• « Hommes, femmes et enfants, tous ceux qui écoutent l'histoire de Tihya, Nanna Tuda les introduit dans une belle et tragique aventure ; celle d'un destin. Céleste, légère, la guerrière des Aït Ufella chante ses amours, pleure ses illusions. Elle retient ses peurs, montre son courage, déverse sa colère. C'est ainsi qu'elle se laisse raconter durant les veillées de glace et de gelées. C'est un peu l'écho de sa voix que l'on entend monter dans les montagnes lorsqu'il se fond dans la nuit profonde et calme. » N. C.

  • En 1925, une histoire d'amour conduit Catherine, une jeune Parisienne jusqu'aux montagnes du Moyen Atlas où la colonie française tente de s'implanter. L'auteur suit pas à pas son héroïne confrontée au choc des cultures : les us et coutumes des montagnes remplacent peu à peu les repères de Tarumit (la Romaine) qui s'adapte à sa nouvelle existence, forcée par les circonstances et l'humeur de Tawessart, la vieille Nanna Déhia, la grand-mère intransigeante dont le portrait laisse croire qu'elle porte en elle les gênes redoutables de cette fameuse reine qu'on appelle la « Kahéna ». L'écriture lumineuse de ce roman révèle une femme attachante qui triomphe d'une situation d'otage et entraîne le lecteur dans un jeu subtil entre fiction et réalité.

empty