• Nouvelle édition de ce monumental ouvrage sur le folklore de la pêche et des pêcheurs, de toutes les mers du globe mais, bien sûr, avec une prédilection pour les pêcheurs de nos côtes. Un ouvrage qui, plus de cent ans après sa parution (1900) demeure un classique du genre.
    Paul Sebillot, né à Matignon (Côtes d'Armor) en 1843 (il meurt en 1918), est une des figures majeures du folklore breton et français dans son ensemble. Au-teur de nombreux ouvrages dont la Littérature orale de la Haute-Bretagne et surtout son inégalable Folklore de France (édité en quatre forts volumes, entre 1904 et 1907.

  • L'AUVERGNE a une situation géographique qui semble éminemment propre à la conservation de la littérature orale : jusqu'à une époque relativement récente, elle est restée assez isolée; elle est peuplée d'une race qui, si elle a émigré beaucoup, a, comme les Bretons, un esprit de retour très caractérisé, et qui se mélange peu avec les provinces voisines. Si l'on ajoute que les soirées d'hiver, surtout dans la partie montagneuse, réunissent fréquemment les habitants des villages, on conviendra qu'il y existe un milieu assez analogue à la Bretagne, et l'on doit s'attendre à trouver des richesses traditionnelles presque aussi considérables.. (extrait de la Préface).
    Publié en 1898 sous le titre "La littérature orale de l'Auvergne", voici sans aucun doute l'une des oeuvres majeures du folklore auvergnat. À ne pas manquer pour tous ceux qui veulent retrouver leurs pleines racines auvergnates.
    Paul Sebillot, né à Matignon (Côtes d'Armor) en 1843 (il meurt en 1918), est une des figures majeures du folklore breton et français dans son ensemble. Auteur de nombreux ouvrages, dont la Littérature orale de la Haute-Bretagne, et surtout auteur de ce vaste Folklore de France, édité en quatre forts volumes entre 1904 et 1907.

  • Nouvelle édition (entièrement recomposée) de ce monumental ouvrage sur le folklore de la France. Ce tome (3-a sur 4) reprend la partie consacrée à la Faune : Mammifères sauvages, mammifères domestiques, oiseaux sauvages et oiseaux domestiques, reptiles, insectes et poissons en sont les grands chapitres. On reste toujours surpris de la richesse du folklore recueilli, de sa diversité : on se prend à rêver tout au long des pages de ce livre, classique parmi les classiques du genre.
    Paul Sébillot, né à Matignon (Côtes d'Armor) en 1843 (il meurt en 1918), est une des figures majeures du folklore breton et français dans son ensemble. Auteur de nombreux ouvrages, dont la Littérature orale de la Haute-Bretagne, et surtout auteur de ce vaste Folklore de France, édité en 4 fort volumes entre 1904 et 1907.

  • Nouvelle édition (entièrement recomposée) de ce monumental ouvrage sur le folklore de la France. Ce tome (4-a sur 4) reprend la partie consacrée aux Monuments : depuis la Préhistoire, à travers mégalithes, menhirs, dolmens, tumulus et autres pierres diverses et les cultes qui s'y rapportent, en passant par les monuments antiques, puis par églises, châteaux, rues, villes et les rites ou croyances qui s'y rattachent. On reste toujours surpris de la richesse du folklore recueilli, de sa diversité : on se prend à rêver tout au long des pages de ce livre, classique parmi les classiques du genre.
    Paul Sebillot, né à Matignon (Côtes d'Armor) en 1843 (il meurt en 1918), est une des figures majeures du folklore breton et français dans son ensemble. Auteur de nombreux ouvrages, dont la Littérature orale de la Haute-Bretagne, et surtout auteur de ce vaste Folklore de France, édité en 4 fort volumes entre 1904 et 1907.

