• « J'appelle aventurier celui qui s'engage au service d'une cause sans y adhérer ; qui engage sa vie plus pour son propre salut que pour la victoire.
    Ernst von Salomon, un des précurseurs du renouveau socialiste qui surgira en Allemagne dès 1918 (et qui, tragiquement, aboutira à Hitler quinze ans lus tard), écrit : " Cette première question d'une vie à remplir trouve sa réponse dans la vie même. " T.E. Lawrence remarque : " L'appel du désert pour les penseurs de la ville a toujours été irrésistible. Je ne crois pas qu'ils y trouvent Dieu, mais qu'ils entendent plus distinctement dans la solitude le verbe vivant qu'ils apportent avec eux. " Et Malraux avoue : " Je n'aime pas les pauvres gens, ceux en somme pour qui je vais combattre... Je les préfère uniquement parce qu'ils sont les vaincus. "
    L'aventurier : le contraire du militant ; étranger par essence au fanatisme et même au manichéisme. L'aventurier : un irréductible solitaire. »
    R.S.

  • Voici le journal intime de Roger Stéphane entre 1939 et 1944. Malgré la tragédie des temps, Stéphane rencontre « tout le monde » dans la littérature, Cocteau, Julien Green, Gide, Malraux, ainsi que dans la politique. On fait des mots d'esprit : « Définition du général Gamelin par Baudelaire : "Je hais le mouvement qui déplace les lignes !" ». La drôle de guerre ne dure pas, et Roger Stéphane se retrouve à Vichy. S'ensuit un tableau aussi brillant que féroce de l'Etat français. Stéphane rejoint la Résistance. Emprisonné puis libéré, il entre dans la clandestinité.
    CInq années de l'histoire de France vécues par un jeune homme lettré, enthousiaste, parfois naïf, toujours courageux.

  • Nous savons tous parler. Mais savons-nous prendre la parole ?
    Et quand nous prenons la parole, que voulons offrir à celles et ceux qui nous écoutent ? Qu'avons-nous à leur dire ?
    Un livre qui présente des outils qui donnent de l'impact à toute prise de parole.
    Quand une personne est totalement inspirée, maitrise totalement son sujet, est complètement alignée avec ses valeurs et ce qu'elle veut transmettre, alors oui, son discours est efficace. Le but est vous aider à cerner, peaufiner, faire émerger, voire révéler le sujet qui vous tient à coeur à ce moment-là, auprès de ces personnes-là. Pour une prise de parole authentique.
    Stéphane Roger, fondateur de la Conférence TEDx Vaugirard, coach en prise de parole et psychologue, s'appuie sur son expérience des grandes conférences, mais aussi de la vie en entreprise, et nous présente les piliers à mobiliser pour construire une parole centrée et puissante.

    « J'ai découvert les conférences TED, et ça m'a passionné. J'ai fait de l'accompagnement mon métier et j'ai constaté au fur et à mesure des prises de parole de mes clients, que chacun avait quelque chose à dire. Toujours. Et que cet exercice de la prise de parole est finalement une bonne occasion de passer du temps sur ce qui est important pour soi, dans son métier, ses relations, ses loisirs, bref un ou plusieurs pans de sa vie. »


  • Mon livre, c'est moi, dit Montaigne. Les Essais sont un miroir où l'auteur se contemple. Mais ce miroir n'est pas objet d'intimité, il est public, tendu devant le lecteur qu'il appelle à mieux discerner ses propres traits, à se découvrir lui-même. Deux regards ainsi convergent. Deux images se superposent, celle de Michel de Montaigne, celle de ce lecteur inimitable qu'est Roger Stéphane. Non point confondues certes. Le jeu très subtil des reflets révèle, à la fois, distorsions et concordances. Mais voici que la gravité, l'affliction, la tendresse envahissent tout le champ lorsque, brusquement, se lève entre les deux premières une troisième image, elle aussi dédoublée, celle de l'ami perdu, de l'amour brisé d'un coup par la mort, inconsolable. Georges Duby

