• Éclore

    Mathilde Vigouroux

    Marianne est une jeune citadine débordée ; elle court d'un rendez-vous à l'autre sans jamais s'arrêter. Au détour d'une journée à l'image de toutes les autres, le tumulte de la ville qui jusqu'alors semblait la bercer et le rythme effréné qu'elle s'impose sonnent plus faux que jamais. Submergée à ses heures perdues par une angoisse qui ne l'a jamais quittée, elle ressent soudain l'urgence de vivre sans tout contrôler, et se met en quête du lâcher-prise. Comme une ode à la vie, ce récit nous fait cheminer sur des terrains inattendus et jusqu'alors inexplorés par Marianne. C'est l'histoire de la vie et de la mort, du temps qui passe... ; ces sujets existentialistes aussi vastes qu'obscurs qui, soudain, nous interpellent très fort et prennent un sens tout autre. Avec sincérité et émotion, on s'adonne avec elle à la recherche de l'instant présent et à la découverte salvatrice de la lente et délicate éclosion des multiples petits bourgeons intérieurs dont elle regorge.

empty