Littérature générale

  • Le premier tome de La Fille du Pasteur Cullen a remporté un vif succès au Québec et en France. Des dizaines de milliers de lecteurs ont succombé à ses charmes. Intrigues, amours, portrait d'époque richement documenté... tout y était pour qu'on le dépose à regret, pressé d'en connaître la suite. La voici enfin ! Sonia Marmen revient en force avec un second tome aussi étonnant qu'émouvant. Elle nous plonge dans la vie des membres de la famille Seton, en plein XIXe siècle, captivante période où la liberté devient l'enjeu de toutes les luttes.


    Charlotte Seton est la fille aînée de Francis Seton, chirurgien réputé d'Édimbourg, et de Dana Cullen, fille d'un pasteur presbytérien. Alors que des épreuves mettent en péril le mariage du couple, Charlotte fait son entrée dans le monde des grands. Elle se passionne pour la science de son père en même temps que son coeur s'éveille aux émois de l'amour. Entêtée et curieuse, elle défiera plus d'une fois les interdits de la société britannique du début du XIXe siècle. Il en résultera une suite d'évènements malheureux qui la laisseront déçue de ce que lui offre la vie et l'amèneront à s'interroger sur sa place dans un monde où elle ne voit d'espace que pour les hommes. Un séjour en Jamaïque, à la plantation sucrière des Elliot, lui ouvrira de nouveaux horizons. Dans ce cadre exotique, elle vivra le bonheur du vertige amoureux. Mais l'ombre d'un secret plane à Montpelier et Charlotte découvrira avec effroi que les Elliot sont prêts à tout pour le protéger...

  • Avec La Fille du Pasteur Cullen, Sonia Marmen nous transporte en Écosse au début des années 1800 et nous fait vivre une grande histoire d'amour où se conjuguent la passion, la brume des cimetières d'Édimbourg et la soif d'apprendre.


    1800-1815. Édimbourg


    Dans l'espoir de l'y voir se trouver un mari, la veuve du pasteur Cullen envoie sa fille Dana vivre chez sa soeur, à Édimbourg. Jeune femme timide et réservée, bien que dotée d'une intelligence vive, elle conserve des séquelles de la paralysie infantile contractée pendant son enfance et a le regard vairon, traits physiques qui ont attisé la méchanceté des gens à plus d'une reprise. Mais voilà que son séduisant cousin Timmy, jeune homme fougueux et rebelle, tombe sous son charme. Une idylle naît entre eux et laisse présager l'annonce d'un mariage prochain. Mais Dana rencontrera l'ombrageux chirurgien Francis Seton. Le cours de sa vie basculera irrémédiablement après sa rencontre avec cet homme qui fait tout pour lui cacher la relation qu'il entretenait avec Jonat, le frère de Dana, mort dix ans plus tôt dans des circonstances nébuleuses. À travers les événements qui les opposent, l'amour les prend sournoisement dans ses filets. Mais les secrets deviennent lourds à porter et des incidents tragiques exhumeront petit à petit le passé obscur du chirurgien...

  • Les deux premiers tomes de la série La Fille du Pasteur Cullen ont remporté un vif succès au Québec et en France. Des dizaines de milliers de lecteurs ont succombé à ses charmes: intrigues, amours, portrait d'époque richement documenté. Le plaisir se poursuit avec ce troisième tome, qui dépeint une société en pleine révolution industrielle, une époque où la liberté devient l'enjeu de toutes les luttes. Celles de l'émancipation des esclaves, du bouleversement des conventions d'un monde encore fortement attaché à ses traditions, et de la vérité sur le silence. Une histoire où seul l'amour vrai triomphe.


    Édimbourg, Londres et la Jamaïque, 1831-1833


    Charlotte Seton, fille aînée de Francis Seton, chirurgien réputé à Édimbourg, et de Dana Cullen, fille d'un pasteur presbytérien, vit depuis plusieurs mois à la plantation de la famille Elliot à Montpelier, en Jamaïque. Chargée de prendre soin de la petite Mabel, elle s'est rapidement rendu compte que le poids du passé pesait lourd sur cette famille. Son insatiable curiosité la pousse à tenter de découvrir les secrets qui semblent miner chacun d'eux, l'entraînant du coup dans de périlleuses mésaventures. C'est alors qu'éclate sur l'île une rébellion des esclaves. Dans le chaos, tous les propriétaires fuient leurs plantations, et Charlotte se retrouve seule avec le gérant du domaine, Nicholas Lauder. Au moment où elle ne l'espérait plus, elle se retrouve face à cet homme au passé obscur qui la fascine tant. Une nouvelle fois, sa vie sera bouleversée...

