Steinkis

  • Les derniers mois de la vie de Verlaine... Alcoolique phénoménal, amant
    frénétique, bigame maltraité, le poète génial oscille depuis toujours
    entre l'ignoble et le sublime. À 51 ans, son existence cataclysmique
    laisse de nombreuses traces : un nombre invraisemblable de maladies
    (syphilis, diabète, souffle au coeur, cirrhose du foie, pneumonie...),
    des admirateurs qui ne sont plus qu'une poignée et des contemporains
    qui l'accablent de leur mépris... C'est alors, qu'en quelques semaines,
    la jeunesse du Quartier latin en fait son idole. Ils admirent sa
    poésie, la force de ses anathèmes, le désordre de sa vie, se battent
    pour l'écouter dans les cabarets et se ruent à son chevet. Ainsi,
    encore une fois, le destin du poète le conduira de l'infamie au
    grandiose.

empty