• Universitaire à la vie bien tranquille, Nid Immarskjöld Dugay dissimule en réalité un esprit tourmenté. L'univers entier l'inquiète, ses semblables le terrifient, et c'est au travers des histoires qu'il raconte tous les soirs à ses filles qu'il traduit ses angoisses secrètes : Yagudin, un criminel maléfique, y épouvante les foules en ravissant les épouses et en éliminant les enfants. Un jour, pourtant, Nid va être débordé par le produit de son imagination : Yagudin, l'homme aux mains percées, apparaît dans sa vie et entreprend de la saborder.

  • Dans les ruelles pittoresques du vieux Toulouse, une multitude de personnages hauts en couleur vont, viennent, se croisent, comme reliés entre eux par un fil invisible : l'inspecteur Moskato, policier dépressif qui ne se remet pas de la disparition de son caniche, Ange Fraboli, voleur à la petite semaine de chiens et de chats, Mme Estrouffigue, propriétaire tyrannique et bienfaitrice du chien Knult... Tandis que la vie paisible du quartier est troublée par des rumeurs d'enlèvements d'animaux domestiques, une enquête sauvage et drôle commence. Où conduisent les traces de Knult, le chien philosophe? S'agit-il de dénouer un complot, ou de trouver le sens caché de l'existence?
    Paru en 2002, Métaphysique du chien est le premier roman de Philippe Ségur. Il a été récompensé par le prix Renaudot des lycéens, le prix France 3 Culture et dépendances, la bourse Poncetton de la Société des Gens de Lettres, le prix E. de la Rochefoucauld et le prix du Rotary international.

  • Le chien rouge

    Philippe Ségur


    Poussé à bout par son métier et ses contemporains, Peter Seurg, qui ne comprend plus le monde dans lequel il vit, pète un câble et craque. Le corps médical, qu'il consulte avec réticence, lui prescrit un formidable cocktail d'antidépresseurs, de somnifères et d'anxiolytiques. En quelques semaines, la personnalité de notre héros se modifie : il rompt avec son amie Neith, rejette sa vie bourgeoise et part s'installer dans les bois, seul dans sa tour d'ivoire.
    Après plusieurs mois de ce régime, Peter, miraculeusement dégrisé, se réveille et découvre que son amour pour Neith est toujours intact. Elle, par contre, ne veut plus entendre parler de leur vie commune. Revenu à lui dans un environnement personnel dévasté, Peter se trouve alors confronté à une série de questions décisives...
    Critique sans concession de notre société, Le Chien rouge dresse le portrait psychologique d'un homme épris d'idéal et victime de sa propre révolte. Roman de la maturité, hommage à l'art et la littérature, constat politique accablant, ce nouvel opus de Philippe Ségur est l'un des plus forts et des plus beaux qu'il ait écrit.
    Professeur de droit constitutionnel et de philosophie politique à l'université de Perpignan, Philippe Ségur construit au fil des années une oeuvre singulière et drôle, hantée par le thème de la dualité. Ses romans sont tous publiés chez Buchet/Chastel.

  • Voici une présentation attractive et commentée de la démocratie athénienne à travers les textes d'historiens, de philosophes, d'orateurs, de tragédiens, de poètes comiques de l'Antiquité : Eschyle, Sophocle, Euripide, Aristophane, Hérodote, Thucydide, Platon, Isocrate, Aristote, Eschine, Démosthène. On comprend combien leur approche de la politique était moderne et à quel point certaines difficultés de l'époque sont proches de celles que nous connaissons aujourd'hui.