  • « On constate encore des survivances très apparentes du rôle augural des animaux sauvages, qui a été considérable dans l'antiquité et chez les primitifs. La liste de ceux dont la vue est favorable est assez courte. Au XVe siècle c'était très bon signe de rencontrer un loup, un cerf ou un ours. Deux cents ans plus tard, le loup portait bonheur le matin, comme encore aujourd'hui dans les Vosges, et s'il se sauvait à grands pas il présageait du bonheur.
    Ces animaux de bon augure sont tous de gros mammifères, alors que les autres sont en général de petite taille, et que leur timidité est proverbiale ; cependant autrefois la vue d'un cerf, d'un chevreuil ou d'un sanglier présageait, un malheur. En Basse-Bretagne, celui qui voyait au brun de nuit la biche sainte Ninoc'h devait mourir le jour de ses noces et une autre biche qui hantait les landes de Kerprigent (Finistère) pronostiquait toujours des choses fâcheuses. On n'a pas, à ma connaissance, relevé la superstition relative au renard qui se trouve dans une poésie du XVIIe siècle :
    Un corbeau devant moi croasse,
    Deux belettes et deux renards
    Traversent l'endroit où je passe.
    Les Évangiles des Quenouilles indiquent à la fois le mauvais présage de la vue du lièvre et un moyen de le neutraliser : Quant aucun se met au chemin et un lièvre lui vient au devant, c'est un tresmauvais signe. Et pour tous dangiers eviter, il doit par trois fois soy retourner dont il vient et puis aler son chemin, et alors sera-il hors du péril. Ce moyen de préservation était connu en Alsace vers 1650. Le préjugé de la rencontre fâcheuse du lièvre, relevé par le curé Thiers au XVIIe siècle, peut être considéré comme général ; elle est particulièrement funeste en certaines circonstances : en Haute et en Basse-Bretagne elle est redoutée le jour d'un mariage ; dans les Vosges, si elle a lieu le premier janvier, elle présage du guignon pour toute l'année. En Ille-et-Vilaine le lapin qui traverse la route annonce un accident prochain. ; dans le Cher, le hérisson est, dans le même cas, un signe de malheur, et s'il coupe le chemin en même temps qu'un lièvre, c'est le présage d'une mort inattendue ; en Poitou celui qui voit une taupe traverser la chaussée éprouvera un ennui qui, dans le Bocage vendéen, consiste dans la perte du couteau ou du mouchoir. »
    BnF collection ebooks a pour vocation de faire découvrir en version numérique des textes classiques essentiels dans leur édition la plus remarquable, des perles méconnues de la littérature ou des auteurs souvent injustement oubliés. Tous les genres y sont représentés : morceaux choisis de la littérature, y compris romans policiers, romans noirs mais aussi livres d'histoire, récits de voyage, portraits et mémoires ou sélections pour la jeunesse.

  • Au temps des contes d'autrefois, vivait une fermière qui était veuve et avait trois enfants, deux garçons et une fille.Tous les mercredis elle se mettait en route pour aller porter au marché le beurre de ses vaches, et elle prenait le chemin de la ville qui traversait une forêt. Un jour elle vit un joli petit oiseau bleu, qui voletait de branche en branche autour d'elle et se laissait aussi facilement approcher que s'il avait été apprivoisé : toutes les fois qu'elle passait, il se présentait à elle et elle finit par en parler à ses enfants.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Nouvelle édition (entièrement recomposée) de ce monumental ouvrage sur le folklore de la France. Ce tome (1-a sur 4) reprend la partie consacrée au ciel en général : les astres divers, la lune, le soleil, les étoiles filantes, etc., les météores (arc-en-ciel, vents, tonnerre, éclair, pluie, neige, brume, nuage, etc.), la nuit. On est surpris de la richesse du folklore recueilli, de sa diversité : on se prend à rêver tout au long des pages de ce livre, classique parmi les classiques du genre.
    Paul Sébillot, né à Matignon (Côtes d'Armor) en 1843 (il meurt en 1918), est une des figures majeures du folklore breton et français dans son ensemble. Auteur de nombreux ouvrages, dont la Littérature orale de la Haute-Bretagne, et surtout auteur de ce vaste Folklore de France, édité en 4 fort volumes entre 1904 et 1907.

  • Nouvelle édition (entièrement recomposée) de ce monumental ouvrage sur le folklore de la France. Ce tome (2-b sur 4) reprend la partie consacrée aux eaux douces : les fontaines ; la puissance des fontaines ; les puits ; les rivières et les eaux dormantes en sont les grands chapitres. On reste toujours surpris de la richesse du folklore recueilli, de sa diversité : on se prend à rêver tout au long des pages de ce livre, classique parmi les classiques du genre.
    Paul Sebillot, né à Matignon (Côtes d'Armor) en 1843 (il meurt en 1918), est une des figures majeures du folklore breton et français dans son ensemble. Auteur de nombreux ouvrages, dont la Littérature orale de la Haute-Bretagne, et surtout auteur de ce vaste Folklore de France, édité en 4 fort volumes entre 1904 et 1907.

  • Nouvelle édition (entièrement recomposée) de ce monumental ouvrage sur le folklore de la France. Ce tome (4-b sur 4) reprend la partie consacrée au Peuple et à l'Histoire : successivement : Gens d'Eglise (prêtres, moines, religieuses, templiers, etc.) ; Noblesse et Tiers-Etat ; les Guerres ; l'Histoire de France dans la tradition populaire (des Gaulois à la légende napoléonienne) et les souvenirs, contes, légendes ou croyances qui s'y rattachent. On reste toujours surpris de la richesse du folklore recueilli, de sa diversité : on se prend à rêver tout au long des pages de ce livre, classique parmi les classiques du genre.
    Paul Sebillot, né à Matignon (Côtes d'Armor) en 1843 (il meurt en 1918), est une des figures majeures du folklore breton et français dans son ensemble. Auteur de nombreux ouvrages, dont la Littérature orale de la Haute-Bretagne, et surtout auteur de ce vaste Folklore de France, édité en 4 fort volumes entre 1904 et 1907.

