• Plongée dans l'univers des parkings aux côtés de ces fous de voitures capables de ne compter ni le temps ni l'argent pour transformer leur bolide.Donné pour mort, le tuning a de beaux jours devant lui. Dans le Nord, ce loisir populaire bat son plein au rythme de meetings attirant toutes sortes de passionnés qui cherchent la distinction et la classe par la personnalisation de leur véhicule. Le rêve automobile fait tenir quand la crise frappe.Stéphanie Maurice est journaliste. Elle est notamment correspondante de Libération dans la région Nord-Pas-de-Calais.

  • Corinna Bille et Maurice Chappaz, amoureux, écrivains, puis parents de trois enfants, ont fait le choix de vivre à « bonne distance ». Cet éloignement rapproché, nourri d'une complicité artistique constante, a permis ce joyau de correspondance. Depuis leur rencontre passionnée en 1942 jusqu'au décès de Corinna Bille en 1979, ils n'ont cessé de s'écrire.Comment s'inscrire socialement sans sacrifier l'écriture ? Cette question lancinante s'ajoute à celles posées sur les textes qu'ils écrivent et qu'ils lisent des autres. Jours fastes est ainsi un document de premier plan pour mieux comprendre la vie culturelle et littéraire du Valais et de la Suisse romande, en lien constant avec les lettres françaises. Le lecteur mesure aussi la puissance de cette relation dans la durée : même si les problèmes du quotidien, le poids de la vie matérielle et les risques de rupture sont abordés sans détour, ce qui frappe c'est la force de l'attachement. L'amour ne se dit jamais ici de manière convenue. Corinna Bille (1912-1979), émule de Pierre Jean Jouve, fascinée par la galaxie surréaliste, publiée notamment par Gallimard, a reçu le Prix Goncourt de la nouvelle en 1975. Lauréat de la Bourse Goncourt de la poésie en 1997, son époux Maurice Chappaz (1916-2009), écrivain marcheur proche de Philippe Jaccottet, est une grande figure suisse du combat pour la défense de la nature.

empty