Langue française

  • Local 013... À vos risques et périls

    EDITION SPÉCIALE POUR COMMÉMORER LE 100e ANNIVERSAIRE DE L'ÉCOLE SECONDAIRE MONT-DE-LA SALLE.

    Une histoire d'ados, écrite par un ado !

    Un an après l'assassinat de Jessica, une série de meurtres étranges survient à l'école secondaire Mont-de-La Salle. Après avoir enquêté, les forces policières n'ont procédé à aucune arrestation, ce qui laisse croire que les décès ne sont dus qu'à de purs accidents.

    Or, pour Shawn et ses amis, tout porte à croire qu'un esprit maléfique en veut à certains élèves. Ces derniers, dont l'unique point commun est d'avoir nui à l'une de leurs consoeurs, perdront la vie dans des circonstances plutôt particulières, et propres à chacun. Qui donc est le meurtrier? Il semble bien que la réponse se trouve au local 013. Oserez-vous y entrer?

  • Weltanschauung

    Shawn Foster

    Du même auteur des romans à succès
    Local 013 et l'entretien, en lice pour le
    prix littéraire du Gouverneur général et le prix des 5 continents de la Francophonie.

    La dictature de l'utilité a maintenant les pleins pouvoirs. L'humanité n'a plus d'humain que le nom. Les livres ont été brûlés, les bibliothèques, fermées. Les derniers grands penseurs sont rassemblés. La philosophie peut nous sauver.
    « Shawn est un étudiant discret, mais un écrivain féroce. » - Jérémie mcewen

  • L'entretien

    Shawn Foster

    UN SUSPENSE FASCINANT
    QUI POURRAIT PRESQUE ÊTRE VRAI.
    « Si vous me croyez fou, c'est que vous ne connaissez rien. Nul médicament et nulle thérapie ne peuvent me faire altérer les faits. En m'écoutant, gardez un esprit ouvert, mettez de côté la rationalité, car ce que je vais vous narrer sort de la réalité. Et n'oubliez jamais... je ne suis pas fou. »
    De l'auteur au lecteur: Avec le mouvement me too, qui a fait le tour de la planète, l'idée de mettre en lumière les dures conditions de vie d'un jeune adolescent victime d'abus en tous genres me semblait plus que pertinente. Si j'entoure ce récit de fiction, en respectant mes genres de prédilection, c'est que je ne voulais pas rédiger un essai sur le sujet. Oui, l'histoire de Charles est explicite, parfois outre mesure, mais ce n'est que pour mieux conscientiser les gens à la dure réalité de certains. Non, en exploitant ce sujet, je n'affirme guère savoir comment l'on se sent lorsqu'on est victime d'abus et de maltraitance. Cependant, si à travers cette histoire, je puis aider et apporter mon soutien en dénonçant la situation de certains, alors mon but sera atteint. Enfin, si cette histoire choque quelques âmes, sachez que ce n'était pas mon dessein.

  • Saviez-vous que le droit et la philosophie sont étroitement liés ?

    L'État de droit est la plus haute aspiration vers laquelle devrait tendre une société. Là où prévaut le droit, là où sont garantis des droits et libertés fondamentaux reconnaissant la dignité humaine, règne l'expression même de l'humanité. Dans sa dimension humaine et, a fortiori, dans son engagement envers l'épanouissement humain, le droit revêt prima facie d'une composante éthique indéniable. Si l'éthique sert à définir les règles à suivre, traduites juridiquement par le droit, la morale, à laquelle ont accès d'emblée les humains parce que dotés de la raison, les enjoint de s'y conformer. Ces champs de réflexion permettent de penser la fondation des principes normatifs et, par le fait même, de justifier les garanties juridiques offertes par rapport aux droits fondamentaux, entre autres. Ainsi le droit dépasse-t-il les règles juridiques, ces dernières étant sa forme phénoménale; il se manifeste à la conscience même des individus en tant que concept, qu'idée de justice. Comme l'éthique, il nous ordonne de porter secours à autrui. Comme l'éthique, il ordonne de contracter de bonne foi. Comme l'éthique, il nous ordonne: «tu ne tueras point».

empty