• Je commence par dire que je ne connois rien de plus facile que ce que l'on appelle l'art d'imitation ; j'expliquerai les choses élémentaires, les moyens matériels qui sont tous aisés à comprendre. Plus tard, lorsque nous toucherons à l'art véritable, nous verrons alors combien cet art du dessin peut être sublime, qu'il prime sur tout, et que les qualités de couleur et de lumière ne peuvent que lui être secondaires.
    Je procéderai par ordre, j'éloignerai provisoirement l'art du métier et je me garderai bien de faire intervenir l'antique, ce qu'il y a de plus beau au monde, dans les premiers exercices du dessinateur.
    Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

empty