  • Le fondateur de l'Observateur nous raconte ses souvenirs, des accords de Munich à la guerre d'Algérie.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • « Socrate, Jésus, Galilée, Calas, Dreyfus, ces procès ternissent leur époque et transmettent à travers les siècles l'indignation du scandale. Au nôtre, les procès staliniens : les accusés concourent à leur accusation, le pouvoir exécute des volontaires. Le procès Rajk, le premier de l'après-guerre, fut mis en scène à Budapest en 1949. La mascarade juridique est la plus perverse de toutes. » R. S. Roger Stéphane (1919-1994) est notamment l'auteur de Portrait de l'aventurier, André Malraux, entretiens et précisions, Autour de Montaigne, Tout est bien.

  • «Je ne sais pas ce qui me correspond vraiment»; «Je fais ce métier, mais ce n'est pas moi»; «Je me sens épuisé»... des situations courantes au travail et qui conduisent malheureusement souvent à des crises existentielles.
    Une chose est sûre: pour être bien dans sa vie professionnelle, il faut être en accord avec qui l'on est !
    Comment re-décider son identité loin des injonctions profondément ancrées en soi depuis l'enfance? Comment repérer les sabotages que l'on met en oeuvre chaque jour? Comment ajuster son regard sur soi et choisir ce que l'on veut vivre?
    Ce guide vous propose d'identifier par vous-même qui vous êtes et d'assumer et affirmer qui vous voulez être professionnellement. Vous serez amené à réfléchir sur votre rapport au travail, aux raisons et à la façon dont vous êtes arrivé là où vous êtes.
    Grâce à des outils pratiques qui ont fait leur preuve, notamment basés sur l'Analyse Transactionnelle, des quiz, des exercices (ex: Repérer les fidélités familiales; Comment vous sabotez-vous ; La ligne de vie...), des témoignages et des podcasts en bonus, vous serez en mesure de vous questionner sur vos désirs, vos besoins profonds et aussi vos freins et les interdits inconscients qui vous empêchent aujourd'hui de vous épanouir professionnellement.
    Ce livre vous conduira à vous réaligner, à être en phase avec vous-même pour être bien dans votre vie personnelle et professionnelle.

  • Comment expliquer qu'une mobilisation collective prenne forme ? A l'inverse, pourquoi des actions protestataires sont-elles tuées dans l'oeuf ? L'études des mobilisations émergentes doit permettre de répondre à ces interrogations. Outre un état des travaux disponibles et un cadrage théorique, l'ouvrage propose des pistes d'analyse originales, appuyées sur des terrains d'enquête diversifiés et complémentaires à la fois.

  • Il y a plus de quarante ans, le Général de Gaulle donnait son imprimatur, après l'avoir visionné, au film réalisé par Roger Stéphane : Des hommes libres, ou la France libre par ceux qui l'ont faite. Le départ du Général incita Stéphane à remiser cette oeuvre épique et à laisser le temps filer sans que jamais plus elle ne soit projetée. Au crépuscule de sa vie, Roger Stéphane chargea son ami Daniel Rondeau du devoir de la ressusciter, en la métamorphosant en livre. Ce livre est prêt aujourd'hui. Il raconte l'épopée de la France libre comme elle ne l'avait jamais été, grâce aux témoignages des premiers Français libres. De Londres à Dakar, de Koufra à Strasbourg, de Bir Hakeim à Paris, tous les lieux mythiques où ces hommes combattirent sont évoqués par leurs héros. Pierre Messmer et le général Simon, alors jeunes capitaines de la Légion nous expliquent comment, pour rallier Londres, ils détournèrent un cargo italien. Roland de la Poype, as du groupe de Chasse Normandie-Niémen, raconte les conditions de la lutte dans l'hiver russe... Ces hommes parlent à la première personne, et se fondent pour dessiner la figure légendaire d'une épopée.

empty