• Le roman phénomène qui parle d'amour... et de livres !
    « Ce roman rend heureux ! » - Grazia

    Un roman sur le pouvoir des livres, sur l'amour et sur la magie de la lumière du sud.

    Il a toujours un livre en tête pour soulager les maux de l'âme : dans sa « Pharmacie littéraire » installée sur une péniche, le libraire Jean Perdu vend des romans comme on vendrait des remèdes pour vivre mieux. Il sait soigner tout le monde - à l'exception de lui-même. Cela fait vingt-et-un an, déjà, que Manon s'est éclipsée pendant qu'il dormait en lui laissant pour tout adieu une lettre qu'il n'a jamais osé ouvrir. Mais voilà qu'arrive l'été, un été pas comme les autres qui verra Jean Perdu s'échapper de sa librairie pour s'engager dans un voyage au pays des souvenirs, en plein coeur de la Provence, avant de revenir à la vie.
    « Si vous me permettez, chère madame : à long terme, ce que vous lisez est beaucoup plus décisif que l'homme que vous épousez. »

  • Henri Skinner se retrouve dans le coma après avoir sauvé une petite fille de la noyade : il est fauché par une voiture au moment où il dépose l'enfant sur la terre ferme, et s'apprête à reprendre son chemin pour retrouver son fils. Sam, treize ans, enfant surdoué et synesthète, n'a jamais connu son père. Il le rencontre pour la première fois sur son lit d'hôpital, suspendu entre la vie et la mort, dans le monde des rêves, si près et si loin de lui. Alors il laisse libre cours à son imagination, et rêve lui aussi de la personne qu'aurait pu être son père. Au chevet d'Henri, la valse des médecins et des infirmières n'est interrompue que par la venue de Sam. Et puis il y a Mrs Tomlin. Elle aussi lui rend visite tous les jours. Henri était l'amour de sa vie. Il y a de cela deux ans. Et puis plus rien. Et voilà qu'il refait irruption dans sa vie. À force de veiller un vivant, leurs pensées vagabondent, délicieusement portées par la plume délicate de Nina George qui signe là une belle polyphonie intérieure qui se transforme au fil des pages en ode à la fraternité humaine. EXTRAIT Je saute. Ça ne dure qu'un instant, j'entends encore le moteur des voitures sur l'Hammersmith Bridge, au-dessus de moi, c'est l'heure de pointe, je sens l'odeur de la ville, le printemps qui s'estompe, la rosée sur les feuilles. Puis l'impact, l'eau froide qui recouvre ma tête. Je nage, je nage toujours plus vite dans le courant qui reflue. À cinquante kilomètres de là, la mer aspire le fleuve. Mon corps a gardé la mémoire de cette succion quand la marée descend, comme si je n'avais jamais quitté la mer, alors que je n'ai plus nagé dans l'Atlantique depuis vingt-cinq ans. J'arrive à hauteur de la fillette. Le fleuve emporte la petite, il la veut pour lui, il veut disloquer son corps, séparer son espoir de la peur, bannir le sourire de ses lèvres, et l'avenir de sa vie. Elle s'enfonce dans l'eau argileuse. Je plonge. Je la tire à moi par les cheveux. J'attrape un petit bras glissant. Je serre plus fort, j'inspire sous l'effort et je bois la tasse - l'eau est salée, glacée. La Tamise m'enlace. À PROPOS DE L'AUTEUR Née en 1973, Nina George est une auteur allemande qui compte déjà de nombreux livres à son actif. Son roman La lettre oubliée a connu un succès international et a été traduit dans plus de 28 langues.

  • The international bestseller, translated from the German by Simon Pare.

    On a beautifully restored barge on the Seine, Jean Perdu runs a bookshop; or rather a 'literary apothecary', for this bookseller possesses a rare gift for sensing which books will soothe the troubled souls of his customers.

    The only person he is unable to cure, it seems, is himself. He has nursed a broken heart ever since the night, twenty-one years ago, when the love of his life fled Paris, leaving behind a handwritten letter that he has never dared read. His memories and his love have been gathering dust - until now. The arrival of an enigmatic new neighbour in his eccentric apartment building on Rue Montagnard inspires Jean to unlock his heart, unmoor the floating bookshop and set off for Provence, in search of the past and his beloved.

  • Marianne Messman longs to escape her loveless marriage to an uncaring husband - an artillery sergeant major named Lothar. On a day trip to Paris, Marianne decides to leap off the Pont Neuf into the Seine, but she is saved from drowning by a homeless man. While recovering in hospital, Marianne comes across a painting of the tiny port town of Kerdruc in Brittany and decides to try her luck on the coast.In Kerdruc, Marianne meets a host of colourful characters who all gravitate around the restaurant of Ar Mor (The Sea). It is this cast of true Bretons who become Marianne's new family, and among whom she will find love once again. But with her husband looking to pull her back to her old life, Marianne is left with a choice: to step back into the known, or to take a huge jump into an exciting and unpredictable future.

empty