• Ce volume est offert à Michèle Lenoble-Pinson à l'occasion de son accession à l'éméritat, en hommage à sa carrière exemplaire d'enseignante et de spécialiste internationalement reconnue de la grammaire et de la lexicologie françaises. Dix-huit personnalités belges et étrangères ont glané pour elle dans les champs de la langue française des réflexions sur la norme et l'usage - notamment le Bon Usage -, sur des tournures syntaxiques récentes, sur l'analyse grammaticale traditionnelle de certains mots ; sur la maîtrise de l'orthographe, sur sa rationalisation ; sur la féminisation des titres, des noms de métiers et de fonctions ; sur la terminologie, sur l'élaboration des dictionnaires, sur l'apprentissage du vocabulaire, sur les tabous lexicaux ; sur la variation de la forme des proverbes à travers le temps et sur le vocabulaire de la chasse au vol. Ces contributions riches et variées ont été rassemblées pour l'amour des mots, en référence à l'attachement que Michèle Lenoble-Pinson a toujours porté à la discipline à laquelle elle a consacré toute sa vie professionnelle et l'ensemble de ses publications.

  • À plus d'un siècle de distance, deux vies s'entrelacent, celle de Schubert et celle d'une dentellière, qu'envahit peu à peu la musique du premier. Tous deux sont conduits par un amour impossible, et la plus profonde mélancolie. Tous deux tentent de sonder leur âme en écoutant celle du monde. Tous deux se demandent à quoi ils croient, ce qui les fait tenir, et s'interrogent sur le pouvoir, ou l'impuissance, de la musique et des mots.Ce faisant l'écriture tend à se fondre dans celle de Schubert, allant de la candeur au dénuement.Sandrine Willems, née en 1968 à Bruxelles, est écrivain, psychologue et philosophe.D'abord comédienne puis réalisatrice, c'est par la parole vive qu'elle est arrivée à la littérature. Son écriture en garde une dimension très sonore.Dans ses romans et récits, la question biographique est centrale - portant sur des personnages mythiques ou historiques, ou sa propre vie. D'un texte à l'autre se poursuit une interrogation sur les différentes formes de l'amour. Elle explore aussi, en particulier dans ses essais, nos relations au non-humain - des animaux aux « dieux ».

    Sandrine Willems, née en 1968 à Bruxelles est écrivaine, psychologue et philosophe. Elle vit aujourd'hui à Montpellier. Son écriture en garde une dimension très sonore, et elle fait souvent des lectures de ses textes. Dans ses romans et récits, la question biographique est centrale - portant sur des personnages mythiques ou historiques, ou sa propre vie. Elle explore aussi, en particulier dans ses essais, nos relations au « non-humain » - des animaux aux « dieux ».

  • "Alors que j'étais psy dans une ville dorée, asphyxiée par un désespoir ambiant, sans pensée ni beauté, j'ai « lâché » mes patients, pour partir vers l'inconnu d'une ville blanche, où je me mettrais à chanter. Ce que j'ai vécu comme le passage, décrit par Kierkegaard, de l'éthique au religieux, acte de foi absurde, « en rien », sinon en la grâce de vivre. Où l'on apprend à vivre de presque rien, « comme l'oiseau des champs et le lys des vallées ». Où ce qu'on appelait l'amour devient reliance, non plus seulement aux humains, mais aux animaux, aux morts, au cosmos. On se met alors à écouter les oiseaux comme de vrais vivants, et, un instant, c'est le réenchantement du monde.
    Mais à la joie d'être là, dans la lumière, se mêle l'angoisse insoutenable d'avoir à mourir. Et sentir que « tout est plein de dieux », n'empêche pas, parfois, une solitude abyssale - un manque d'intime à en crier. Où l'amour reste à inventer, dans le tissage de territoires partageables, de singularité à singularité, rugueuses et irremplaçables. Sans illusion, mais faisant place à une autre façon de vivre l'absolu. Où l'amour amoureux, au lieu de nous fermer au monde, devient ouverture radicale. Où à travers quelqu'un, on finit par tomber amoureux du monde."

    Un texte délibérément inclassable, passant avec désinvolture de l'intime à la métaphysique, de Deleuze aux penseurs de l'Inde ancienne, et du récit à la poésie.

