• L'Ecologie profonde : un enjeu pour notre époque veut donner un nouveau souffle à la pensée écologique et culturelle. Il montre les limitations de l'environnementalisme, c'est-à-dire pourquoi l'écologisme superficiel, dans ses quatre dimensions (scientifique, militant, politique et pratique), est totalement insuffisant et pourquoi il est nécessaire de le compléter par l'écologie profonde. Il fait le lien entre la situation politique et la pensée philosophique. Dans une société de plus en plus conditionnée et coercitive, il résonne comme un cri de liberté. Il montre les limites de l'écologisme classique relayé par les médias mainstream et la nécessité de retrouver nos racines dans la terre, de modifier nos croyances et de renouveler la pensée écologique.
    Il se réfère à l'étude sociologique des « créatifs culturels » ; il prône la réhabilitation des valeurs féminines et le respect des animaux et de tous les êtres vivants.
    Il explique comment la montée générale de la violence nécessite de désacraliser la Science et la Technique, et notamment la déplorable révolution numérique. Il alerte sur les dangers du « tout numérique » pour notre culture, nos liens sociaux, notre santé physique et mentale, le risque de coercition et de perte de libertés.

empty