• Imaginez à quoi ressemblerait un matin dans un monde sans abeilles. Ce n'est pas seulement le miel qui disparaîtrait de votre table. Plus de confiture de groseille, d'abricot ou de marmelade d'orange. Plus de jus d'orange ou de pomme. Plus de café ni de chocolat. Il vous resterait le thé... Au rythme où les populations d'abeilles déclinent, ce cauchemar risque-t-il de devenir réalité ?Durant deux ans, Vincent Tardieu a sillonné la France et les États-Unis, rencontré des dizaines de chercheurs et d'apiculteurs, compilé près de deux cents publications scientifiques. Il présente ici les résultats d'une enquête exceptionnelle, où l'on découvre que de multiples raisons se conjuguent pour causer le déclin des abeilles : pesticides, parasites, virus, apiculture intensive, appauvrissement des ressources alimentaires pour l'insecte, mauvaise gestion de l'espace rural... Il est urgent de comprendre et, surtout, d'agir. Ce livre comporte un épilogue qui fait le point des toutes dernières découvertes.

  • Alors que la Terre comptera 9 milliards de bouches à nourrir en 2050, nombreux sont ceux qui pensent qu'il n'y a pas d'alternative à l'agriculture chimique et industrielle. Et pourtant... Au terme d'un tour de France de dix-neuf mois à la rencontre de paysans, de chercheurs et de techniciens, Vincent Tardieu révèle que le monde agricole est en pleine mutation : la crise du modèle productiviste actuel engendre une puissante révolution vers une nouvelle agriculture où les processus naturels sont au coeur des méthodes de production. Cette agriculture écologique est riche d'une belle diversité d'itinéraires (bien au-delà de la seule agriculture biologique) et de réseaux humains que l'ouvrage invite à découvrir avec, à la clé, des raisons d'espérer : oui, on peut nourrir la planète tout en préservant l'environnement ! Oui, nos paysans peuvent vivre mieux et plus nombreux ! Mais cette révolution écologique n'ira pas sans bouleversements des marchés, des organisations agricoles et de notre façon de consommer.

  • Drones, GPS, puces, capteurs « intelligents », robots de traite ou désherbeur... L'agriculture technologique envahie nos campagnes. Elle n'est pas seulement faites pour apporter plus de précision aux travaux agricoles, réduire la pénibilité et répétition de certaines tâches, de possibles gains dans les usages d'engrais, d'eau ou de pesticides. Elle bouleverse en réalité la façon de travailler de nos agriculteurs, leur confort et leur planning, mais aussi bien souvent leur projet professionnel et tout leur quotidien... Cette agriculture connectée apporte-t-elle que des bénéfices, comme on l'affirme souvent aux agriculteurs ? Rien n'est moins sûr, car elle crée aussi de sacrés dépendances, technologiques, commerciales et financières. Tout en menaçant potentiellement certains emplois, savoirs et savoir-faire, voire des ressources naturelles de la planète.Ni fascination, ni condamnation a priori, cette nouvelle enquête de Vincent Tardieu est une invitation à réfléchir sur la « révolution connectée » qui est en train de bouleverser le métier des agriculteurs. Et cela est d'autant plus urgent que les outils connectés et automatisés se multiplient, alors que bien peu d'espaces de débat collectif se sont ouverts pour accompagner les agriculteurs dans leurs choix d'équipements et d'itinéraires.

empty