    Après avoir été comédienne, Sandrine Willems passe à la mise en scène et la réalisation, de fictions et de documentaires. Après quoi l'écriture de scénarios la conduit à la littérature. Elle publie des romans, puis des essais, où la question biographique est centrale - portant sur des personnages mythiques ou historiques, ou sa propre vie. D'un texte à l'autre se poursuit une interrogation sur les différentes formes de l'amour. Parallèlement, après un doctorat de philosophie, elle devient psychologue, et oriente particulièrement ses recherches sur les relations au non-humain, des animaux aux « dieux ». Originaire de Bruxelles, elle vit aujourd'hui à Montpellier.

  • Les Petits Dieux sont un ensemble de romans miniatures. Chacun évoque, sous forme de monologue, un personnage mythique ou historique, dont le destin fut marqué par un animal. De l'édition originale, comprenant onze textes, sont repris ici : Abraham et l'agneau, Chardin et le lièvre, Tchang et le Yéti, La Dame et la licorne, Carmen et le taureau. « Les animaux ont l'art de nous ramener au plus primaire, à une brusque effusion de tendresse, une bouffée de joie immotivée, une envie de jouer, un chagrin effroyable qui ne se laisse pas raisonner. Les animaux nous font "sortir de nos gonds", de nos pudeurs et nos habituelles défenses; par eux on retombe en enfance, à ses miracles et ses perplexités. » (Sandrine Willems)

    Sandrine Willems est née en 1968. Après avoir interprété différents rôles au théâtre et au cinéma, elle fait des études de philosophie. Elle revient au théâtre par la mise en scène, et réalise plusieurs films et documentaires musicaux. Ce mode d'écriture la conduit à la littérature, et elle publie plusieurs romans aux Impressions Nouvelles. également psychologue, elle prête un grand intérêt aux thérapies accompagnées par des animaux, auxquelles elle a notamment consacré un essai aux éditions du Seuil, croisant éthologie, philosophie et psychanalyse.

    Sandrine Willems est née en 1968. Après avoir interprété différents rôles au théâtre et au cinéma, elle suit des études de philosophie. Elle revient au théâtre par la mise en scène, et réalise plusieurs films et documentaires musicaux. Ce mode d'écriture la conduit à la littérature, et elle publie plusieurs romans. Elle prête un grand intérêt aux thérapies accompagnées par des animaux, auxquelles elle a consacré un essai aux éditions du Seuil, croisant éthologie, philosophie et psychanalyse.

  • Des psychothérapeutes associent désormais à leur pratique des chiens, des chevaux, des ânes ou encore des dauphins. Aujourd'hui destinées à des enfants autistes ou des personnes âgées en dépression, ces approches d'un genre nouveau pourraient s'étendre à des problématiques très variées, comme les addictions ou la désocialisation. Comment expliquer leurs effets ?
    Au croisement de la philosophie, de l'éthologie et de la psychanalyse, ce livre explore la diversité des psychothérapies accompagnées par des animaux et interroge leurs fondements. Nourri d'observations et d'expériences vivantes, il montre que, loin de se réduire à de simples substituts affectifs, ces êtres auxquels certains chercheurs commencent à reconnaître le statut de sujets peuvent panser les maux de l'âme.
    À l'heure où le soin psychique risque de se déshumaniser, la relation aux animaux, engageant un dialogue particulier " d'inconscient à inconscient ", ramène à ce que l'affect a de plus vital et de plus archaïque. Et à l'encontre des clivages récurrents entre le corps et l'esprit, elle rappelle à quel point ceux-ci sont intriqués.
    Philosophe et psychologue clinicienne de formation analytique, Sandrine Willems a également publié plusieurs romans, où la relation homme-animal est très présente.

  • Si l'on a parfois souligné la parenté entre les « extases » mystiques et les états que visent toxicomanes ou alcooliques, on a peu interrogé le fond religieux, et l'insistance des questions métaphysiques, qui peuvent se révéler chez ceux-ci.Il ne s'agit pas ici de proposer une quelconque théorie, mais plutôt d'écouter les questions qui surgissent de parcours d'existence, et de leur rencontre avec une psy qui conçoit la « thérapie » comme une création partagée. Dans une polyphonie de singularités, les sujets s'y inventent comme s'ils construisaient un roman, se découvrent au fil d'improvisations théâtrales, s'ouvrent à des échanges collectifs - où se déploie leur désir de reliance.

