• À l'achat de ce livre, en version papier ou numérique, nous remettrons 1 $ à l'Association des bénévoles du CHSLD Sainte-Rose à Laval.

    Lorsque, au détour d'un bazar, elle met la main sur le journal intime d'une résidante dans un CHSLD, Marie-Hélène Corbeil ne peut se résoudre à condamner ces souvenirs à l'oubli. Inspirée par l'inconnue qu'elle surnomme son mentor, elle décide de partager les écrits d'Antoinette, puis d'y ajouter ses propres réflexions.

    Se crée alors un récit en deux temps, au rythme dicté par l'aînée. Chaque mois, celle-ci aborde un thème lié à une lettre de l'alphabet pour raconter le quotidien du CHSLD où elle habite. Les joies comme les peines. La vie comme la mort.

    /> À travers ces anecdotes des plus touchantes, Marie-Hélène est amenée à se questionner à son tour sur son rôle de bénévole dans le même genre d'établissement. Elle observe ainsi la réalité à la fois choquante et pleine de compassion que vivent nos aînés.

    Dans ce roman intimiste, Rachel Gagnon nous convie au coeur de l'un des sujets les plus tabous et les plus importants de notre société : la vieillesse. Grâce à ses mots remplis d'amour et d'humour, elle nous invite à ouvrir les yeux sur ce qui se passe réellement dans les centres, au-delà des scandales relayés par les médias.

  • Ailleurs t.3

    Rachel Gagnon

    "On m'a demandé de raconter mon histoire... Mais comment faire sans raconter la leur, celle de toutes ces voix que j'entends constamment ? Certains disent que je suis malade, que je souffre de schizophrénie. Moi, tout ce que je sais, c'est qu'à quinze ans, ma vie a basculé lorsqu'elles sont entrées dans ma tête et qu'elles ont commencé à m'humilier, à me blesser au plus profond de mon âme...

    J'ai tout essayé pour les faire taire, les réduire au silence et me retrouver seule, enfin. Prières, jeûne, médicaments, alcool, drogues... Mais on ne vient pas si facilement à bout de la Grande Gueule et de sa hargne. J'ai voulu lutter, par tous les moyens possibles, mais c'est à ce moment qu'a commencé ma longue descente aux enfers.

    Mon combat peut avoir deux issues : la mort ou... ailleurs.

    Brillante, talentueuse, hypersensible, Rubby veut simplement vivre. Vivre comme tout le monde, comme avant... Un roman coup de poing sur l'enfer de la schizophrénie qui ne laissera personne indifférent.

  • On estime qu'au rythme où vont les choses, il faudra encore deux cents ans avant de résorber les inégalités qui perdurent entre les hommes et les femmes. De la rémunération pour un travail égal au partage de la charge mentale, en passant par la représentativité dans les rôles de pouvoir et la prise en charge des plaintes pour agression sexuelle, on connaît les combats à mener.

    Le féminisme a beau connaître un regain de popularité, il continue de susciter des réactions négatives, voire carrément hostiles. Mais de quoi a-t-on peur quand on craint le féminisme et ses revendications? Et que se passerait-il si on cessait de résister?

    Les brefs essais qui composent ce livre explorent les entraves à l'égalité entre les sexes en anticipant les manières dont cette égalité s'articulerait si elle était atteinte. Les autrices et auteurs imaginent et décortiquent avec inventivité les moyens par lesquels la société serait devenue égalitaire, tant du point de vue du travail, de l'urbanisme, de l'économie, de la famille, que du couple. Ils proposent des repères pour envisager l'égalité entre les sexes comme un projet dont la portée est autant politique et économique qu'elle est intime.

    En imaginant les avancées rêvées, les angles morts à considérer et les territoires où le changement reste à générer, ce livre est une réponse à ceux qui affirment qu'on n'a plus besoin du féminisme.

empty