Science-fiction

  • Cette image est destinée à un public majeur.

    J'ai plus de 18 ans

    Loin des jeux qui leur sont destinés, ces petites filles tournent le dos à leurs poupées et trouvent leur plaisir dans le meurtre. Face à l'esprit d'initiative et à la candeur de ces treize lolitas criminelles,le Marquis de Sade nous semble subitement bien fade...
    Écrivain et réalisatrice belgo-Montmartroise, Nadine Monfils excelle dans les univers étranges et érotiques.Elle décroche le Prix Polar à Cognac en 2007 et le Prix de la ville de Limoges en 2010. Son livre «Les Vacances d'un serial killer» s'est vendu à 100000 exemplaires.

  • La velue

    Nadine Monfils

    Ophélie, femme-enfant sauvage, rencontre Raphaël, à la fois ange et débauché, qui vit dans un château plein de créatures bizarres - dont sa mère de 217 ans qui est dotée de pouvoirs maléfiques.
    Bienvenue dans l'univers de Nadine Monfils, un monde à nul autre pareil, mélange de douceur, de violence et de fantastique, avec un parfum de poésie arrachée aux ailes du désir. Un texte surréaliste qui oscille parfois entre La métamorphose kafkaïenne et L'Écume des jours de Boris Vian.
    Nadine Monfils, réalisatrice et écrivain, excelle dans les univers étranges, qu'elle distille à travers ses nombreuses activités, inspirées par le surréalisme, le dadaïsme, l'absurdisme, sa Belgique natale et son Montmartre d'adoption. Elle est l'auteur d'une soixantaine de romans et de pièces de théâtre. Elle décroche le Prix Polar à Cognac en 2007, le Prix de la ville de Limoges en 2010 et cette année, le Prix du public de la ville de Saint Maur.

empty