    Écrivain, docteur en philosophie et psychologue, Sandrine Willems s'intéresse aux croisements de la pensée et de l'aspiration mystique, ainsi qu'aux relations avec les mondes non humains, en particulier animaux.
    Elle a publié une dizaine d'ouvrages, parmi lesquels Una Voce poco fa, un chant de Maria Malibran (Autrement, 2000) et L'Animal à l'âme (Le Seuil, 2011). Les Petits Dieux, histoires d'hommes et de bêtes, font l'objet d'une réédition dans la collection Espace Nord (mars 2017).

  • Tout est réel ici

    Paul Willems

    • Le cri
    • 9 Août 2021

    « On pourrait prendre pour image de la puissance suggestive qu'a l'écriture de Tout est réel ici l'impact de la musique sur les choses, lors de l'étrange concert auquel assiste Jacques : les manteaux de fourrure y redeviennent les animaux qui ont servi à les fabriquer, les objets d'origine végétale retrouvent leur existence de plantes, les sièges de la salle se transforment en arbres. De même, tout semble s'animer dans ce livre, par l'effet des incessantes vibrations qu'y provoque l'analogie. Cette vitalité, la sensualité intense qui court à fleur de mot ne cesse de la renforcer : d'une page à l'autre ce ne sont que lumières palpables, frôlements des vagues, bouffées de chaleur dans la nuit ou gouttes de pluie sur la peau nue. Ou le vent qui passe entre les doigts et qui a la fraîcheur d'une pomme. Le vent qui vient du large, qui appelle au large. Comme si écrire, ici, c'était s'ouvrir aux quatre vents, franchir les frontières. Et tourner le dos à l'inerte et à la mort. » Paul Emond
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Paul Willems (Anvers, 1912-1997), écrivain et fils de l'écrivain Marie Gevers, a été élevé dans le domaine enchanté de Missembourg, non loin d'Anvers, dont l'univers n'a cessé de l'imprégner. Conseiller au palais des Beaux-Arts de Bruxelles (dont il fut jusqu'en 1982 le directeur-général), son activité d'organisateur culturel sera considérable, puisqu'il sera à la fois à l'origine des Jeunesses musicales, du volet culturel de l'Expo 58 ou du Festival Europalia. Il a débuté en littérature comme romancier, et l'on constate dès ses premiers livres, Tout est réel ici, L'Herbe qui tremble, Blessures, une capacité rare à débusquer, derrière les faits les plus apparement anodins, des développements insoupçonnés. Il se révéla par ailleurs un dramaturge d'une grande originalité, que la comparaison avec Maeterlinck ou l'évidente filiation avec le romantisme allemand ne suffit pas à résumer. Fréquemment joué dans les pays germaniques, il obtint en 1966 le prix Marzotto, la plus haute distinction internationale qui puisse échoir à un auteur dramatique. Il succéda à sa mère à l'Académie royale en 1977 et a été couronné en 1980 du prix quinquennal de Littérature française de Belgique.

  • « En devenant psy, auprès de toxicomanes et d'alcooliques, qui par leur détresse et leur méfiance en appellent à un engagement assez radical, je découvris une forme de cet amour "élargi", pouvant accueillir "n'importe qui", auquel j'avais toujours aspiré. Dans le même temps, à relire tout ce que j'avais gardé, depuis mes dix ans, de mes correspondances et mes notes, j'en vins à réinterroger ma façon d'aimer. Or toujours c'était la même question, taraudante, sur ce qui peut mener un amour amoureux à devenir "religieux" - adorant, à travers un être, ce qui le dépasse. Entre essai et "journal spirituel", au fil d'une pensée qui se compose par fragments, ces Carnets de l'autre amour sont la trace de telles interrogations, sur ce qui relie, différencie, nourrit mutuellement, amour "thérapeutique", érotique et mystique. »Après avoir interprété différents rôles et mis en scène des pièces de théâtre, Sandrine Willems réalise plusieurs courts métrages et documentaires, puis publie une dizaine de fictions. Parallèlement, elle passe d'un doctorat de philosophie à une pratique de psychologue, auprès de patients toxicomanes et alcooliques. Elle élabore actuellement un projet de lieu thérapeutique, fondé sur le théâtre et la relation à des animaux. Dans cette optique, elle a publié un essai sur les thérapies accompagnées par des animaux, L'animal à l'âme (Seuil, 2011). Originaire de Bruxelles, elle vit aujourd'hui dans le sud de la France.

