• Xavier Vanel interpellé par la dégradation de la considération du médecin généraliste en France dans la société et témoin en tant qu'enseignant du troisième cycle de l'enthousiasme des étudiants trop peu nombreux qui après un concours d'entrée en deuxième année discutable avaient opté pour la médecine générale, témoin du désenchantement de ces derniers au cours de leur carrière dû aux multiples problèmes rencontrés à l'origine de dérapages aboutissant au Conseil Départemental de l'Ordre, dégradation confirmée par un inexorable déclin démographique, a fait une étude historique de la pratique médicale depuis 1789 et géographique dans six pays européens. Il a été amené à conclure que le médecin généraliste ne pourrait retrouver son éminence qu'en rompant avec la rémunération à l'acte et en choisissant le salariat.

  • L'homme de verre

    Xavier Vanel

    « C'est dans l'ouest et dans le sud de l'Allemagne qu'a été formé l'esprit allemand. C'est en Prusse qu'a été formé l'État allemand. » Bernhard von Bülow

    L'auteur de ce roman est un Lorrain dont les ancêtres ont peuplé la vallée de la Meurthe de Baccarat à Lunéville. Durant ses études au collège St Pierre Fourier de Lunéville, il fut quotidiennement en contact avec les internes venant de Moselle qui utilisaient en cour de récréation le Plattdeutsch avec lequel il s'est familiarisé. Dans cet ouvrage, il s'interroge sur l'adhésion massive d'un peuple cultivé, intellectuellement à l'avant-garde de la technologie, de la philosophie, des arts, à une barbarie portée à l'échelle industrielle. Il tente de dégager les causes profondes et événementielles - entre autres la généalogie du mythe aryen - de cette tragédie qui s'est renouvelée lors des guerres yougoslaves en Europe, lors du régime criminel de Pol Pot au Cambodge, de l'actuelle guerre de Syrie, et lors du génocide des Tutsi au Rwanda. Elle peut à tout instant se manifester dans le monde, qui semble être devenu un grand village interplanétaire.


    Xavier Vanel naît à Lunéville en 1939. Bachelier à 16 ans, il effectue ensuite des études de médecine en France et à Dakar. De 1969 à 2004, il exerce en tant que médecin généraliste à Grenoble, avant la retraite.

empty