  • Nouvelle édition (entièrement recomposée) de ce monumental ouvrage sur le folklore de la France. Ce tome (3-b sur 4) reprend la partie consacrée à la Flore : successivement : les Arbres, leur symbolique, leur culte, leurs propriétés, les contes et légendes les concernant ; les Plantes, leur culture, leurs propriétés symboliques et médicinales, les coutumes et le jeux qui s'y rapportent. On reste toujours surpris de la richesse du folklore recueilli, de sa diversité : on se prend à rêver tout au long des pages de ce livre, classique parmi les classiques du genre.
    Paul Sebillot, né à Matignon (Côtes d'Armor) en 1843 (il meurt en 1918), est une des figures majeures du folklore breton et français dans son ensemble. Auteur de nombreux ouvrages, dont la Littérature orale de la Haute-Bretagne, et surtout auteur de ce vaste Folklore de France, édité en 4 fort volumes entre 1904 et 1907.

  • Nouvelle édition (entièrement recomposée) de ce monumental ouvrage sur le folklore de la France. Ce tome (1-b sur 4) reprend la partie consacrée à la Terre (landes et déserts, particularité du sol et de la végétation, cercles mystérieux, observances et pratiques) ; les montagnes ; les forêts ; les rochers et les pierres ; les empreintes merveilleuses ; le monde souterrain, en forment les grands chapitres. On reste toujours surpris de la richesse du folklore recueilli, de sa diversité : on se prend à rêver tout au long des pages de ce livre, classique parmi les classiques du genre.
    Paul Sébillot, né à Matignon (Côtes d'Armor) en 1843 (il meurt en 1918), est une des figures majeures du folklore breton et français dans son ensemble. Auteur de nombreux ouvrages, dont la Littérature orale de la Haute-Bretagne, et surtout auteur de ce vaste Folklore de France, édité en 4 fort volumes entre 1904 et 1907.

  • Nouvelle édition (entièrement recomposée) de ce monumental ouvrage sur le folklore de la France. Ce tome (II-a sur 4) reprend la partie consacrée aux traditions de marin ou celles ayant trait à la mer, aux îles, rochers, grottes marines, aux navires légendaires, etc. On est surpris de la richesse du folklore recueilli, de sa diversité : on se prend à rêver tout au long des pages de ce livre, classique parmi les classiques du genre.
    Paul Sebillot, né à Matignon (Côtes d'Armor) en 1843 (il meurt en 1918), est une des figures majeures du folklore breton et français dans son ensemble. Auteur de nombreux ouvrages dont la Littérature orale de la Haute-Bretagne et surtout de ce Folklore de France, édité en 4 fort volumes entre 1904 et 1907.

  • Publié en 1898 sous le titre "La littérature orale de l'Auvergne", ce livre est sans doute l'une des oeuvres principales du folklore auvergnat. En nous léguant ce livre, Paul SEBILLOT nous a transmis la mémoire de nos ancêtres auvergnats. À la fin du XIXe siècle, il est entré dans l'imaginaire des hommes et femmes des campagnes d'Auvergne et il nous a légué leurs traditions orales. La première partie du livre nous rapporte des contes et des légendes authentiques collectées. La seconde nous offre un panorama sur les chansons, les devinettes et les blasons populaires d'Auvergne. À ne pas manquer pour tous ceux qui aiment leurs racines auvergnates.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • BnF collection ebooks - "De même que beaucoup de ceux qui sont, ou ont été ou seront en ce monde; il y avait un roi, sa femme et leurs trois fils. Un jour que le roi était allé à la chasse, il rencontra un Tartaro : il l'emmena à son palais, l'enferma dans une écurie, et fit publier à son de trompe que tous ceux de sa cour se réuniraient le lendemain à sa demeure, qu'il leur donnerait un grand dîner, et qu'ensuite il leur montrerait un animal tel qu'ils n'avaient jamais vu son pareil."BnF collection ebooks a pour vocation de faire découvrir en version numérique des textes classiques essentiels dans leur édition la plus remarquable, des perles méconnues de la littérature ou des auteurs souvent injustement oubliés. Tous les genres y sont représentés : morceaux choisis de la littérature, y compris romans policiers, romans noirs mais aussi livres d'histoire, récits de voyage, portraits et mémoires ou sélections pour la jeunesse.

  • Les traditions populaires, coutumes, croyances et superstitions ont été longtemps regardées par beaucoup comme des radotages de bonnes gens d'autrefois, de paysans « arriérés et incultes » et leurs manifestations comme des scènes pittoresques et bizarres. On ne pensait pas que ces croyances et ces gestes souvent quotidiens avaient un sens caché, révélateur d'un passé lointain et étaient des survivances de rites forts anciens. Le folklore et la mythologie sont, en Bretagne, particulièrement riches, originaux et variés grâce à une situation géographique exceptionnelle, à la fois terrestre et maritime. Cet ouvrage présente un tableau d'ensemble sur ce vaste sujet, une somme sur plus d'un siècle d'enquêtes et de « collectages », d'articles et de livres... Fées, sirènes et Mary-morgans ; lutins, korrigans et géants ; êtres fantastiques de la nuit et « ménagerie » du Diable sont quelques-uns des thèmes abordés ici. « Mythologie et Folklore de Bretagne » nous fait plonger dans un monde fabuleux fait de nos plus ancestrales et souvent terrifiantes croyances...

empty