  • Vie et mort - deux états animés par un élément commun : une conscience - ouvrent la voie à l'éternité.
    L'univers matériel et l'univers du vivant formeraient ainsi deux ensembles complémentaires indissociables, mûrement réfléchis et confectionnés bien avant notre naissance.
    Ces mondes, dans leur évolution, mèneraient à bien un projet qu'une entité - Dieu, peu importe son nom -, également en évolution, a conçu.
    Nous serions donc les acteurs de ce projet.
    En complétant une phrase célèbre, nous nous rendrons compte que :
    Dieu ne joue pas aux dés.
    Il ne joue pas non plus aux échecs.
    En fait Dieu ne joue pas.
    Il nous regarderait plutôt jouer !
    Chaque être vivant - participant à la réalisation de ce projet par l'originalité de son existence - formulerait alors la conclusion suivante :
    Si la richesse de la terre réside dans sa diversité,
    La richesse de l'humanité se trouve dans nos différences.


    Fils d'un chimiste et d'une comptable, l'auteur est né en 1947 dans un petit village du Hainaut en Belgique. Tour à tour instituteur, professeur d'éducation physique, professeur de sciences, docteur en psychologie et en psychothérapie, il a cherché toute sa vie à comprendre le fondement des êtres et des choses. Arrivé à la fin de sa carrière, il a souhaité révéler dans ce livre le fruit de ses investigations dans l'espoir d'apporter quelques réponses aux préoccupations existentielles de ses contemporains.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Archaeological sites opened to the public, and especially those highly photogenic sites that have achieved iconic status, are often major tourist attractions. By opening an archaeological site to tourism, threats and opportunities will emerge.The threats are to the archaeological record, the pre-historic or historic materials in context at the site that can provide facts about human history and the human relationship to the environment.  The opportunities are to share what can be learned at archaeological sites and how it can be learned. The latter is important because doing so can build a public constituency for archaeology that appreciates and will support the potential of archaeology to contribute to conversations about contemporary issues, such as the root causes and possible solutions to conflict among humans and the social implications of environmental degradation.  In this volume we will consider factors that render effective management of archaeological sites open to the public feasible, and therefore sustainable. We approach this in two ways: The first is by presenting some promising ways to assess and enhance the feasibility of establishing effective management. Assessing feasibility involves examining tourism potential, which must consider the demographic sectors from which visitors to the site are drawn or might be in the future, identifying preservation issues associated with hosting visitors from the various demographic sectors, and the possibility and means by which  local communities might be engaged  in identifying issues and generating long-term support for effective management. The second part of the book will provide brief case studies of places and ways in which the feasibility of sustainable management has been improved.

  • Cyberdanger

    Eddy Willems

    This book describes the key cybercrime threats facing individuals, businesses, and organizations in our online world. The author first explains malware and its origins; he describes the extensive underground economy and the various attacks that cybercriminals have developed, including malware, spam, and hacking; he offers constructive advice on countermeasures for individuals and organizations; and he discusses the related topics of cyberespionage, cyberwarfare, hacktivism, and anti-malware organizations, and appropriate roles for the state and the media.

    The author has worked in the security industry for decades, and he brings a wealth of experience and expertise. In particular he offers insights about the human factor, the people involved on both sides and their styles and motivations. He writes in an accessible, often humorous way about real-world cases in industry, and his collaborations with police and government agencies worldwide, and the text features interviews with leading industry experts.

    The book is important reading for all professionals engaged with securing information, people, and enterprises. It's also a valuable introduction for the general reader who wants to learn about cybersecurity.

  • Given the profound moral-ethical controversies regarding the use of new biotechnologies in medical research and treatment, such as embryonic research and cloning, this book sheds new light on the role of religious organizations and actors in influencing the bio-political debates and decision-making processes. Further, it analyzes the ways in which religious traditions and actors formulate their bio-ethical positions and which rationales they use to validate their positions. 
    The book offers a range of case studies on fourteen Western democracies, highlighting the bio-ethical and political debates over human stem cell research, therapeutic and reproductive cloning, and pre-implantation genetic diagnosis. The contributing authors illustrate the ways in which national political landscapes and actors from diverse and often fragmented moral communities with widely varying moral stances, premises and commitments formulate their bio-ethical positions and seek to influence political decisions. 

