• Le gardien de la source

    Vanessa Terral

    « Puis elle le vit. L'individu qui l'observait se tenait en retrait, à l'opposé de la pièce. Il ne cherchait pas à se fondre dans l'assemblée des gens bien nés. D'ailleurs, ceux-ci l'évitaient. C'était presque imperceptible, mais le flot des civilités s'écartait de lui dans une valse consommée. » En cet été 1814, Marie-Constance de Varages, marquise du bourg d'Allemagne, et son héritière, Anne-Hélène, sont conviées au bal du comte de Forcalquier. Si une telle invitation ne se refuse pas, la marquise est inquiète. Quelques mois auparavant, sa fille a souffert d'un mal funeste et été sauvée in extremis. Depuis, elle n'est plus tout à fait la même... Quelle est donc cette ombre qui plane sur Anne-Hélène ? Et pourquoi le mystérieux Lazare, baron d'Oppedette, semble-t-il soudain subjugué par la jeune débutante ?

  •  « Marre de jouer les éboueuses ! De ramper dans les divers infra-mondes à traquer les monstres les plus tordus de la Création. Et maintenant, on nous envoie sans équipier, direct au casse-pipes ! Trop de boulot, qu´ils disent. Trop de manifestations. Il paraît que c´est à cause de la fin du monde. Quel monde, déjà, je ne sais pas trop... Mais quelle fin en plus ?! On a déjà eu droit à l´éclipse de 1999, au bug de l´an 2000, à l´ère du Verseau qui s´est glissé quelque part là-dedans et maintenant à décembre 2012 grâce à cette connerie de calendrier maya ! N´importe quoi...
     Remarquez, je devrais quand même me méfier ; je suis bien placée pour savoir qu´en matière de légendes, il n´y a pas de fumée sans feu. La preuve : moi, ça fait trois semaines que je suis un ange guerrier. »  À peine décédée, Solange est envoyée à l´armurerie divine. Le Livre de saint Pierre a parlé : guerrière par prédisposition naturelle, mais ange sans grande valeur, elle ne sera d´aucune utilité dans la guerre qui oppose les siens aux démons. Autant l´utiliser près des Fosses, ces lieux dispersés dans les plans qui ont pour point commun d´abriter des Larves et autres créatures de cauchemar. Lesquelles ont une fâcheuse tendance à fuguer...
     Un job qui n´a rien de bien intéressant - à part une meilleure connaissance des différents types d´effluves méphitiques - jusqu´à ce qu´elle découvre que les démons aussi envoient des guerriers dératiser les abords des Fosses. Dont Terrence et Aghilas... ce dernier possédant le même Don qu´elle, un pouvoir très rare visiblement : le Feu des Ténèbres.
     

  • À Bordeaux, l'arrivée d'une étrangère du nom de Rimah bouscule la communauté vaudoue locale. En effet, la voyageuse a suivi la piste de meurtres rituels: les indices et ses connaissances l'ont menée jusqu'à la ville girondine. Assistée par l'i

  • Il existe des territoires où le progrès n´a pas encore éradiqué les vieilles croyances et leurs pratiques. L´Afrique, berceau de l´humanité, en fait partie.

    Chamans, Mambos, Sangomas... Autant de sorciers qui oeuvrent dans l'ombre à protéger les fidèles, mais aussi à réveiller les anciens Dieux, démons et loas.

    Magie blanche ou magie noire, en dehors des frontières de ce continent, tel un serpent, discret et insinueux, elle se répand.

    Ainsi, le jeune punk Mika sera initié malgré lui aux secrets du vaudou, en plein carnaval de la Nouvelle-Orléans, et devra composer avec l'esprit des morts, le terrible Baron Samedi et son armée de gamins buveurs de sang.

    À Marseille, des meurtres rituels obligent le capitaine Dilaniti à renouer avec ses racines, le Swaziland, un pays sous dictature militaire où règnent encore les traditions liées au Muti, culte tribal qui vampirise la population.

    Au Maghreb, les djinns, esprits nés d'un feu sans fumée, peuvent posséder les vivants. La grossesse avait chassé celui qui résidait en Leila. Entourée de son fils et de son mari, la jeune femme devrait être heureuse. Pourtant, un regard brûlant pèse sur son âme.

    Trois auteurs reconnues de la nouvelle génération s´associent pour vous conter ces légendes africaines... À leur manière... Trois romans courts, violents et sans concessions, aux accents sauvages de ce continent insoumis.

  • On les appelle parfois les « habitants de la Nuit ». Ils errent dans ces heures incertaines où l'humain n'est plus très sûr de ce qu'il voit. À la lisière de notre monde et de nos perceptions, leurs pas claquent sur le bitume en écho aux légendes urbaines et aux puissances oubliées. À travers onze nouvelles, Vanessa Terral nous emmène sur la piste nocturne de ces créatures funestes et fascinantes. Puissiez-vous approcher vampires, fantômes et gardien des morts sans que votre âme ne soit assombrie par leurs tourments... Ainsi commence la Nuit regroupe dix nouvelles qui ont été éditées dans des fanzines et des revues désormais épuisés. Il comporte également une nouvelle et des illustrations inédites.

empty