• Petite nation au rayonnement indéniable, sans cesse menacée de l'intérieur ou de l'extérieur, le Liban traverse une crise profonde dans une région en plein chaos.
    Seul pays au Moyen-Orient à montrer un goût marqué pour la culture, à rejeter le radicalisme religieux, à n'avoir jamais connu de régime autoritaire, le Liban fait figure d'exception. Toutefois, cet équilibre fragile a été mis en péril par plusieurs guerres civiles, les occupations israéliennes et syriennes, la présence de réfugiés palestiniens, les ingérences de certains de ses voisins, les inégalités socio économiques et la déliquescence de la classe politique.
    De l'Antiquité à nos jours, Xavier Baron retrace la fascinante histoire du pays des cèdres.

  • Comment s'est formée l'entité libanaise ? Quelles sont les dix-huit communautés religieuses ? Pourquoi le cèdre est-il le symbole du Liban ? Le pays est-il toujours en guerre avec Israël ? Pourquoi les conflits régionaux pèsent-ils si fortement sur le territoire ? Le Hezbollah contrôle-t-il la vie politique ? Pourquoi la population s'est-elle soulevée en 2019 ?

    Le Liban moderne, issu des bouleversements qui ont suivi la Première Guerre mondiale et l'effondrement de l'Empire ottoman, présente une grande singularité aujourd'hui menacée. Bâti sur un pacte fondateur multiconfessionnel, le système libanais inclut dans son gouvernement des représentants des différentes communautés. Cette particularité est à la fois sa richesse et sa faiblesse. Après une âpre reconstruction aux lendemains de la guerre civile, le pays peine à rebondir. La complexité de sa construction est d'autant fragilisée que son économie est en panne, sa classe politique divisée et corrompue et que sa jeunesse proteste contre le manque d'avenir. Terrain d'affrontement privilégié des ambitions contradictoires au Moyen-Orient, ce petit pays aux larges promesses se trouve à un tournant inédit.

    Xavier Baron présente en 100 points clés toute la complexité du Liban et décrypte, à la lumière de son histoire, les nombreux défis politiques, sociaux, économiques et régionaux qu'il doit affronter s'il veut conserver son ambition d'exception culturelle dans une région traversée par la violence.

  • Ce livre d'histoire est le premier et le seul à effectuer une plongée détaillée dans quasiment un siècle d'épreuves et de tragédies. Dû à un journaliste qui connaît à fond la région et son histoire, il contribue à répondre à la lancinante question : pourquoi ?
    Les responsabilités du fils Assad dans le drame que vivent les Syriens aujourd'hui sont évidemment écrasantes. C'est lui et nul autre qui fait massacrer son peuple. Mais cette évidence ne suffit pas à tout expliquer, loin de là. Avant le fils, il y a eu le père. Avant le père, il n'y a jamais eu de régime démocratique digne de ce nom. Il y a eu l'occupation française entre les deux guerres, il y a eu le partage arbitraire par les Européens des provinces arabes de l'Empire ottoman. Le tout ponctué, sans cesse, de conflits violents et de répression.
    Il y a eu aussi et il y a encore un ensemble de religions qui cohabitent mal, il y a eu un fort courant laïc (notamment le parti Baas toujours au pouvoir), un impitoyable jeu international, jadis les Européens, aujourd'hui Israël et les grandes puissances arabes et non arabes (Chine, Russie). L'héritage de souffrance est immensément lourd.

  • Ce livre est le premier à effectuer une plongée détaillée dans un siècle d'épreuves et de tragédies. Dû à un journaliste qui connaît parfaitement la région et son histoire, il contribue à répondre à la lancinante question : pourquoi ?

    Les responsabilités de Bachar al-Assad dans le drame que vivent les Syriens aujourd'hui sont écrasantes. Mais cette évidence n'explique pas tout, loin de là. Avant le fils, il y a eu le père. Avant le père, il n'y a jamais eu de régime démocratique digne de ce nom. Il y a eu l'occupation française entre les deux guerres, il y a eu le partage arbitraire par les Européens des provinces arabes de l'empire ottoman. Le tout ponctué de conflits violents et de répressions. Il y a eu aussi et il y a encore un ensemble de religions qui cohabitent mal, il y a eu un fort courant laïc (notamment le parti Baas au pouvoir), un impitoyable jeu international : jadis les Européens, aujourd'hui Israël et les grandes puissances arabes et non arabes. L'héritage de souffrance est immensément lourd.

  • Une analyse historique des relations entre l'Etat israélien et l'OLP. Du programme de Bâle en août 1897 jusqu'au récent accord du 13 septembre 1993, l'ensemble des documents qui ont tenté de structurer l'histoire des deux peuples en guerre depuis un demi-

  • De Charles-Louis Havas sous la monarchie de Juillet, jeune créateur précurseur des agences d'informations, jusqu'à l'ère numérique, de l'époque des pigeons voyageurs et du télégraphe jusqu'aux satellites, deux siècles d'histoire de l'une des plus grosses agences mondiales, l'Agence France Presse.
    En 1835, Charles-Louis Havas décide de rassembler des informations en provenance du monde entier, de les traduire et de les vendre. C'est ainsi que naît à Paris la première agence d'information, l'Agence Havas, qui deviendra l'Agence France-Presse (AFP) après la Seconde Guerre mondiale. Première entreprise à avoir une stratégie internationale de développement, elle est présente sur tous les fronts : pendant la guerre de Crimée, à Paris assiégé par les Prussiens en 1871, en Espagne pendant la guerre civile, en Syrie depuis la révolte de 2011... Son histoire est émaillée de scoops comme la mort de Staline en 1953, le drame des Jeux olympiques de Munich en 1972 ou la disqualification de Ben Johnson au 100 mètres des JO de Séoul en 1988.
    Toujours à la pointe des technologies de la communication - jusqu'à la révolution numérique -, l'AFP est devenue la plus grande entreprise de presse française. Elle diffuse chaque jour dans le monde cinq mille dépêches en six langues, deux mille photos, deux cents vidéos et des productions multimédia, grâce à plus de deux mille collaborateurs de quatre-vingts nationalités différentes.
    Le Monde en direct raconte l'aventure exceptionnelle et passionnante de cette entreprise et de ses collaborateurs qui ont su, au gré de l'Histoire et malgré les vicissitudes, maintenir une ambition mondiale : fournir en permanence, partout dans le monde, une information fiable, vérifiée et immédiate.

  • - Un livre de référence qui couvre l´ensemble des compétences nécessaires à la pratique du contrôle de gestion.
    - Un caractère fortement opérationnel Savoirs : L'évolution de la fonction, son rôle dans la maîtrise des risques et le pilotage des performances, l´évolution de son environnement normatif, ses impacts sur les fonctions opérationnelles et la gouvernance...
    Savoir-faire : Mettre en oeuvre une démarche budgétaire, élaborer des reportings et des tableaux de bord, convertirles coûts visibles et cachés en performance, utiliser les systèmes d´information pertinents...
    Savoir-être : Résoudre les conflits, susciter la confiance et l´adhésion, réduire les résistances au changement et au contrôle, être créatif, promouvoir une éthique du contrôle...
    Ce livre couvre toutes les problématiques modernes du contrôle de gestion. Illustré par des exemples et des cas vécus, il donne des outils concrets pour construire une fonction contrôle de gestion globale au service des performances durables de l´entreprise.

empty