• Depuis sa diffusion dans les années soixante, la pratique du yoga fait partie intégrante du paysage spirituel de l'Occident. Ce livre n'est ni un manuel, ni une apologie du yoga, mais un panorama rigoureux et très accessible du yoga en Occident et de ses racines indiennes. Ysé Tardan-Masquelier, spécialiste de l'hindouisme, a présidé la Fédération nationale des enseignants de yoga pendant dix ans et dirige l'Ecole française de yoga depuis 1984. Elle développe les concepts-clés du yoga en déroulant le fil de son histoire, des Yoga-sûtras de Patanjali à aujourd'hui en passant par les groupes tantriques. Elle explique également quelle progression spirituelle le yoga entend proposer tout au long de la vie, et pose une question fondamentale : peut-on pleinement pratiquer le yoga en étant chrétien, juif, musulman ou athée ? Un outil précieux pour tous ceux, pratiquants ou sceptiques, qui s'interrogent sur la place du yoga dans la société ou dans leur parcours personnel.

  • Les Upanishads, composées principalement entre le VIIIe et le IIIe siècle avant notre ère, constituent les premiers textes de sagesse de l'Inde. Théologiens, liturgistes, princes, ceux qui les ont composées renouvellent l'interprétation du Veda, qui s'était figée dans une perspective excessivement ritualiste. Ils inventent l'enseignement de maître à disciple et inaugurent un nouveau rapport de l'individu à soi-même, au monde et au divin. Ils s'interrogent sur leur identité profonde, sondent les états de conscience et les mystères du corps, analysent la dynamique du désir et les ressorts de l'action, explorant les possibilités du renoncement, de la non-violence et de l'acte détaché de l'ego. En affirmant que l'être humain est mu par un principe d'éternité, l' âtman ou Soi, identique au brahman, l'Absolu, ils fondent les grandes voies de libération de l'hindouisme ultérieur. Par son universalité, par-delà les millénaires, leur quête éveille en nous un écho puissant.Ysé Tardan-Masquelier, docteur habilitée en sciences des religions de l'université de Paris-Sorbonne, elle enseigne l'histoire de l'hindouisme à l'Institut catholique de Paris.

  • Le « retour du religieux », annoncé par André Malraux pour cette fin de siècle, se manifeste sous des formes multiples, parfois déconcertantes : ésotérismes, voies de méditation, écoles initiatiques, nouveaux mouvements religieux, techniques de Développement du potentiel humain ou de communication avec l'au-delà, nouvelles thérapies et nouvelles sagesses, questionnements sur le sens. Ce surgissement multiforme traduit une recherche de spiritualité par les hommes de notre temps, de clés pour un mieux-vivre et pour l'émergence d'une nouvelle conscience. Encore faut-il disposer de points de repère solides pour s'orienter en ce Nouvel Âge à l'aube de l'Ère du Verseau. Tel est le propos de la collection dans laquelle se situe le présent ouvrage. Carl Gustav Jung était, en effet, un précurseur de l'époque que nous vivons, temps privilégié pour l'intériorité. Qu'il s'agisse de la mutation de la conscience symbolique, de l'importance cruciale des interrogations sur le sens de la vie, de l'attention particulière aux leçons de l'Orient, au développement personnel de l'individu et d'une vision globale des choses, il était à bien des égards en avance sur son époque. Devançant bien des requêtes de notre temps, il en est devenu un des maîtres à penser. On comprend l'importance d'une bonne connaissance de sa pensée authentique et d'un fin discernement à la lumière de l'anthropologie religieuse.

empty