à présent.
    © Bragelonne 2009

  • Le Pays Sûr est en liesse. Pourtant, tandis que Tungdil et ses amis se réjouissent de la victoire sur le Mage renégat Nôd'onn, une horde d'Orcs s'apprête à fondre sur le Royaume Nain. Les repoussantes créatures ont percé un sinistre mystère : celui de l'Eau Noire, qui les a rendues presque immortelles. Tungdil et ses compagnons devront faire preuve d'un grand courage pour repousser les assauts d'une armée invincible. Mais ces Orcs ne représentent pas la seule menace. Une autre, bien pire, s'annonce : onze incarnations d'un dieu déchu marchent avec leur armée sur la frontière ouest. Et leur arrivée pourrait bien signifier la fin du Pays Sûr.
    « Une véritable réussite : le lecteur est transporté, le livre se laisse lire rapidement et avec plaisir. » Le Pays
    « Un récit qui fera passer le nain Gimli du Seigneur des Anneaux pour une danseuse. » PC Update
    Court extrait :
    - Il aurait pu nous attendre, marmonna Boïndil Deux-Lames, du clan des Haches-brandies de la tribu du Second Père, Beroïn, tandis qu'il escaladait frénétiquement l'échelle du boyau pour rejoindre la surface le plus rapidement possible. Il a déjà lancé sa cavalerie à l'attaque, je l'entends !
    Les mains puissantes volaient d'échelon en échelon ; une faible lueur qui provenait du haut de la galerie lui suffisait pour assurer ses prises. Comme tous les Nains, il voyait parfaitement dans l'obscurité.
    - Par Vraccas, nous allons finir par arriver trop tard et les longs-sur-pattes ne nous auront pas laissé un porcin ! s'écria-t-il avec amertume.
    Tungdil Main-d'Or, qui suivait le guerrier des Seconds, dut se retenir pour éviter d'éclater de rire. Il connaissait le penchant du Nain, qui ne répondait pas sans raison au doux surnom de Furibard : avide de carnage, il se montrait sans pitié pour ses ennemis.
    - Ne t'inquiète pas, Boïndil. Le prince Mallen m'a promis de laisser en vie quelques-unes des créatures jusqu'à ton arrivée.
    Furibard renifla bruyamment, la longue natte brune se balançant dans son dos.
    - Je remarque fort bien quand on cherche à se moquer de moi, lança-t-il sans ralentir son allure. Je sens déjà le parfum rance de leurs cuirasses graisseuses. (Il gloussa, ravi de pouvoir bientôt en découdre.) Les faces de groin ne doivent plus être loin !
    Le poids de la cotte de mailles, des deux haches-couperets et du bouclier ne le gênait pas le moins du monde ; il atteignit la trappe, fit sauter le verrou et ouvrit l'abattant. Il coiffa son casque et passa avec prudence la tête par l'ouverture.
    - Alors, que vois-tu ? demanda Tungdil. (Il était essoufflé, l'ascension avait mis ses muscles à rude épreuve.) À quelle distance sommes-nous du champ de bataille ?
    - À vrai dire, seule la Forge Éternelle de Vraccas pourrait receler de meilleures surprises, jubila-t-il. Les dix premiers sont à moi ! Grouïk, grouïk, petits cochons ! Vous allez bientôt tâter de mes lames !
    © Bragelonne 2009

  • Le messager

    Markus Zusak

    • Kero
    • 6 Mars 2014

    Ed Kennedy, dix-neuf ans, chauffeur de taxi, a peu de raisons d'être fier de sa vie : son père est mort d'alcoolisme, il est désespérément amoureux de sa meilleure amie, Audrey, et il partage un appartement délabré avec son chien - fidèle mais odorant. Il n'a pas grand-chose d'autre à faire que conduire son taxi, jouer aux cartes et boire avec des amis aussi perdus que lui. Jusqu'au jour où, malgré lui, il permet d'arrêter un braquage de banque.
    C'est là que le premier message arrive : un as de carreau où sont inscrites trois adresses. Ed est désormais le Messager : choisi pour aider les autres, il commence une enquête qui va faire imploser sa vie routinière et, d'énigme en énigme, le forcera à se dépasser.
    Et si, nous aussi, nous vivions en dessous de nos capacités ?
     
    Après le succès international de La Voleuse de livres, Markus Zusak revient avec un roman captivant, plein d'humour et toujours aussi émouvant.
    À propos de La Voleuse de livres :
     
    « Un grand récit, habité par le talent narratif éblouissant de l'auteur. » France Info
    « Un livre irrigué d'humour noir et d'humanisme. (...) Au-delà de la peur et du mal, ce jeune auteur australien nous insuffle l'espoir. » Notre Temps
    « Ce roman a une portée universelle. (...) L'auteur a réussi un livre très touchant et très poétique. » Livres Hebdo
    « La Voleuse de livres célèbre l'amour de la lecture, les liens familiaux, la solidarité humaine. De quoi attendrir la Mort elle-même. » Le Monde des livres
     

  • Ouvrage d'enrichissement lexical clés en main, Prêt-à-réviser Vocabulaire s'adresse en particulier aux étudiants des classes préparatoires littéraires, scientifiques, commerciales et aux étudiants du premier cycle universitaire.
    Idéal pour comprendre la société allemande d'aujourd'hui, sa vision de l'Europe et du monde grâce aux textes proposés en plus du vocabulaire thématique, il peut également être utile pour tous ceux qui souhaitent se perfectionner en allemand dès le cycle terminal.
    Riche, d'une part, de fiches traitant de thèmes contemporains susceptibles d'être proposés aux examens et aux concours et, d'autre part, de nombreux exercices corrigés, il permet :
    - d'apprivoiser et de réutiliser les mots et les structures figurant dans les listes ou dans les textes tout en améliorant sa maîtrise de la grammaire allemande grâce notamment aux exercices de thème grammatical ;
    - d'améliorer ses compétences à l'écrit et à l'oral grâce aux fichiers audio systématiquement proposés au niveau des textes rédigés en allemand puis traduits en français.

  • Abattoirs bloqués, boucheries caillassées, manifestations, libérations d'animaux d'élevage... Depuis 2015, les actions de militants
    antispécistes provoquent un véritable tollé sociétal et médiatique. Derrière ces actes jugés parfois choquants et souvent illégaux
    se cache une lutte éthique et politique pour une égale considération morale entre humains et autres espèces d'animaux.
    « Quand l'injustice devient loi, la résistance est un devoir », disait Thomas Jefferson, l'un des fondateurs de la démocratie américaine.
    Que faire, dès lors, lorsque l'attachement à la législation prévaut sur le devoir moral découlant du constat d'une injustice flagrante ?
    L'incohérence de l'opinion publique majoritaire face à des valeurs pourtant communément admises implique-t-elle la résignation d'un
    mouvement militant ? Dans ce manifeste antispéciste, Virginia Markus nous parle de l'évolution de ce mouvement de justice sociale vers des méthodes de revendications plus offensives et de la nécessité de faire usage de son pouvoir d'action citoyen en faveur de toute population vulnérabilisée, comme celle des animaux.

empty