Policier & Thriller

  • Fausse septique

    Philippe Deblaise

    • Ska
    • 1 Novembre 2015

    Elle s'épanche en public et observe le monde autour d'elle... L'univers littéraire de Deblaise est noir, d'une noirceur sans concession. Mais derrière le désespoir, c'est une invitation à traquer la moindre lueur à l'horizon. Une nouvelle noire dans la tradition du genre pour le plus grand plaisir des lecteurs EXTRAIT J'ai donc appris de bonne heure à faire mes petits besoins en public. Ce qui pour une fille n'est pas des plus commodes. Dire que je banalise serait impropre. J'ai toujours été infiniment pudique. Même là, pleine rue, dans le dos de Beaubourg, à trente ans révolus, sur le coup de midi, avec les feux, le passage clouté, la bouche de métro, les gaz d'échappement, le bruit, le froid, le musée de la Poupée à deux pas, et tous ces gens qui me lorgnent en faisant mine d'attendre pour traverser. A PROPOS DE L'AUTEUR Enfance en province. Montée à Paris. Fac de Vincennes à la grande époque. Une thèse sur Roussel. Quelques livres et nouvelles. Fort heureusement une famille avec femme et enfant. Comme il se doit un parcours chaotique dans l'édition avec quelques articles contradictoires et radicalement opposés. Attractif. A jeter ! Superbe ! Faire l'impasse. Premiers romans signés Philippe Deblaise puis PHD dont le dernier Elle est morte blonde, 2010, roman noir, aux éditions Nykta.

empty