• Chargé de protéger le président d'un syndicat infiltré par la mafia à
    New York, John Blacksad va mener une enquête qui s'avèrera
    particulièrement délicate... et riche en surprises. Dans cette histoire
    pour la première fois conçue en deux albums, nous découvrons à la
    fois le quotidien des travailleurs chargés de la construction du
    métro dans les entrailles de la ville, mais également la pègre et le
    milieu du théâtre, contraste absolu entre l'ombre et la lumière, le
    monde d'en bas et celui d'en haut incarné par l'ambitieux Solomon,
    maître bâtisseur de New York. Le grand retour de la série star de la
    bande dessinée !

  • " J'ai trop longtemps accepté de vivre et de travailler sous la
    tutelle de mes maris. À présent, j'ai 47 ans et je ne dois plus rien
    à personne. Ensemble nous allons mener le combat d'une vie :
    permettre aux femmes d'être indépendantes et fortes."

  • Blake et Mortimer t.28 ; le dernier espadon Nouv.

    Sur une route d'Angleterre, une voiture roule en direction de l'aéroport militaire de Hasley. À son bord, le major Rupert Humbletweed, chargé d'une mission secrète pour le gouvernement britannique. Au Centaur Club, à Londres, le capitaine Francis Blake dîne d'un roastbeef trop cuit avec son ami, le professeur Philip Mortimer. Il lui confie une opération de la plus haute importance : se rendre au Pakistan pour modifier le code d'activation des Espadons stockés dans la base de Makran, afin de permettre leur transfert jusqu'à Scaw-Fell, en Angleterre. Blake, qui vient de prendre la direction du MI 5, doit ensuite partir pour l'Ulster : d'après l'un de ses agents, l'IRA préparerait un complot d'envergure contre l'Angleterre... Premier scénariste à avoir repris les aventures de Blake et Mortimer, avec L'Affaire Francis Blake, Jean Van Hamme imagine une suite à l'album inaugural de la série, Le Secret de l'Espadon, qu'il avait découvert lors de sa parution dans Tintin. Vibrant hommage à Edgard P. Jacobs, ce Dernier Espadon est servi par le graphisme très « jacobsien » de Teun Berserik et Peter van Dongen, les dessinateurs de La Vallée des Immortels.

  • Au printemps 1943, un avion allié s'écrase près de Pontain l'Écluse, le village où François, Lisa et Eusèbe ont créé leur réseau de résistance, Le Lynx. Les Allemands s'empressent de rechercher les aviateurs, qui semblent avoir disparu. Le Lynx se donne pour mission de les retrouver avant l'ennemi, et de les aider à rejoindre l'Angleterre.

  • Après deux années de travail à manipuler la mécanique de l'absurde
    pour mieux tordre les clichés de notre société, Emmanuel Reuzé
    approfondit son analyse de la bêtise humaine et publie un troisième
    opus toujours aussi drôle et grinçant. Dans ce nouvel album, il
    aborde par l'absurde des grands sujets de société tels que
    l'enseignement, la pauvreté, le racisme ordinaire, l'intelligence
    artificielle, la radicalisation, le dopage, l'eugénisme, le
    harcèlement publicitaire, la corrida, les services après vente, les
    déserts médicaux... Chaque gag est construit avec intelligence, dans un
    style réaliste dont la répétition de cases creuse le décalage comique
    entre dialogues et situations. Mais s'il a bien conservé son style
    réaliste, Reuzé a continué à développer son dessin sur ce troisième
    tome pour nous offrir de superbes pages qui fourmillent de détails.

  • Sonita, rappeuse afghane et exilée militante ; Thérèse, bienfaitrice des mamies parisiennes ; Nellie, journaliste d'investigation au XIXe siècle ; Cheryl, athlète marathonienne ; Phulan, reine des bandits et figure des opprimés en Inde...
    Les Culottées ont fait voler en éclat les préjugés. Quinze nouveaux portraits drôles et sensibles de femmes contemporaines qui ont inventé leur destin.

  • Louca et son coach fantôme Nathan sont bien décidés à reconstituer une équipe de foot digne de ce nom. Tant bien que mal, ils arrivent à recruter un bon nombre d'anciens coéquipiers de Nathan, en battant chacun d'eux dans son sport de prédilection (la fin justifiant les moyens, Louca n'hésite pas à se faire aider de manière éhontée par Nathan !). Pour finaliser cette dream team, il ne leur reste plus qu'à convaincre Joe et Kilian. Ceux-ci acceptent d'intégrer l'équipe... à condition que Louca les batte dans une compétition de e-sport ! Le parcours homérique et le sacrifice héroïque de Louca suffiront-ils à lui faire gagner ces épreuves redoutables ? Louca arrivera-t-il enfin à conquérir le cœur de la belle Julie ? Et échappera-t-il indéfiniment à l'impitoyable tueur à gages qui le poursuit inlassablement depuis trois albums ? Toutes les réponses dans ce passionnant tome 9 !

