• Du même auteur que le roman à succès La ruelle.

    Une nouvelle enquête drôlement relevée pour Gus et Jerry !

    Pour assurer la réussite de son rêve, un millionnaire philanthrope procède à l'enlèvement de jeunes étudiants en art par l'entremise de mercenaires. Plusieurs mois plus tard, un enquêteur remarque un faible lien unissant toutes les victimes, ce qui déclenche une enquête à l'échelle internationale, confiée à l'équipe dirigée par le commandant Gustave Côté. Mais l'enquête est rapidement compromise par les ficelles de la corruption que manipule avec soin le millionnaire. Non content de la progression de son rêve, le nébuleux personnage, sous l'influence de ses sbires, veut étendre sa toile dans les sphères du monde interlope.
    En plus d'une enquête qui s'avère des plus compliquée, l'assassinat d'un ami de Gus et le retour d'un vieil ennemi viennent réveiller les réminiscences d'un choix délictueux. Parallèlement, Vladimir Azarov, le garde du corps de l'homme assassiné, est prêt à tout pour venger la mort de son patron. Que doivent faire Gus et ses acolytes? Traquer le meurtrier de leur ami ou empêcher Vladimir d'assouvir sa vengeance?
    Un choix qui s'avère des plus difficiles, surtout lorsque la raison est confrontée aux sentiments.

  • La ruelle

    Patrick Hamel

    Une métropole sans nom, avec une ruelle maudite et deux jeunes femmes qui osent la traverser... Mauvaise idée, très mauvaise idée, car le loup de la métropole et ses complices adorent s'amuser avec les brebis égarées. Les choses ne tournent cependant pas comme prévu, puisque deux patrouilleurs interviennent. Résultat: deux morts et deux laissés pour morts.

    Dix ans plus tard, tous les éléments sont réunis pour la grande vendetta, laquelle coïncide avec l'arrivée de Jerry Simard à titre de nouvel enquêteur. Par un malencontreux hasard, celui-ci doit faire équipe avec Gustave Côté, le policier, devenu enquêteur, qui avait été laissé pour mort dans la ruelle.

    Survient alors une série de quiproquos entraînant dans son sillage un lot de personnages aberrants. Non seulement ces derniers laissent-ils des morts sur leur passage, mais aussi, beaucoup de questions sans réponses. Qui donc se cache derrière les traits du vengeur? Jerry doit-il se méfier de son partenaire? Pourquoi les criminels ont-ils le jeune enquêteur dans leur mire? Reste à savoir qui, du vengeur ou des forces policières, aura le dernier mot...

  • Un conte qui permettra aux enfants de découvrir qu'il ne faut pas se fier aux apparences.
    Le fermier Moustache Legrand, découragé de voir les corbeaux détruire son champ, fabrique un épouvantail. Aphrodite, la déesse de l'amour, qui passait par là vit avec quelle tendresse l'homme regardait son épouvantail. Elle décida donc de lui donner vie. Les enfants du village pourront-ils accepter l'épouvantail en tant qu'ami, lui qui est si différent ?
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    Patrick Hamel a trouvé une belle façon d'expliquer aux tout-petits qu'il ne faut pas toujours se fier aux apparences. Il faut prendre le temps de bien connaître et voir ce qu'il y a sous la façade que l'on voit. Les illustrations de Joanie Trottier sont sublimes et ajoutent un gros plus dans cette lecture qui fera augmenter l'intérêt des tout-petits. En prime, à travers tout le livre, des noeuds papillon sont cachés dans les illustrations, un jeu « cherche et trouve » pour les occuper encore plus. N'hésitez pas, un merveilleux petit livre à offrir. - LYNDA MASSICOTTE, Blogue Les mille et une pages de LM
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Ayant fait les mille et un métiers, Patrick Hamel est ce qu'on appelle un autodidacte. Aujourd'hui directeur d'usine, il adore le sport. Même que pendant seize ans, il a agi à titre d'entraîneur en chef pour différentes équipes de football. Malgré tout, c'est dans la lecture et l'écriture qu'il retrouve son refuge personnel, même si cet amoureux des mots a cru pendant de nombreuses années que ces derniers ne l'aimaient pas... jusqu'au jour où il apprend qu'il est dyslexique. Lui qui a toujours fait preuve de beaucoup d'imagination décide de vaincre ses démons en se lançant la tête la première (la seule façon qu'il connaisse) dans la grande aventure qu'est l'écriture. Il a déjà à son actif trois romans. L'épouvantail bonhomme de neige ! est son premier conte pour enfants, mais certainement pas son dernier.

