Langue française

  • Carlos, ex-militant de l'extrême gauche argentine, est un homme dont le destin a été bouleversé par la dictature. Cette dernière lui a dérobé à la fois la femme qu'il aimait, Estela, qui a rejoint la légion des tristement célèbres desaparecidos, et ses illusions. Le roman de Caparrós, texte essentiel sur la mémoire collective et la conscience politique, raconte avec force la dérive lente mais certaine d'un homme et d'une génération, et, à travers la soif de vengeance de Carlos, interroge la possibilité de panser les plaies de l'Histoire. Dans un subtil va-et-vient entre l'évocation de l'Argentine des années soixante-dix et le présent, l'auteur tisse le récit d'une obsession, tout en livrant la radiographie terrible d'un pays qui n'a toujours pas réglé ses comptes avec son lourd passé. Romancier, journaliste et essayiste, Martín Caparrós est né à Buenos Aires en 1959. Figure intellectuelle emblématique du monde hispanophone, il a étudié en France et publié une vingtaine de livres. À qui de droit est son troisième roman traduit en français après Valfierno (Fayard, 2008) et Living (Buchet/Chastel, 2014). Il est également l'auteur d'un brillant document sur la question des ressources alimentaires dans le monde, La Faim (Buchet/Chastel, 2015).

empty