  • Quand l'invisible au féminin fait vaciller le patriarcat !

    Chaque année, à la mi-carême, se tient un très étrange Bal des folles. Le temps d'une soirée, le Tout-Paris s'encanaille en compagnie de femmes déguisées en colombines, gitanes, et autres mousquetaires. D'un côté, les idiotes et les épileptiques ; de l'autre, les hystériques, et les maniaques. Ce bal est en réalité l'une des dernières expérimentations du professeur Charcot, neurologue fameux qui étudie alors l'hystérie. Parmi ses patientes, Louise, Thérèse, ou Eugénie. Parce qu'elle dialogue avec les morts, cette dernière est envoyée par son propre père croupir entre les murs de la Salpêtrière. Mais la jeune femme n'est pas folle, et le Bal qui approche sera l'occasion d'échapper à ses geôliers.

    Victoria Mas, Vero Cazot et Arianna Melone révèlent la condition des femmes au XIXe siècle, tributaires d'une société masculine qui leur interdit toute déviance et les emprisonne.

  • Margaret, actrice "terrifiante", spécialisée à Hollywood dans les rôles de méchante ; Agnodice, gynécologue de l'Antiquité grecque qui dut se déguiser en homme pour exercer ; Lozen, femme apache, guerrière et chamane ; Annette, sirène australienne qui inventa le maillot de bain féminin... Pénélope Bagieu brosse avec humour et finesse quinze portraits de femmes, combattantes hors normes, qui ont bravé la pression sociale de leur époque pour mener la vie de leur choix.

  • Sous les galets la plage Nouv.

    Loctudy, septembre 1963, la station balnéaire se vide de ses derniers
    résidents estivaux. Seuls Albert, Francis et Edouard, futurs
    étudiants prolongent leurs vacances en attendant de commencer chacun
    de brillantes études supérieures devant les mener vers de
    prestigieuses destinées toutes tracées. Détachés de l'autorité
    familiale, ces fils de bonne famille comptent bien profiter de cette
    liberté pour vider quelques bouteilles et vivre de nouvelles
    expériences. Mais dans ces familles bourgeoises et patriarcales, on
    ne fréquente pas n'importe qui, on ne déshonore pas sa famille et on
    rentre dans le rang quelles que soient les méthodes employées.

  • Largo Winch t.23 ; la frontière de la nuit Nouv.

    En visite incognito dans une mine d'étain en Indonésie, Largo Winch découvre avec stupeur que l'une de ses propres filiales emploie des enfants pour fournir des composants essentiels à nos smartphones. Une découverte qui encourage le milliardaire à faire évoluer le groupe W vers une économie plus éthique et plus verte, sans négliger toutefois les technologies de pointe, en particulier les marchés spatiaux, qu'il s'agisse de satellites ou du nettoyage de déchets en orbite. Largo Winch va ainsi croiser la route de Jarod et Demetria Manskind, jeunes et géniaux entrepreneurs aux mœurs et aux idées détonantes, qui ne manquent pas une occasion de le railler dans les médias. Une rencontre qui sera le prélude à de gros ennuis, dont un vol spatial qui pourrait bien très mal tourner... Car dans l'ombre œuvrent de mystérieux tueurs aux motivations incertaines. Le monde de l'économie change. Mais pas la façon qu'ont certains criminels de faire du business...

  • Pico et ses copains vont devoir réfléchir à la question de la violence. Comment l'éviter, lui faire face, et finir par en rire...  Le treizième album de notre petit héros, toujours aussi drôle, tendre et malin !

  • Lucky Luke, qui vient d'être attaqué par un chasseur de primes, apprend que sa tête est mise à prix ! À peine a-t-il le temps de digérer la nouvelle qu'il vole au secours de trois soeurs aussi belles qu'intrigantes, en bien mauvaise posture avec leur convoi de bétail. Gentleman comme toujours, Lucky Luke propose de les escorter jusqu'à leur destination finale ; il ne se doute pas de ce qui l'attend... Cinq ans après L'Homme qui tua Lucky Luke, Matthieu Bonhomme renoue avec le cow-boy le plus célèbre de la bande dessinée franco-belge.

