• Cent voyages

    Saïdeh Pakravan

    • Belfond
    • 10 Janvier 2019

    Entre échecs amoureux et mésententes familiales, jusqu'à la perte absolue, Garance mène une quête, une vie d'éphémères et de fragments.
    "Je tourne les pages du passé une à une. Chaque souvenir s'étire en une toile diaphane qui très vite s'effiloche et ne correspond plus à rien. J'évite d'autoriser une senteur ou une nuance rosée dans le ciel de ce début d'été à me projeter vers une disposition semblable, à évoquer le moment où j'ai déjà vu la même teinte, un arbre de la même forme, senti le même parfum d'épices. Je change la station radio qui joue la nostalgie avec trop d'insistance. Je me défais des gens, je me défais des endroits, je me défais des sentiments qui m'ont habitée quand j'étais autre, plus jeune, plus timorée. Je tourne les pages. Et pourtant, ce livre, je l'ai lu. D'une certaine manière même, je l'ai écrit, en partie consciemment. Il se rappelle souvent à moi."

  • Azadi

    Saïdeh Pakravan

    • Belfond
    • 10 Janvier 2019


    Azadi signifie liberté en persan. Il y a ceux qui la rêvent et ceux qui en paient le prix.
    Téhéran, juin 2009. Après des élections truquées et la confirmation d'Ahmadinejad à la tête de la République islamique d'Iran, une colère sourde s'empare de la jeunesse instruite de Téhéran.
    Raha manifeste chaque matin avec ses amis étudiants place Azadi malgré les mises en garde de ses aînés, malgré la répression féroce qui sévit. Jusqu'au jour où sa vie bascule. Après son arrestation, et une détention d'une violence inouïe, ses yeux prendront à jamais la couleur de l'innocence perdue. Mais comme elle s'était battue pour son pays, Raha se battra pour que justice lui soit rendue...
    Tout en levant le voile sur une psyché iranienne raffinée et moderne, sans manichéisme et avec un souffle d'une violente beauté, Azadi dit de façon magistrale le terrible supplice de celle qui cherche, telle une Antigone nouvelle, à obtenir réparation. Et à vivre aussi... dans un lieu où le sort des femmes n'a aucune importance.

  • Un roman d'une intelligence époustouflante sur la genèse d'une des confrontations les plus dangereuses de notre époque.
    Auteur de récits de voyages, Virginie Page se retrouve de façon inattendue au coeur d'un conflit majeur qui marquera les décennies à venir. À l'été 1990, alors qu'elle doit rencontrer Saddam Hussein, elle apprend que le dictateur irakien se prépare à envahir le Koweït. Dans le cadre des entretiens menés pour son ouvrage traitant de l'islam dans les pays arabes, Virginie rencontre l'émir d'Osmanie, Khaled Hourani, un personnage sortant de l'ordinaire.
    Entre les grondements des tanks de Saddam et des avions américains, se noue entre eux une histoire destinée à durer. Ils sont tous deux conscients des enjeux de leur époque et si leurs discussions passionnées tournent autour de la façon dont chacun emplit la vie de l'autre, elles portent aussi sur l'islam radical qui a fait du choc des civilisations une réalité et rendu notre monde terrifiant...
    À travers la rencontre de deux individus que rien n'oppose si ce n'est leur appartenance à des cultures différentes, à travers leur parcours dans la période qui a vu le clan Bush et ses alliés du Moyen-Orient déstabiliser l'ordre mondial, Saïdeh Pakravan nous offre un roman d'une intelligence époustouflante sur la genèse d'une des confrontations les plus dangereuses de notre époque.

  • Le plus grand paradoxe de l'amour ? Le couple. Sarah Bly, artiste new-yorkaise en pleine ascension dans le marché de l'art contemporain, rencontre un homme exceptionnel et immensément charismatique, Thaddeus Clark. Non seulement est-il un collectionneur de renommée internationale, un mécène et un géant des marchés financiers mais c'est aussi un être profondément équilibré et adorant la vie. Un homme heureux dont Sarah s'éprend de toute son âme mais avec qui elle ne veut pas vivre une banale histoire d'amour. Pour parer à ce risque, elle fait sien le Principe du désir : puisque nous voulons tous ce que nous n'avons pas, jamais Clark ne verra d'elle autre chose qu'une tiédeur amicale et plutôt indifférente, sauf dans leur vie sexuelle, d'une rare intensité. Devant la poursuivre sans cesse, il continuera à l'aimer. Dans l'état second qui devient le sien, saura-t-elle dépasser sa folie passagère pour arriver à vivre avec Thaddeus?

  • Que se passe-t-il lorsque plus rien ne se passe ? Quand l'inspecteur Simon Urqhart se réveille pour aller travailler ce matin du 9 Juillet, il ne sait pas encore qu'il va vivre la journée la plus incroyable de sa vie, et du pays entier. Pourtant, rapidement, tous commencent à comprendre ce qui se passe - ou plutôt ce qui ne se passe pas. Plus aucun crime, plus de violence, plus de suicides, plus de crises cardiaques, de viols, de meurtres, d'accidents de voiture, d'agressions. Plus aucun événement dramatique venant détruire des vies entières, plus aucune sirène d'ambulance hurlant dans la rue, plus d'appels dans les commissariats - hormis ceux de la population exigeant de savoir ce qui a bien pu se passer - et les urgences des hôpitaux restent vides. À travers le destin de plusieurs personnages dans des situations habituellement critiques mais qui s'arrangent de manière prodigieuse, La Trêve nous fait vivre 24 heures dans la vie d'un pays transformé en... Miracle ? Conspiration mondiale ? Terrain de jeu extra-terrestre ? Comme tous les millions de gens qui n'en reviennent pas, Simon et sa petite amie journaliste Mandy essaient de trouver un sens à cette situation extraordinaire. La foule enthousiaste danse dans les rues, s'embrassent et hurle " Trêve éternelle ! " pourtant Simon et Mandy sont hantés par une question : la Trêve va-t-elle durer ? Et si oui.... jusqu'à quand ?

empty