• « La vérité ne sert à rien, elle est incapable de mettre un terme à quoi que ce soit. » Peut-on changer le passé ? Peut-on « corriger le monde » en réécrivant l'Histoire ?

    Thomas Heller, le meilleur ami de Clovis Bietel, a disparu. Il enquêtait sur le meurtre de son voisin. Clovis se lance à sa recherche sans se douter qu´il s´engage dans un labyrinthe qui va le plonger au coeur des ténèbres. En cherchant la vérité d'un autre, Clovis rencontrera celle de la guerre d'Indochine et de ce qu'il advint, une nuit, d'un petit village perdu au beau milieu de la jungle...

    « On prend vraiment plaisir à se perdre dans ce dédale étourdissant. » Anthony Dufraisse. Le Matricule des Anges.
    « Cet implacable polar sur fond historique bascule soudain dans une vertigineuse dimension métaphysique. » Éric Naulleau. Paris Match.
    « Ici, même le lecteur n´est pas épargne : il ne dévore pas ce roman, il est dévoré par lui. » Jérôme Garcin. Le Nouvel Observateur.

    Né en 1960, Philippe Renonçay est l'auteur de Violet permanent (Calmann-Lévy), La Mécanique de la rupture (Denoël), Dans la ville basse et Le Coeur de la lutte publiés par les Éditions Climats. OEuvre labyrinthe et puissante servie par une écriture allusive et dépouillée, Le Défaut du ciel est son cinquième roman.

  • Emmanuel Lorne est photographe ; Hubert Leutze est taxidermiste au Muséum d'histoire naturelle. Chacun à leur manière, ils essaient, par leur art, d'arrêter le cours du temps. À un demi-siècle de distance, ils ont été confrontés à l'amour, au drame et à l'injustice de la perte. Se tisse bientôt un lien étrange entre ces deux hommes, hantés par une question universelle : jusqu'où peut-on aller pour garder l'être aimé ?
    Un roman fort où les passions du siècle passé et les douleurs intimes se répondent, dans une folle ambition d'empêcher l'inéluctable.
    Philippe Renonçay est né en 1960.

  • Protégée par son frère Marc, Anna Aubrian retrouve lentement la peinture, passion interrompue quelques mois plus tôt, à la mort de l'être aimé...

empty