  • En dehors de sa passion pour sa femme Betty, Don Dechine a un but dans la vie : écrire. Seulement voilà, pas facile d'écrire un roman fracassant quand on est prof de lycée et qu'après les avanies de la journée, il faut encore affronter un voisin pas content, les tracas de la copropriété, le harcèlement fiscal et les PV pour stationnement interdit. Rien de plus normal, pour se détendre, que de consacrer ses soirées à l'intégrale des sept saisons de Soprano. Sauf que ça n'aide pas non plus à trouver la fortune et la gloire littéraire. Il y aurait bien une solution : tout plaquer pour aller vivre à la campagne. Comme l'explique Don Dechine, il n'y a que dans la nature qu'on peut valablement produire un chef-d'oeuvre. Armés d'une confiance et d'un humour à toute épreuve, Betty et lui vont donc se lancer dans la quête de la maison idéale, tenter de se débarrasser d'un appartement invendable et se perdre dans un monde inconnu et atroce : la jungle impitoyable de l'immobilier. Une sacrée aventure quand on est un futur génie de la littérature et qu'on se réveille un matin avec un cloporte dans l'oeil ! Professeur de droit constitutionnel et de philosophie politique à l'université de Perpignan, Philippe Ségur construit au fil des années une oeuvre singulière et drôle, hantée par le thème de la dualité. Ses romans, depuis le premier (Métaphysique du chien, 2002), sont tous publiés chez Buchet/Chastel.

  • À quarante-quatre ans, Hippolyte Sicher a tout réussi. Neuropsychiatre dans un grand hôpital parisien, il mène une existence confortable. Il y a pourtant une ombre dans son passé : à vingt-quatre ans, il quittait sa future femme le jour de son mariage. Vingt ans plus tard, il découvre qu'il possède la faculté de remonter le temps. Commence alors une double vie : la première, dans les arcanes impitoyables de l'univers hospitalier, la seconde, dans l'éternel été de sa jeunesse...
     

  • Le narrateur de ce journal intime est un pèlerin de soi, une âme en révolte contre l'absurdité du monde, un homme qui, selon ses propres mots, " ne parvient pas à croire qu'il existe ". La quête de la sagesse passera par la rencontre avec un maître, par une série de voyages et de ruptures, d'envolées et de chutes, de conquêtes et de dépouillements. Ce livre, où la spiritualité s'inscrit dans le monde, est un témoignage. Il rend compte d'une tentative d'approche de la vérité.

  • Apparu dans un contexte d'affaiblissement de la démocratie représentative classique, l'Internet offre aujourd'hui à tout un chacun une tribune mondiale de libre expression et transforme virtuellement l'individu en " e-citoyen ". De ce fait, il change radicalement la relation au pouvoir, bouleverse les circuits de décision habituels et induit de nouvelles modalités de participation à la vie politique. Mais s'agit-il d'un complément des pratiques démocratiques traditionnelles ou d'un renouvellement pur et simple de celles-ci ? Réalisé par de jeunes chercheurs en droit de l'Université de Perpignan Via Domitia, cet ouvrage apporte des éléments de réponse à cette question par un réexamen des notions classiques de liberté d'expression, d'égalité, de démocratie et d'ordre public appliquées au numérique. Blogs, e-propagande, partis pirates, hacking, cybercriminalité, censure électronique sont ainsi quelques-uns des thèmes portés par une brûlante actualité, sur lesquels les auteurs ont porté leur réflexion.

  • La société semble exprimer une crise de confiance à l'égard de ses représentants. L'étude de la tradition politique française et de la Constitution de 1958 permet de comprendre que les mécanismes de responsabilité politique prévus en 1958 étaient d'une relative inefficacité et que les solutions apportées sont loin d'être satisfaisantes sur le plan juridique.

  • Simon Perse est écrivain, insomniaque, révolté et lucide. Sa particularité? Il ne dort plus du tout. Mais, tandis que s'ouvre pour lui un jour sans fin, libéré de la contrainte du sommeil, des hallucinations commencent à s'emparer de lui... Elles vont le mener à la plus décisive des confrontations : la rencontre avec soi-même.

    Dans ce roman autobiographique, Philippe Ségur décrit avec un regard corrosif et humour une société d'imposteurs qui pourrait bien être la nôtre. Il y dépeint aussi la quête d'identité et le besoin spirituel qui ressurgissent dans un monde privé de rêves.

