• « Celui qui effectue de longues marches entre les rayonnages ne peut oublier que les livres sont les seuls objets réels de ce monde. »
    La bibliothèque est infinie et, là où ils ne sont pas tapissés de livres, ses murs sont recouverts de palimpsestes perpétuellement réécrits. Dans ce labyrinthe dépourvu de fil d'Ariane, un « questeur » tente de percer à jour la logique interne de l'immense édifice et celle des « copistes » - grammairiens, historiens et autres mythographes - qui sans répit alimentent ce monstre en mots et en textes. Tout en s'efforçant d'approcher le grand secret : celui de « la mère des lignes ».
    Écrit dans un style mosaïque, ce conte philosophique développe sous forme de voyage initiatique le thème de la nouvelle de Borges, « La bibliothèque de Babel », et pose cette question : À l'âge de l'information dévorante, comment trouver le chemin de la connaissance ?
    « La folie se tapit dans le labyrinthe silencieux où les hommes espèrent trouver la sagesse des siècles. »

    Bernard Thierry appartient au monde scientifique. Directeur de recherche au CNRS, il travaille à l'université de Strasbourg où il s'intéresse aux fondements biologiques des comportements. Il a publié de nombreux articles et ouvrages sur les sociétés animales dont Destins de singes, avec Christine Desportes, paru aux éditions Acropole.

  • Ils sont une trentaine de chefs disparus, d'Escoffier à Senderens, de Gouffé à Vergé, de Pellaprat à Lenôtre, de Montagné à Loiseau, à avoir marqué de leur sceau le patrimoine culinaire français. Thierry Marx et Bernad Thomasson retracent ici les destins - nourris d'anecdotes et de rencontres - de ces créateurs hors du commun. Pour chacun d'eux, trois recettes emblématiques sont proposées à l'amateur de cuisine, puis une quatrième revue par Thierry Marx. Les illustrations sont signées Patrick Pleutin.
    Thierry Marx, l'un de nos chefs étoilés les plus médiatiques, et Bernard Thomasson, journaliste et romancier aux Editions du Seuil, animent depuis quatre ans sur franceinfo l'émission hebdomadaire L'Histoire à la carte, dont ce livre est l'un des prolongements. Patrick Pleutin, illustrateur, est spécialisé dans le dessin autour de la gastronomie.

  • Dans nos sociétés postmodernes, la diversité est devenue la principale grille de lecture sociologique, en même temps qu'un enjeu politique de premier plan. La diversité en société peut être pensée à travers différentes catégories. Ce livre concentre l'analyse sur l'Afrique, tout en conservant un contrepoint européen afin de mettre en évidence les variations géographiques du concept.

  • La génération d'enseignants-chercheurs et de chercheurs formée dans les années 1960 a permis le tournant d'une école française de géographie tropicale à une géographie du développement, renouvelée ensuite par les défis de la mondialisation et des urgences sociales, géopolitiques et environnementales contemporaines. Cet ouvrage est consacré à ces temps forts et aux questions actuelles de la géographie du développement qui en découlent. La carrière de Jean-Louis Chaléard, auquel ce livre est dédié, a traversé et ponctué ces différentes périodes.

  • Anarchiste, bum, martyr, poète maudit - poète majeur de notre littérature.
    Denis Vanier, figure emblématique du Québec contre-culturel des années 1970, est décédé en 2000. Par Rémi Ferland : récit d'une rencontre et d'une amitié littéraire hors du commun. Par Thierry Bissonnette, alias Thierry Dimanche, la nécessaire relecture d'Une Inca sauvage comme le feu de Vanier.

    Les fervents lecteurs d'Albert Camus connaissent bien le nom de Jean Grenier qui fut son professeur de philosophie à Alger, mais peut-être moins l'oeuvre qu'il a laissée. Bruno Curatolo nous la présente.

    Parmi les autres propositions de ce numéro, deux entrevues, deux parcours d'écrivains. Michèle Bernard a rencontré le « romancier tardif » Denis Thériault, auteur du magnifique ovni littéraire qu'est L'iguane. Puis, du Sexe des étoiles à Ce qu'il reste de moi, le territoire d'où naissent les oeuvres de Monique Proulx. Entrevue par Pierrette Boivin.

  • Même si le Québec semble être un petit acteur sur la scène de l'économie mondiale, cela ne veut pas dire que son rôle soit mineur. Riche de ses ressources naturelles, de sa technologie et de son capital humain, le Québec a des atouts indéniables. Ses avantages comparatifs sont nombreux et peuvent lui permettre de jouer le rôle de partenaire
    important au sein des chaînes de valeur mondiales. Cependant, le Québec doit considérer les grands changements qui apparaissent en ce début de XXIe siècle pour renforcer sa compétitivité internationale et faire face à de nombreux enjeux. Le Québec trouvera-t-il son chemin au sein d'un monde de plus en plus complexe?
    Dans cet ouvrage, des auteurs de renom présentent une analyse en profondeur du Québec dans la perspective de la mondialisation. Après avoir posé un diagnostic sur les grandes tendances de ce début de XXIe siècle et sur la façon dont ces grands changements affectent les pays et les régions économiques, une évaluation de la position du Québec dans cette nouvelle donne internationale est proposée.
    À partir d'analyses et résultats rigoureux, les auteurs illustrent comment le Québec s'emploie (ou pas) à mobiliser ses atouts afin d'en faire de vrais avantages comparatifs au niveau mondial.

  • Interroger le colonialisme aujourd'hui ce n'est plus seulement mettre en procès un siècle de domination politique mais essayer de construire une distance analytique, historique, anthropologique, sur un épisode lourd de l'histoire. Saïd Tamba, à qui ces deux numéros successifs sur le colonialisme sont dédiés, est un témoin privilégié de ces décennies où se sont mêlées profondément émancipation et aliénation. Voici un regard historique et neuf sur le colonialisme.

empty