• L'élection de Donald Trump a généré une onde de choc sans précédent, bouleversant à très grande vitesse les équilibres internes et internationaux. La nouvelle équipe mène un véritable coup d'État contre ses nombreux opposants, en implantant méthodiquement

  • Avec l'élection du nouveau président iranien, le moment est venu de mieux comprendre les attentes de l'Iran. Et ce, bien au-delà de l'islamisme. Car en Iran les invasions ont forgé une culture allant à rebours de notre propre histoire et, parmi les raisons expliquant l'échec des pourparlers nucléaires, celle-ci n'a pas été assez étudiée. Nous avons trop pris l'habitude de ne compter les cultures que pour un agrément ou une illusion. Leur méconnaissance nous empêche de penser le monde comme il est...Car si la modernité nous a éloignés, il existe en réalité de fortes harmoniques entre la culture iranienne contemporaine et celle de la France classique qui ne sont pas assez exploitées. Les Lettres persanes ne doivent pas être oubliées. Un essai passionnant qui décortique certaines vérités trop souvent ignorées.

  • Pour penser notre dette publique, considérable, les auteurs de ce livre se sont lancés dans une démarche inédite : se demander si la situation s'est déjà produite, et si oui, quelles en ont été les conséquences. Ils proposent une pensée historique de la dette, de ses violences et de ses effets de domination. Ils montrent que depuis l'Antiquité, la dette affaiblit les défenses immunitaires des Empire malades.Or l'homme postmoderne s'étant fixé pour absolu la préservation de son confort immédiat, il en résulte une inflation de la dette, opérant une ponction différée sur les générations à venir et entraînant une destruction accélérée de l'environnement. Qui a intérêt à cette situation ? Tout simplement ceux qui tirent un revenu immédiat d'un assainissement à jamais différé ! Or la fuite par l'endettement se révèle une cause majeure d'affaiblissement géopolitique...Thomas Flichy de La Neuville est professeur à l'institut d'Études politiques de Bordeaux et à l'École spéciale militaire de Saint-Cyr. Olivier Hanne est docteur en histoire et chercheur associé à l'université d'Aix-Marseille.

empty