• M'man est une sale vipère sournoise. P'pa est un écorcheur de vies. Moi, je ne suis qu'une petite merde... Josué ne prononce jamais un mot et n'a aucun ami, à l'exception d'un arbre qui lui sert de confident. Il vit dans un mobile home, à proximité de la mythique Route 66, près des canyons de l'Arizona. Ses parents le considèrent comme un débile, alors qu'il tente de survivre, de s'épanouir entre une mère alcoolique et un père violent. Le destin du garçon semble aussi aride et immuable que le désert. Il le croit presque normal. Jusqu'au jour où un ange passe et lui parle de l'existence d'oasis.

  • Avec ce troisième et dernier tome de la saga, Nicolas entreprend le dur chemin du retour après avoir été banni du territoire du Yukon. Mais les deux derniers survivants du clan Dubois décident de le prendre en chasse dans la taïga. Une multitude d'obstacles, de péripéties et d'incidents s'ensuivent, réservant bien des surprises au lecteur.Notes particulières: Klondike relate, de manière romancée, l'un des grands événements de l'histoire canadienne : la ruée vers l'or de 1897-1899

  • Maskinongé, février 1898. Nicolas Aubry avait toujours cru que son avenir était tout tracé. Il allait un jour hériter de la ferme familiale. Mais une bagarre entre son père et un membre du clan Dubois vient compromettre ses plans. Un drame inimaginable se produit et quand son père lui demande d'en retrouver les responsables, Nicolas se lance à leur poursuite, la rage au ventre. Sa soif de vengeance le mènera sur la route de l'Ouest, où on ne parle plus que d'une chose: l'or du Klondike. Dawson City, cette ville qu'on dit pavée de précieuses pépites, pourrait bien avoir attiré les Dubois. Risquant le tout pour le tout, Nicolas poursuit sa chasse à l'homme en dépit des dangers. Et si l'or lui faisait perdre la tête à lui aussi? Avec ce récit d'aventures, Sonia K. Laflamme nous plonge au coeur de la dernière grande épopée du Far West.

  • Yukon, 1898. Après avoir affronté le froid des montagnes puis le cours mouvementé des rivières, Nicolas Aubry parvient enfin à Dawson City, une ville pleine de promesses où tout le monde tente de se tailler une place. Mais les chercheurs d'or finissent souvent par noyer leurs rêves de fortune facile dans l'alcool ou par perdre leur chemise aux cartes... Toujours pourchassé par ses ennemis, Nicolas court d'un refuge à l'autre avant de partir avec son compagnon Joseph vers les concessions du ruisseau Eldorado. Là-bas, les rudes tâches de prospection leur réservent bien des surprises. Sans oublier que la Police montée du Nord-Ouest est à leurs trousses depuis qu'on a retrouvé le corps sans vie de l'un des méprisables frères Dubois... Dans ce deuxième tome, Sonia K. Laflamme poursuit sa grande épopée de l'or au coeur du Far West canadien.

    Notes particulières : 14 ans et plus. Lecteurs de romans d'aventures.

  • Peu de temps après avoir soumis un prototype révolutionnaire à un concours scientifique, Kristofer Gunnarsen meurt dans l'explosion de sa voiture, tandis que Philippe Mandeville, un camarade de classe avec qui il avait maille à partir, disparaît sans laisser de trace.

    Quelques jours plus tard, Sophia Brunelle, la petite amie de Kristofer, met la main sur une clé USB contenant les notes de travail du jeune scientifique. L'adolescente fait alors d'étonnantes découvertes sur son compagnon et sur la famille Mandeville, mais aussi sur les implications sociales et économiques des inventions trop géniales...

    Après s'être brillamment illustré dans Intra-Muros et Amnesia, l'inspecteur Sarto Duquette reprend le collier dans une nouvelle enquête où vengeance, trahison, économie et éthique se disputent le premier rôle.

