• Un crime contre l'humanité continue à se dérouler sous nos yeux

    : la destruction de la forêt amazonienne, et avec elle la disparition de six cents espèces animales et le déracinement de tribus indiennes, fixées dans cette région depuis des siècles.


    Ce processus s'était interrompu sous la présidence de Lula, désormais réduit au silence. Ce dirigeant avait en effet mis en place des lois pour la protection des populations et la proclamation de leurs droits.


    Aujourd'hui, au Brésil, tout est remis en question. Le nouveau président, Jair Bolsonaro, milite ainsi pour la mutilation de la forêt, la mise sur la touche des minorités, l'armement des civils, le bombardement des favelas, nids de délinquance... Dans ce contexte, la chasse à l'Indien d'Amazonie est rouverte.






    Né en 1930 à Paris, Michel Yaèche se passionne très tôt pour l'écriture. Il s'intéresse d'abord à la poésie, encouragé par Louis Aragon, Elsa Triolet, et Angelo Rinaldi. Il travaille comme journaliste avant de suivre une formation dans l'éducation et de consacrer sa vie professionnelle aux enfants handicapés. Depuis son départ à la retraite, il rédige des romans, des nouvelles, et des contes pour enfants (traduits en plusieurs langues). Après une vaste enquête sur des expériences pédagogiques en cours, il compose un ouvrage sur l'école adaptée à notre temps. Il a reçu plusieurs prix littéraires dont le premier prix d'Europoésie.


  • Ceci est l'histoire d'un petit enfant noir de la Nouvelle-Orléans, acoquiné à une bande de voyous qui ne songent qu'à une chose : vivre de larcins.
    Leur principal divertissement est de taper sur des casseroles, des vieilles tôles, des jerricans pour faire le plus de bruit possible. Résultat : ces va-nu-pieds finissent par inventer le jazz.
    Le portrait de Thomas Peckinpah dépeint dans cet ouvrage se veut une synthèse des trois grands du jazz : le Duke (Ellington), Louis Armstrong et Ray Charles.
    Mais qui est ce mystérieux fantôme du blues ?

    Né en 1930 à Paris, Michel Yaèche se passionne très tôt pour l'écriture. Il s'intéresse d'abord à la poésie, encouragé par les oeuvres de Louis Aragon, Elsa Triolet, et Angelo Rinaldi. Il travaille comme journaliste avant de suivre une formation dans l'éducation et de consacrer sa vie professionnelle aux enfants handicapés. Depuis son départ à la retraite, il rédige des romans, des nouvelles et des contes pour enfants, traduits en plusieurs langues. Après une vaste enquête sur des expériences pédagogiques en cours, il compose un ouvrage sur l'école adaptée à notre temps. Il a reçu plusieurs prix littéraires dont le premier prix d'Europoésie.

  • Des évènements inouïs transmis de bouche-à-oreille renouent avec la Bretagne des korrigans et des feux follets, dans un monde sans télé. Les personnes qui ont vu la chose ou qui l'ont apprise par ouï-dire se signent, en la rapportant, et baissent brusquement la voix.
    Pour ma part, en tant que témoin direct, j'affirme que l'histoire de la conjureuse Marie Machu est assez extraordinaire pour secouer toute une population.

    Né en 1930 à Paris, Michel Yaèche se passionne très tôt pour l'écriture. Il s'intéresse d'abord à la poésie, encouragé par les oeuvres de Louis Aragon, d'Elsa Triolet, et d'Angelo Rinaldi. Il travaille comme journaliste avant de suivre une formation dans l'éducation et de consacrer sa vie professionnelle aux enfants handicapés. Depuis son départ à la retraite, il rédige des romans, des nouvelles et des contes pour enfants, traduits en plusieurs langues. Après une vaste enquête sur des expériences pédagogiques en cours, il compose un ouvrage sur l'école adaptée à notre temps. Il a reçu plusieurs prix littéraires dont le premier prix d'Europoésie.

  • « Ami lecteur, [...] Ecoute ceci : dans aucun pays, à aucune époque, aucun faiseur de fables, aucun sorcier de l´imaginaire, de la littérature ou du cinéma n´a franchi la frontière du réel [...]. C´est peu de dire que la fiction partout et toujours, ici et maintenant, est rattrapée par la réalité. La réalité est le roman des romans. "L´Univers tout entier avec tout ce qu´il contient est un roman fabuleux" (Jean d´Ormesson).»

  • Un homme, une femme. En eux, de lourds secrets et une difficulté à exister. Leur rencontre a lieu pendant la nuit, une nuit noire sur une petite plage espagnole balayée par les vents. Leurs voix et leurs secrets résonnent dans les ténèbres. Bientôt, ils s´unissent et font le serment de ne jamais se revoir. Mais comment tenir le cap aux heures les plus tumultueuses de la passion ?

  • Je lance un défi aux faiseurs de romans, aux chirurgiens de la pellicule, aux bricolages de scénaristes et d'effets spéciaux. J'invite le lecteur à entrer dans les eaux glaireuses du réel. De cette réalité que nul n'a osé imaginer. « Les terrifiants pépins de la réalité », disait Jacques Prévert...

  • Des Amériques intègre trois récits, trois visages très différents de trois régions américaines. Le premier, un thriller géo-économique, se situe aux États-Unis modernes autour de la Maison Blanche. Le second, dans la Louisiane, dans les bayous et les vieux quartiers « jazz » de New Orleans. La troisième nouvelle est toujours d'actualité : elle met le doigt sur les problèmes de déforestation et de survie des populations indiennes, suscités par les lobbies des éleveurs américains qui mettent le feu à ce poumon de la planète pour y installer leur bétail.

empty