• Le modèle d'assimilation français a-t-il encore un avenir ?
    La démographe Michèle Tribalat répond par la négative après une analyse en trois points. Tout d'abord démêler le vrai du faux dans les chiffres qui circulent sur l'immigration étrangère, ensuite examiner en quoi l'islam change la donne et enfin constater que les classes moyennes refusent désormais massivement le modèle multiculturaliste préconisé par l'UE.

  • La question des statistiques ethniques revient régulièrement dans le débat public français, portée par le sujet sensible de l'immigration. Mais ce type de statistiques n'existe-t-il pas déjà en France ?  Et de quoi parle-t-on exactement ?  De données ethno-raciales comme elles existent officiellement aux Etats-Unis ou en Angleterre ou d'informations plus larges sur la migration comme cela se fait en Suède ou en Italie ?
    Faisant le récit complet de la montée en puissance de cette problématique, Michèle Tribalat montre en tout cas qu'en France, dès lors qu'il s'agit d'immigration, l'idéologie et les condamnations morales sont toujours au rendez-vous !  A un point assez inimaginable.
    Car, là où le grand public voit la recherche scientifique comme une communauté vertueuse, elle dévoile au contraire de véritables « guerres » médiatiques où certains n'hésitent pas à user de mensonges et d'intimidations pour en faire taire d'autres.
    Ayant toujours plaidé pour le recours aux données sur les origines ethniques, Michèle Tribalat montre les enjeux et les conditions de cet usage, avec un objectif majeur : celui de la connaissance du réel sans laquelle toute politique publique serait vouée à l'échec.

empty