Littérature générale

  • DANS cette délicieuse province du Soleil, la première des terres de la Perse qu'éclaire l'astre du jour, où les plus aimables enfants de ses rayons, les fleurs et les fruits, naissent sur tous les rivages, et où la plus belle des rivières, le Murga, serpente à travers les brillants palais et les jardins de Mérou, là, sur le trône où la foi aveugle de millions de croyants l'ont élevé, est assis le Prophète-Chef, le Grand Mokanna. Sur ses traits retombe le voile, le voile d'argent qu'il porte par pitié pour les mortels, cachant à leur vue son front éblouissant, jusqu'à ce que leurs yeux soient devenus capables d'en supporter l'éclat.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

empty