  • Quelque part dans la France de l'entre-deux guerres, niché au coeur d'une ferme oubliée des hommes, le Château des animaux est dirigé d'un sabot de fer par le président Silvio... Secondé par une milice de chiens, le taureau dictateur exploite les autres animaux, tous contraints à des travaux de peine épuisants pour le bien de la communauté... Miss Bangalore, chatte craintive qui ne cherche qu'à protéger ses deux petits, et César, un lapin gigolo, vont s'allier au sage et mystérieux Azélar, un rat à lunettes pour prôner la résistance à l'injustice, la lutte contre les crocs et les griffes par la désobéissance et le rire... Premier tome d'une série prévue en quatre volumes, Le Château des animaux revisite La Ferme des animaux de George Orwell (1945) et nous invite à une multitude de réflexions parfois très actuelles...

  • Dessiner encore

    Coco

    « Seule dans le cabinet du psycho-thérapeute, j'essaie de mettre des mots sur l'indicible. L'attentat terroriste du 7 janvier 2015 tourne en boucle dans ma tête. La prise d'otage. Les tirs. Le silence. Les images. Comment expliquer l'effroi ? Pourquoi est-ce que je me sens si coupable ? Qui pourra comprendre l'extrême solitude qui m'a traversée ce jour-là ? J'explore un brouillard épais de sensations, d'émotions, de doutes. Les souvenirs, parfois, sont rendus flous par le choc traumatique. Je rencontre des morceaux de mémoire abîmés, incomplets. Tout est épars. Je tente de reconstituer l'après. Retrouver les vivants. Trouver la force de continuer malgré le traumatisme. Faire le journal dans le chaos et le deuil. Et dessiner... Je ne suis pas morte. Je ne suis pas blessée. Et pourtant quelque chose s'est fracturé. Je vis avec. Avec ce « 7 », lourd à porter, aussi écrasant que mon sentiment d'impuissance face aux deux djihadistes surarmés. Je dessine pour ne plus penser au « 7 ». Tout fout le camp en moi mais le dessin résiste. Alors je dessine et je dessine encore. »

  • En ces temps où tout le monde se demande si l'on peut encore rire de
    tout, Reuzé et Rouhaud font fît de ces questions et nous offre un
    bijou d'humour noir et absurde que n'aurait pas renié Desproges.
    Chaînon manquant entre l'implacable lucidité des Idées noires et
    l'absurdité de Fabcaro, cette série fera date dans l'histoire de la
    BD.

  • Et si derrière la légende du pire assassin mexicain... Se cachait le meilleur expert en aspirateurs de tous les temps ?Falcon City, Arizona. Jacques Ramirez travaille à la Robotop, une entreprise d'électroménager et l'un des fleurons industriels du coin. Employé modèle, il bosse vite, bien, et sait surtout se faire discret. Pour cause : il est muet. Sa vie bascule le jour où deux membres d'un dangereux cartel pensent reconnaître en lui l'homme qui a trahi leur organisation par le passé : Ramirez, le pire assassin que le Mexique ait jamais connu. Aussi étonnant que cela puisse paraître, sous le chapeau du nettoyeur légendaire se cacherait désormais... un expert en aspirateurs hors-pair. Et maintenant que les hommes du cartel l'ont démasqué, ils feront tout, absolument tout... pour flinguer ce fumier !Pour marquer son entrée au catalogue Glénat, Nicolas Petrimaux livre un hommage réjouissant aux thriller d'action des années 1980. Un récit brutal et sans temps mort servi par une ligne à la puissance cinématographique, convoquant autant le Friedkin de Live And Die in LA que Tarantino ou Rodriguez.

  • Comme chaque année, les premiers frimas sont attendus de pied ferme par les Schtroumpfs, qui se sont bien préparés. Mais personne ne s'attendait à un tel blizzard ! Partis tester une nouvelle luge, les Schtroumpfs Farceur, à Lunettes et Bricoleur se retrouvent coupés d'un village qui s'organise tant bien que mal. Ils trouvent refuge chez un sourcier acariâtre, qui a pourtant tout fait pour fuir la vie en communauté. Et si le salut des uns schtroumpfait par celui des autres ?

  • L'Espoir malgré tout est un véritable roman mêlant action, humour, vérités historiques et réflexions philosophiques, et pose une question fondamentale : « Et nous, comment aurions-nous traversé cette période dramatique ? Avec opportunisme, héroïsme... ou simplement humanisme ? » Alors que Fantasio fait un peu tout et n'importe quoi pour trouver un sens à sa vie (et conquérir la femme de sa vie), Spirou, lui, essaie de faire ce qui est juste... au risque d'être amené à des actes héroïques.

