Langue française

  • Le monde industriel est-il devenu un univers de signes ? Grâce aux techniques automatisées, les hommes interviennent de moins en moins directement dans la transformation des matériaux. Ils prennent connaissance du processus de production, des divers éléments qui le composent et le déterminent, par un ensemble de procédés d'information. Dans certains cas même, il s'établit de véritables systèmes de communication qui s'intègrent dans le processus de production et modifient la structure du système « hommes-machines ». Les systèmes de communication reposent sur un ensemble de codes. Au cours des progrès de l'ergonomie industrielle, divers chercheurs ont été conduits à étudier ces codes en détail : codes de communication entre les hommes au travail, codes d'informatique, codes rassemblant les signaux et les messages, qui informent les hommes sur l'état des machines ou permettent la commande ou la programmation des processus automatiques. Ainsi l'analyse sémiologique est-elle devenue une méthode de connaissance et d'investigation en psychologie, en ergonomie, en sociologie. Ce sont ces études que présente l'auteur dans « Codes et Machines » après avoir rappelé, dans une première partie, les principes essentiels de la sémiologie et exposé les problèmes théoriques et méthodologiques que pose l'étude des systèmes de communication et leur maniement par les hommes au cours de leur travail.

empty