Sciences & Techniques

  • Xavier Vanel interpellé par la dégradation de la considération du médecin généraliste en France dans la société et témoin en tant qu'enseignant du troisième cycle de l'enthousiasme des étudiants trop peu nombreux qui après un concours d'entrée en deuxième année discutable avaient opté pour la médecine générale, témoin du désenchantement de ces derniers au cours de leur carrière dû aux multiples problèmes rencontrés à l'origine de dérapages aboutissant au Conseil Départemental de l'Ordre, dégradation confirmée par un inexorable déclin démographique, a fait une étude historique de la pratique médicale depuis 1789 et géographique dans six pays européens. Il a été amené à conclure que le médecin généraliste ne pourrait retrouver son éminence qu'en rompant avec la rémunération à l'acte et en choisissant le salariat.

empty