FeniXX réédition numérique (Autres Temps)

  • Le sourire de Houria flotte dans le ciel de Manosque. Entre passé et présent. Entre Oran et la Provence. Entre une sale guerre et les cicatrices des sillons de la terre. Entre la souffrance et aujourd'hui une autre. Et dans le déroulé des souvenirs qui griffent au sang la mémoire, l'écriture de Giono, la parole de Giono, comme une permanence qui raconte une terre perdue des douleurs de l'amour impossible, comme une référence, désormais, à tout espoir pour demain. Le sourire de Houria. Entre le deuil d'Oran, le 25 juin 1962, les « camps d'accueil » pour harkis, et puis Manosque, ce bout de l'exil. Gérard Blua

empty