  • EXTRAIT:

    Sans pouvoir l'expliquer exactement, les relations entre Charlotte et sa soeur cadette n'avaient jamais été au beau fixe. Toute à son opposé, Janet avait toujours été une enfant calme et obéissante. Elle ne parlait jamais trop fort et entretenait une mise impeccable. De la petite fille parfaite qu'elle s'était toujours efforcée d'être, elle représentait aujourd'hui « la » jeune femme accomplie au regard de « la » société. Janet s'y était appliquée avec une détermination peu commune. De ses manières distinguées à sa diction irréprochable. Même son anglais avait perdu presque toute trace de ses origines écossaises. Et sa voix claire, parfaite pour le chant. Janet cultivait une recherche de la perfection qu'elle étendait aussi à ses compositions littéraires, qui lui avaient valu de nombreux éloges, et à la musique, qu'elle maîtrisait. Chez Mrs Hargrave, elle avait été deux années de suite nommée « élève modèle d'exception ». Un exploit que n'avait jamais accompli Charlotte. Loin de là.

    Le passage de Charlotte au pensionnat avait été plutôt turbulent, pour ne pas dire perturbant. Son dernier coup d'éclat, particulièrement troublant - dans un accès de rage, elle avait coupé ses cheveux courts -, avait entraîné son expulsion de Mrs Hargrave's Academy, la prestigieuse école pour filles située dans le chic Berkeley Square. Une école de dressage, pensait Charlotte. Elle n'avait jamais pu se conformer aux règles strictes de l'établissement. Ce qu'arrivait si naturellement à faire Janet. Que ce fût pour plaire à Mrs Hargrave ou à leurs parents, cette propension à la soumission inconditionnelle avait toujours agacé Charlotte. Complaisante Janet, que la droiture lui permettait d'être si... moraliste! Et ce qui hérissait le plus Charlotte était que Janet avait le plus souvent raison.

    Un borborygme sonore lui rappela qu'elle avait faim et Charlotte fouilla dans le garde-manger. Elle trouva le reste de poulet froid, le huma. Tu ne vas tout de même pas manger ça à l'heure du thé! se raisonna-t-elle.

    Elle déposa, à la place, des biscuits secs dans une assiette. Avec un peu de confiture aux groseilles, ce serait suffisant. Quoique le poulet... Elle disposa les tasses de porcelaine sur le plateau et remplit la théière d'eau bouillante. Et puis après! Un morceau de cuisse du volatile rôti vint rejoindre les biscuits secs sur le plateau.

    ? Qui a dit qu'on ne pouvait pas manger du poulet à l'heure du thé?

    Janet le lui dirait.

  • En Écosse, à la fin du XVIIe siècle, Caitlin Dunn, une jeune Irlandaise, a été confiée par son père au manoir Dunning où il espère qu'elle pourra honnêtement gagner sa vie. Or le maître des lieux, Lord Dunning, a fait de Caitlin sa propriété, sa chose. Un soir, n'en pouvant plus, Caitlin finit par le poignarder à mort pendant qu'il était une fois de plus en train de la violer.


    Dans la même journée, au manoir, Liam Mcdonald, un géant highlander dont le clan et une partie de la famille ont été massacrés quelques années plus tôt, avait été arrêté par les hommes de Lord Dunning pour trafic d'armes. Ce délit grave risque de le conduire tout droit à la potence.

    Caitlin abandonne son bourreau inanimé et baignant dans son sang. Elle fonce dans la nuit sans perdre un instant. Dans sa fuite éperdue, elle tombe face à face avec Liam qui vient tout juste de s'évader de sa cellule. Dès lors, leurs vies sont liées. Ensemble, ils regagnent le village natal de Liam dans les Highlands. Un amour brûlant naît entre eux. Cependant, Liam, qui a perdu sa femme adorée et son jeune fils lors de la terrible nuit qui a décimé une partie du clan Macdonald, refuse de laisser cette passion l'envahir. Caitlin n'est pas au bout de ses peines pour gagner le coeur de son géant. Car la plus belle femme du village, la magnifique et rusée Meghan, a décidé de faire de Liam son mari et ne se privera d'aucun plan retors pour arriver à ses fins. Et il y a aussi le beau Colin, frère de Liam, qui aime follement Caitlin, elle-même incapable d'être insensible à ses avances. Sans compter la vie remplie de dangers dans les Highlands, qui oblige Liam à partir souvent en mission...