  • Ce manuel de droit constitutionnel a pour ambition de satisfaire au double critère de la pédagogie et de l'excellence. Reprenant la structure classique du plan de cours, cet ouvrage s'attache à donner aux lecteurs des clés de compréhension de la matière par une démarche méthodique et guidée qui n'exclut ni l'exhaustivité ni la rigueur du propos. Pour ce faire, des rubriques systématiques scandent le cours et des exercices corrigés sont proposés en fin de chapitres.Ce manuel est, avant tout, destiné aux étudiants de Licence en Droit et AES de 1re année en abordant la "Théorie du droit constitutionnel" et "l'Histoire constitutionnelle française" généralement traités au 1er semestre ainsi que le "Droit constitutionnel de la Ve République" étudié au 2e semestre. Néanmoins, il est aussi susceptible d'intéresser des étudiants plus confirmés, des doctorants ou des spécialistes de la discipline avec des parties moins habituelles relatives aux " Droits constitutionnels comparés " et à des " Eléments de droit constitutionnel européen ". 

  • Un étranger se promenant dans la Campagne romaine rencontra un petit pâtre qui gardait son troupeau. Accoudé dans une pose pleine à la fois de nonchalance et de noblesse sur un fût de colonne brisée, le front couronné de lierre et de fleurs sauvages qu'il avait cueillis dans les ruines, cet enfant regardait passer le voyageur avec de grands yeux noirs si brillants d'intelligence et d'énergie que celui-ci s'arrêta involontairement près de lui. Il lui demanda son nom, son âge, quelques renseignements sur sa famille, sur les villages environnants, et, frappé de l'élévation et de la netteté de son langage, il élargit l'entretien et se mit à l'interroger sur les principales vérités de la religion.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • La campagne que j'habite une partie de l'été, durant les trop courts loisirs que me laissent mes devoirs, est voisine du monastère de la Trappe, de Mortagne, vulgairement appelée la Grande-Trappe parce que l'abbé de cette maison est supérieur de toutes les autres.Laissez-moi d'abord vous dire quelques mots de cette chère campagne que j'aime comme le passé qu'elle me rappelle. Là s'est écoulée une partie de mon existence ; là j'ai vécu ces douces années de l'enfance, dont le charme n'est surpassé par aucune des joies de la vie !Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Il y a des gens, m'a-t-on dit, qui commencent leurs mémoires par le récit de faits accomplis longtemps avant leur naissance, et qui décrivent leur entrée en ce monde comme s'ils en avaient été les témoins tranquilles et désintéressés. Ceux-là sont des gens illustres ou de grands savants avec lesquels je n'ai rien de commun, et que je n'imiterai pas plus en ce point qu'en tout autre.Si donc, mes chers lecteurs et mes chers camarades, vous tenez à savoir quand, où et comment je suis né, à quel âge j'ai percé ma première dent, bégayé ma première parole, envoyé mon premier sourire, demandez-le à ma bonne mère qui en sait plus long que moi là-dessus, et qui vous dira, sans que vous le lui demandiez, qu'à deux ans j'étais le plus beau garçon du mondé et que je n'avais pas mon pareil dans tout le village.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • La campagne que j'habite une partie de l'été, durant les trop courts loisirs que me laissent mes devoirs, est voisine du monastère de la Trappe de Mortagne, vulgairement appelée la Grande-Trappe, parce que l'abbé de cette maison est supérieur de toutes les autres.Laissez-moi d'abord vous dire quelques mots de cette chère campagne que j'aime comme le passé qu'elle me rappelle. Là s'est écoulée une partie de mon existence ; là j'ai vécu ces douces années de l'enfance, dont le charme n'est surpassé par aucune des joies de la vie !Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • L'absence de véritable responsabilité des gouvernants est à l'heure actuelle un facteur majeur de la crise de nos institutions. Cet ouvrage a pour ambition de prendre part à la nécessaire entreprise de " refondation " du principe de responsabilité politique. Titre de référence comprenant à la fois les données élémentaires du sujet, les documents utiles et des éléments de réflexion critique, il permet de mieux connaître le fonctionnement de nos institutions et de trouver des réponses aux principaux problèmes qu'elles posent aujourd'hui.

empty