  • Au lendemain d'un accident de voiture, Matis se réveille amnésique. Seul face à l'inconnu, il tente de reconstituer son passé pour poursuivre sa vie. Plus il cherche à savoir, plus il met au jour des faits dérangeants, renforcés par des souvenirs nébuleux. Acceptant mal l'identité criminelle qui semble être la sienne, Matis doute de lui-même jusqu'au jour où les témoignages de ceux qui l'entourent se révèlent contradictoires. Et si on lui mentait? Et s'il n'était qu'un pion au coeur d'un vaste complot?

  • Marjorie a 16 ans. Elle fait de la danse classique depuis toujours. C'est sa passion. Mais voilà qu'avec l'adolescence viennent les kilos en trop. Son professeur de ballet ne se gêne pas pour l'humilier devant ses camarades et l'obliger à perdre du poids.

    Béatrice, elle, a tout pour plaire. Elle est grande, mince, jolie et douée. Elle ferait certainement une magnifique première ballerine!

    Entre les deux anciennes amies, c'est maintenant la guerre ouverte. Et si, par malheur, Béatrice lui ravissait aussi le beau Thomas, que resterait-il à Marjorie? Le flamenco pourrait-il remédier à tous ses maux et lui redonner confiance en elle?

  • Laura Secord est considérée comme une héroïne de la guerre anglo-américaine de 1812. Née en 1775 dans le Massachusetts, elle déménage avec sa famille quelques années plus tard pour s'installer dans ce qui s'appelait alors le Haut-Canada. Elle y fondera sa propre famille. Obligée d'héberger des officiers de l'armée américaine, elle apprendra par hasard qu'une attaque imminente s'apprête à être menée contre les Anglais. Elle décide alors de prévenir ces derniers, marchant pour cela près de vingt heures sans s'arrêter. Son intervention portera fruit puisque les Anglais, prévenus, remporteront ainsi la victoire. Son rôle ne sera reconnu que bien des années plus tard, en 1860.

  • La mise en scène se veut parfaite. Le corps de la fille baigne dans une mare rouge. Ses grands yeux fixent le vide. Un groupe d'élèves l'en­tourent. Ils paniquent. Ils pleurent. Parmi eux, il y a Tanya. Son visage est sans expression. La mort de sa rivale ne l'a pas émue. Il faudra trouver mieux et recommencer.

  • La vie de Marie Rollet prit son envol par un doux matin ensoleillé du printemps alors qu'elle se rendait chez l'apothicaire. Derrière le comptoir, le destin avait le visage de Louis Hébert. Entre les deux jeunes gens commença alors une tendre histoire d'amour qui les mena jusqu'en Nouvelle-France où ils vécurent une vie exemplaire. Parce qu'elle a été la première mère de famille à s'établir au pays avec ses enfants, parce qu'elle n'a jamais perdu courage malgré les nombreuses épreuves qui ont parsemé sa vie, Marie Rollet mérite de porter le titre de « Mère de la Nouvelle-France ».

  • Mamu

    Sonia K. Laflamme

    La fin des années 1990, dans la communauté innue où il habite, Jack est surnommé La Pomme, parce qu'il est rouge au-dehors, mais blanc à l'intérieur. Les Blancs, eux, le traitent de kawish, de sauvage. Il ne semble trouver sa place nulle part. À la suite d'une vision de sa grand-mère, il met les voiles afin d'échapper à la rafle mortelle qui frappe les siens. Jack part seul sur les routes. De Chicago à Oklahoma City en passant par San Francisco et Lowell, il fait des rencontres déterminantes qui vont lui permettre de déconstruire ses schémas de pensée et de jeter les fondations de sa nouvelle identité. Il se découvre même une certaine filiation avec l'écrivain Jack Kerouac. Tout au long de son périple, il ne perd pourtant jamais le désir ardent de revenir dans sa communauté pour l'aider à rayonner. Un road trip book porteur de musique et d'espoir.

empty