Audiolib

  • Idiss

    Robert Badinter

    J’ai écrit ce livre en hommage à ma grand-mère maternelle, Idiss. Il ne prétend être ni une biographie, ni une étude de la condition des immigrés juifs de l’Empire russe venus à Paris avant 1914. Il est simplement le récit d’une destinée singulière à laquelle j’ai souvent rêvé.
    Puisse-t-il être aussi, au-delà du temps écoulé, un témoignage d’amour de son petit-fils.
    R. B.
    (C) et (P) Audiolib, 2019
    © Librairie Arthème Fayard, 2018
    Durée : 4h22

  • L'exécution

    Robert Badinter


    Avec une présentation inédite lue par l'auteur.


    Un grand roman classique, une histoire de haine, de sang, de mort et d'amour. Oui, d'amour. Unité de temps, de lieu, trois personnages : l'auteur, son vieux maître, la victime - oui, la victime - et puis la foule, avec quelques silhouettes bien plantées au premier rang. Un récit qui va droit son chemin vers la réponse à l'unique question : mourra-t-il ? Ce qui importe, c'est de savoir ce qu'est la justice, comment elle fonctionne, à quoi sert un avocat, pourquoi la peine de mort. C'est tout cela qui nous bouleverse dans ce beau livre, dur et sensible à la fois. Ne laissez plus passer, en tout cas pas ainsi, ce qu'on nomme par dérision peut-être la Justice des hommes.
    Pierre Viansson-Ponté, Le Monde, 3 octobre 1973



    Avec une sensibilité hors du commun et la force de son engagement, Charles Berling nous fait revivre, après avoir tenu le rôle dans le téléfilm de façon mémorable, le premier combat de Robert Badinter contre la peine de mort.


    Avocat, Robert Badinter a plaidé contre la peine de mort dans de nombreux procès, notamment l'affaire Bontems (1972) et l'affaire Patrick Henry (1977). Ministre de la justice, il a fait voter l'abolition de la peine de mort en 1981.
    Président du Conseil constitutionnel puis Sénateur, Robert Badinter est l'auteur de nombreux ouvrages notamment Condorcet (Fayard,1988), la Prison Républicaine (1992), L'Abolition (2000), Contre la Peine de mort (2006).


    Difficile de résumer l'activité de Charles Berling, tant son amour de la scène revêt de multiples formes. Comédien à l'intense carrière théâtrale, il a joué Pinter, Pagnol ou Koltès, et signé de belles mises en scène, comme récemment, Fin de Partie de Beckett. A la télévision et au cinéma, ses rôles comiques ou dramatiques, sont toujours plus marquants; son jeu, troublant, sert souvent des causes engagées.


    Durée : 2 h

empty