  • Suspense, enquête, espionnage. Trois histoires sur un même thème : la pendaison. Suicides ou meurtres, à vous de le découvrir.
    Un vacancier est retrouvé pendu dans un village touristique de Cuba. En vacances au même endroit, les enquêteurs Gustave et Jerry décident, pour se divertir, d'inculquer à leurs épouses les ficelles du métier en tentant de découvrir pourquoi le pauvre homme s'est suicidé. Ils regretteront amèrement cette décision.
    Une jeune femme se réveille enfermée dans un lieu inconnu et est obligée de jouer au jeu du bonhomme pendu. Trouver un mot équivaut à sauver la vie d'une personne qu'elle aime, sauf que... ne pas le trouver entraîne la mort par pendaison de celle-ci. Sera-t-elle plus rusée que ses tortionnaires?
    Une espionne est assassinée dans une chambre d'hôtel en Biélorussie. Au-delà de sa mort, l'agence pour laquelle elle travaillait doit absolument retrouver les puces électroniques qu'elle avait subtilisées aux grandes puissances mondiales. S'ensuit une course contre la montre pour remettre la main sur ces renseignements, course à laquelle Gus et Jerry se retrouvent mêlés. Sauront-ils faire face à un ennemi beaucoup
    plus puissant qu'eux?
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    En dosant bien le drame, le suspense, et même à quelques reprises une petite pointe d'humour, Patrick Hamel nous donne le parfait cocktail d'une excellente lecture. Ce livre est à lire, c'est évident. Il vous donnera la chance et le plaisir de découvrir le talent de ce sympathique auteur ainsi que d'apprécier son imagination débordante et addictive. [...] Coup de coeur assuré! - Lynda MASSICOTTE, Les mille et une pages de LM
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Ayant fait les mille et un métiers, Patrick Hamel est ce qu'on appelle un autodidacte. Aujourd'hui directeur d'usine, il adore le sport.
    Même que pendant seize ans, il a agi à titre d'entraîneur en chef pour différentes équipes de football. Malgré tout, c'est dans la lecture et l'écriture qu'il retrouve son refuge personnel, même si cet amoureux des mots a cru pendant de nombreuses années que ces derniers ne l'aimaient pas... jusqu'au jour où il apprend qu'il est dyslexique. Lui qui a toujours fait preuve de beaucoup d'imagination décide de vaincre ses démons en se lançant la tête la première (la seule façon qu'il connaisse) dans la grande aventure qu'est l'écriture. Alors après avoir connu le succès avec ses deux premiers romans, La ruelle et Le murmure d'un cri, il récidive avec un recueil de trois nouvelles, dont deux d'entre elles mettent en vedette ses deux enquêteurs favoris : Gustave et Jerry.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • This book provides the main findings of a ground-breaking survey on immigrants and the second generation in France. The data, collected from more than 20, 000 persons representative of the population living in France, offer invaluable insights into the trajectories and experience of ethnic minorities.The book explains how France has been an immigrant-receiving country for over a century and how it is now a multicultural society with an unprecedented level of origin diversity. While immigrants and their descendants are targets of clichés and stereotyping, this book provides unique quantitative findings on their situation in all areas of personal and working life.Is origin in itself a factor of inequality? With its detailed reconstitutions of educational, occupational and conjugal trajectories and its exploration of access to housing and health, this book provides multiple approaches to answering this question.One of the work's major contributions is to combine objective and subjective measures of discrimination: this is the first study in France to focus on racism as experienced by those subjected to it, while opening up new methodological perspectives on the experience of prejudice by origin, religion, and skin colour.

empty