  • This book focuses on the idea of a modus vivendi as a way of governing political life and addressing problems characterized by pluralism or deep-rooted diversity. The individual essays illustrate both the merits and the limitations of a political theory of modus vivendi; how it might be interpreted and developed; specific challenges entailed by articulating it in a convincing form; what its institutional implications might be; and how it relates to other seminal issues and concepts in political theory; such as legitimacy, toleration, the social contract, etc. The book makes a significant contribution to the discussion on the scope and limits of liberal political theory, and on how to deal politically with deep-rooted diversity.

  • Der Feuchteschutz ist eines der zentralen Fachgebiete der Bauphysik und nimmt direkten Einfluss auf die konstruktive Ausgestaltung der meisten Bauelemente. Dieses Praxisbuch liefert dem Planer das notwendige Fachwissen für die entsprechende Anwendung, ohne dabei die Bezüge zum theoretischen Hintergrund auszulassen. Eine umfangreiche Sammlung an Baustoffkennwerten erleichtert die erforderlichen feuchteschutztechnischen Berechnungen enorm. Im Weiteren vermittelt das Buch detaillierte Kenntnisse unter anderem über den Feuchtetransport in Baustoffen, die Bildung von Feuchte im Bauteil sowie über rechnerische Nachweis- und weiterführende Simulationsverfahren. Darüber hinaus wird der für einen erfolgreichen Feuchteschutz geeignete Bauteilaufbau anhand zahlreicher Konstruktionsdetails dargestellt.

  • Cybergefahr

    Eddy Willems

    Man kann online wählen, Rechnungen bezahlen und Tickets kaufen aber wie sicher ist das? Überall lauern Viren, Spam, Hackerangriffe und sogar Cyber-Spione. Wie kann man sich schützen und wie sollte man dem Phänomen Cyber-Crime begegnen? Der bekannte Security-Experte Eddy Willems gibt einen Überblick über Online-Gefahren und Mglichkeiten, sich vor ihnen zu schützen. Er erläutert spannend die Vergangenheit, Gegenwart und Zukunft des Cyber-Crime.

  • Schallschutz ist ein wichtiger Bestandteil der Bauphysik und der Gebäudeplanung.
    Überall dort, wo Lärm von außen in ein Gebäude eindringen kann oder Geräusche innerhalb eines Gebäudes weitergetragen werden, müssen entsprechende planerische und konstruktive Maßnahmen ergriffen werden, um das Eindringen oder die Übertragung von Schall mglichst gering zu halten.
    Dieses Praxisbuch liefert das notwendige Fachwissen physikalischen Grundlagen der Schallausbreitung bis zur Ermittlung von Schallimmissionen unterschiedlichster Emmissionsquellen.
    Umfangreiche Tabellen für die Berechnung zum Beispiel von Kennwerten für den Luftschallschutz oder Schallabsorptionsgraden machen das Werk zu einem unverzichtbaren Nachschlagewerk für den Fachingenieur.Die 2. Auflage berücksichtigt die aktuelle DIN 4109.

  • La banalisation des ventes de déstockage en France est en marche. L'instauration d'un droit spécial par la loi Raffarin a conduit à la dénaturation des ventes directes en favorisant une activité commerciale éloignée de toute logique industrielle. L'auteur propose de clarifier la situation juridique des centres commerciaux spécialisés dans le déstockage de marques, et met en évidence le besoin de revenir à des règles de droit général pour le commerce. Voici des réponses concrètes pour une meilleure transparence du marché.

  • Les aspects juridiques de la formation professionnelle sont en constante évolution : un guide pratique qui présente, analyse et explique les réglementations les plus récentes est indispensable à tous les acteurs de la formation. Cet ouvrage est destiné : à ceux qui ont en charge la gestion de la formation professionnelle dans l'entreprise : chefs d'entreprise, DRH, responsables de la formation, assistants du service du personnel ; aux représentants du personnel et aux salariés qui liront avec profit un ouvrage qui explique comment la formation doit être gérée et mise en oeuvre dans l'entreprise, et quels sont leurs droits en la matière ; à tous les partenaires de l'entreprise, et notamment les organismes de formation, qui mettront à profit cette lecture pour mieux comprendre les impératifs et les logiques de gestion de la formation dans les entreprises. Qu'il soit spécialiste du droit ou non, le lecteur, grâce à de nombreux exemples, aux explications claires et aux conseils pratiques de l'auteur, pourra maîtriser tous les aspects juridiques de la formation.

empty