  • Une vie pleine d'embûches...
    Au milieu du XVIIIe siècle, Alexander MacDonald, dit Alasdair, fils de Marion et Duncan, petit-fils de Caitlin et Liam, porte en lui un secret terrible concernant la mort de son grand-père.

    Comme il se sent rejeté par sa famille, il quitte sa lande natale et son village Glencoe. Errant et vivotant, il finit par être capturé par l'ennemi anglais qui le jette en prison. Alexander est encore tout juste un adolescent et ne doit qu'à sa jeunesse le fait qu'il soit encore vivant tellement sont atroces les conditions de vie au Tollbooth. Par bonheur, il réussit presque par miracle à s'en évader et poursuit son errance pendant quelques années. Son destin, fait de passions dévorantes et de terribles tragédies, le conduit à la fin de la vingtaine dans l'armée anglaise. C'est ainsi qu'en 1758, il débarque en sol nord-américain et participe à la conquête de la Nouvelle-France. Là il rencontre l'amour de sa vie, Isabelle. Mais Isabelle est une Canadienne française, elle personnifie l'ennemi!

    Depuis toujours, Alexander a trouvé le moyen de faire face à l'adversité la plus cruelle et de la surmonter. Mais cette fois, son coeur, prêt à éclater de désir pour cette femme, ne risque-t-il pas de le mener pour de bon à sa perte?

  • Au milieu du XVIIIe siècle, Alexander Macdonald est soldat de l'armée anglaise en terre de Nouvelle France tout récemment conquise. Amoureux d'une Canadienne française de Québec, Isabelle, il ne peut en aucun cas unir sa destinée avec celle qu'il considère comme la femme de sa vie. Les chemins retors du destin ont fait en sorte que, malgré des sentiments réciproques brûlants, tout les sépare cruellement, inexorablement.

    C'est un amour impossible, qui condamne Alexander à devenir un «chien errant». À l'instar de Pierre-Esprit Radisson quelques années plus tôt, il se retrouve malgré lui chez les Iroquois où il développe une tendre relation avec Tsorihia, une magnifique jeune femme qui l'aime puissamment tout en sachant qu'une autre hante les jours et les nuits d'Alexander.

    Non, il n'a jamais oublié Isabelle, jamais, pas un seul instant depuis que les lois des hommes les ont séparés.

    Tourmenté, obsédé par le besoin de retourner vers celle dont l'absence le consume à petit feu, finira-t-il par quitter la tribu qui l'a adopté ? Cette passion qui le dévore aura-t-elle raison du regard bouleversant de la lumineuse Tsorihia?

  • L'aventure se poursuit.
    Pendant vingt ans, Liam et Caitlin Macdonald ont coulé des jours heureux dans la vallée de Glencoe avec leurs trois enfants, Duncan Coll, Ranald et Frances. Mais leur vie simple est bouleversée en 1715 par le deuxième soulèvement jacobite qui replonge l'Écosse et les Highlands dans le chaos. L'enjeu : remettre un Stuart sur le trône.

    Les clans sont appelés aux armes, et celui de Glencoe n'y échappe pas. Ironiquement, il se voit obligé de se battre aux côtés de son pire ennemi, le clan Campbell de Glenlyon.

    Les aléas de la guerre et ses conséquences frappent cruellement le foyer des Macdonald. Caitlin apprend la mort de son fils Ranald et surprend son mari dans son propre lit avec une autre. Par ailleurs, Duncan Coll tombe follement amoureux de Marion Campbell, petite-fille du laird de Glenlyon qui, jadis, a commandé le massacre du clan de Glencoe. Les souvenirs de cette période maudite sont encore vifs dans la mémoire des survivants, et la haine est tenace, même chez ceux qui n'étaient pas encore nés lors de cette épouvantable nuit.

    Mais la passion qui unit envers et contre tous le fils de Liam et la flamboyante Marion serait-elle un signe qu'il est peut-être enfin temps pour ces ennemis jurés d'enterrer la hache de guerre?

    Le destin n'a pas dit son dernier mot, bien entendu. Caitlin en est quitte pour l'apprendre douloureusement à ses dépens, obligée qu'elle est, impuissante, d'assister à l'accomplissement de la malédiction jetée plusieurs années auparavant par Meghan Henderson sur la tête de son fils aîné.

    Intrigues, déchirements, traîtrises. Les remous des dures et terribles réalités de la guerre et la résurgence de vieilles rancunes risquent d'engloutir chaque membre de la famille Macdonald. Jusqu'au dernier.

empty