  • Peut-on remplacer les enseignants par des distributeurs de diplômes ? Faut-il expulser du territoire son bébé ne parlant pas français quand on est patriote et républicain ? Doit-on incarcérer de futurs criminels pour éviter qu'ils ne commettent de futurs crimes sur de futures victimes ? Retrouvez toutes les réponses à ces questions dans Faut pas prendre les cons pour des gens, un album d'humour absurde sur la bêtise ordinaire. Dans ce livre, Reuzé et son fidèle compagnon Rouhaud, n'épargnent rien ni personne pour notre plus grand plaisir. Le dessin de Reuzé singe la BD contemporaine qui n'hésite pas à reprendre le même dessin sur plusieurs cases. Comme vous l'aurez compris, ce bougre ne prend vraiment rien au sérieux, pas même son éditeur !

  • De l'ancien au Nouveau Monde, la fabuleuse épopée d'un vaurien en quête de fortune... En 160 pages, le dessinateur de Blacksad et le scénariste de De Cape et de Crocs nous offrent cet album d'exception qui constitue leur Livre d'Or ! Fripouille sympathique, don Pablos de Ségovie fait le récit de ses aventures picaresques dans cette Amérique qu'on appelait encore les Indes au siècle d'or. Tour à tour misérable et richissime, adoré et conspué, ses tribulations le mèneront des bas-fonds aux palais, des pics de la Cordillère aux méandres de l'Amazone, jusqu'à ce lieu mythique du Nouveau Monde : l'Eldorado !

  • Le 2 juin dernier, le Français Thomas Pesquet, 38 ans, astronaute, rentrait sur Terre après avoir passé 6 mois dans la Station spatiale internationale. La réalisation d'un rêve d'enfant pour ce type hors-norme qui après avoir été sélectionné parmi 8413 candidats, suivit une formation intense pendant 7 ans, entre Cologne, Moscou, Houston et Baïkonour... Dans cette bande dessinée de reportage, Marion Montaigne raconte avec humour - sa marque de fabrique - le parcours de ce héros depuis sa sélection, puis sa formation jusqu'à sa mission dans l'ISS et son retour sur Terre.

  • Ramon Perez est fou à lier. Il ferait tout pour flinguer la rock star du S.A.V. !Suspecté d'être impliqué dans l'attentat visant la Robotop, Jacques Ramirez est désormais recherché par la police de Falcon City ! Alors qu'un étrange personnage ressurgit dans sa vie, il décide de fuir la ville en compagnie de Chelsea Tyler et Dakota Smith. Mais les hommes du cartel n'ont pas dit leur dernier mot. Ils feront tout, absolument tout, pour retrouver l'homme qui les a trahis.La suite tant attendue d'Il faut flinguer Ramirez arrive dans les bacs ! Jacques se retrouve embarqué bien malgré lui dans une chasse à l'homme aussi explosive que pittoresque. L'occasion idéale pour régler certains conflits familiaux et profiter des richesses qu'offrent l'État d'Arizona.

  • Dans L'Onde Septimus, la menace d'un engin extraterrestre, baptisé Orpheus, avait été déjouée grâce au sacrifice d'Olrik. Depuis, le « colonel » vit reclus dans un asile psychiatrique. Tandis que Philip Mortimer tente de ramener à la raison son vieil adversaire, en usant de la célèbre formule du sheik Abdel Razek (« Par Horus, demeure ! »), il apprend qu'il existe un autre Orpheus. À bord d'un cargo transformé en laboratoire secret, Mortimer découvre cette l'étrange pilote de cette machine venue d'ailleurs : un alien à forme humaine, sombre et hiératique, auquel les scientifiques ont donné le nom de « Moloch », la divinité biblique. Mais les réactions de ce Moloch, et les hiéroglyphes qu'il laisse derrière lui comme autant de messages indéchiffrables, font craindre le pire. Cette fois encore, la capitale britannique est en danger. À moins qu'Olrik ne joue de nouveau les héros... Avec L'Onde Septimus 2, Jean Dufaux conjugue science-fiction, aventure et folie en un bel hommage à l'oeuvre de Jacobs, relayé par le trait évocateur et précis du travail à quatre mains de Christian Cailleaux et Étienne Schréder, qui mettent en scène un Londres éternel digne de La Marque Jaune.

empty