• Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Il n'y a pas, dit-on, d'effet sans cause. Mais l'effet peut être produit par une cause si éloignée (dans l'espace et dans le temps) du moment et du lieu où il est ressenti, que cette cause reste ignorée, indéterminée. Ce phénomène assez mystérieux ressortit au domaine des énergies spirituelles, de ce qu'on appelle couramment "l'influence à distance". Roger de Lafforest a étudié les voies diverses et les mécanismes parfois étranges de cette influence à distance. Pour la nommer et mieux la définir, il a choisi le terme de nocebo, parce qu'il est à la fois l'homologue et le contraire de placebo dont la signification est bien connue. Pourquoi ce choix ? Parce que le nocebo est une technique utilisée par des praticiens sans morale pour accomplir des oeuvres magiques dont nous risquons tous d'être un jour ou l'autre victimes. Il est donc intéressant de connaître les procédés d'influence à distance couramment employés ; il est utile d'apprendre comment se protéger contre d'éventuelles attaques par nocebo. Cet enseignement, on le trouve dans ce livre de Roger de Lafforest, l'auteur célèbre de Ces maisons qui tuent.

  • Il n'y a pas, dit-on, d'effet sans cause. Mais l'effet peut être produit par une cause si éloignée (dans l'espace et dans le temps) du moment et du lieu où il est ressenti, que cette cause reste ignorée, indéterminée. Ce phénomène assez mystérieux ressortit au domaine des énergies spirituelles, de ce qu'on appelle couramment "l'influence à distance". Roger de Lafforest a étudié les voies diverses et les mécanismes parfois étranges de cette influence à distance. Pour la nommer et mieux la définir, il a choisi le terme de nocebo, parce qu'il est à la fois l'homologue et le contraire de placebo dont la signification est bien connue. Pourquoi ce choix ? Parce que le nocebo est une technique utilisée par des praticiens sans morale pour accomplir des oeuvres magiques dont nous risquons tous d'être un jour ou l'autre victimes. Il est donc intéressant de connaître les procédés d'influence à distance couramment employés ; il est utile d'apprendre comment se protéger contre d'éventuelles attaques par nocebo. Cet enseignement, on le trouve dans ce livre de Roger de Lafforest, l'auteur célèbre de Ces maisons qui tuent.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Une corde de pendu est le lien qui relie entre elles presque toutes ces histoires, où s'agitent d'étranges personnages tragiques ou bizarres : pirates et forbans, assassins au péril de la mer, négriers, cagoulards du Ku-Klux-Klan, intellectuels oxfordiens détraqués, savants atomistes et fantômes blancs d'Écosse. La cravate de chanvre est le symbole de la mort violente, qui guette les aventuriers et les non-conformistes, cette cravate qui, pour des raisons diverses, peut fort bien - un jour ou l'autre - se nouer au cou de chacun de nous. Nous pensons qu'aucun lecteur ne saurait rester insensible au récit de ces aventures, où le tragique se mêle au cocasse, selon une recette qui est la marque propre de l'auteur des « Figurants de la mort ». La puissance d'évocation, la couleur, et l'humour de ces pages, en font la lecture la plus attrayante pour les amateurs de romans d'aventures, et un régal pour les délicats qui recherchent des plaisirs littéraires plus raffinés. En outre, les superstitieux trouveront un efficace porte-chance dans tous ces brins de corde de pendu.

  • Une corde de pendu est le lien qui relie entre elles presque toutes ces histoires, où s'agitent d'étranges personnages tragiques ou bizarres : pirates et forbans, assassins au péril de la mer, négriers, cagoulards du Ku-Klux-Klan, intellectuels oxfordiens détraqués, savants atomistes et fantômes blancs d'Écosse. La cravate de chanvre est le symbole de la mort violente, qui guette les aventuriers et les non-conformistes, cette cravate qui, pour des raisons diverses, peut fort bien - un jour ou l'autre - se nouer au cou de chacun de nous. Nous pensons qu'aucun lecteur ne saurait rester insensible au récit de ces aventures, où le tragique se mêle au cocasse, selon une recette qui est la marque propre de l'auteur des « Figurants de la mort ». La puissance d'évocation, la couleur, et l'humour de ces pages, en font la lecture la plus attrayante pour les amateurs de romans d'aventures, et un régal pour les délicats qui recherchent des plaisirs littéraires plus raffinés. En outre, les superstitieux trouveront un efficace porte-chance dans tous ces brins de corde de pendu.

empty