Christianisme

  • La Pesanteur et la Grâce

    Simone Weil

    • République des lettres
    • 11 Septembre 2016

    Texte intégral révisé suivi d'une biographie de Simone Weil. Recueil de pensées et de réflexions intimes, "La pesanteur et la grâce" constitue une remarquable initation à l'oeuvre de Simone Weil. Sa démarche, où prend place une expérience spirituelle qui dépasse la raison, montre combien la raison tendue à l'extrême porte un ordre qui n'est pas le sien, qu'elle assimile mais ne dicte pas. Que ce soit l'ordre grec où s'inscrit l'exil, ou le désir de transcendance qui verrait la fin de cet exil, elle ne prend pas la voie simple d'un désir réalisé pour lui-même. Elle impose une exigence temporelle pleinement assumée qui diffère la satisfaction d'obtenir pour soi. Simone Weil représente "l'autre", celui qui est insitué, extérieur et à sa propre tradition et à une tradition d'accueil, l'autre par rapport auquel on doit se situer, presque malgré soi. Aussi tente-t-elle de définir un lieu neuf à la pensée à partir d'une expérience de l'individu lié au monde. Dans son époque, elle repose la question de Dieu selon d'autres normes, sans le souci des preuves, mais selon la nécessité d'un autre discours qu'elle suggère par la recherche d'une méthode et de structures.

  • Catéchisme de la vie spirituelle Nouv.

    Catéchisme de la vie spirituelle

    Robert Sarah

    • Fayard
    • 11 Mai 2022

     
    «  Il m'a semblé que l'éclipse de Dieu dans nos sociétés post-modernes, la crise des valeurs humaines et morales fondamentales et ses répercussions jusque dans l'Église, où l'on constate la confusion au sujet de la vérité divinement révélée, la perte du sens authentique de la liturgie et l'obscurcissement de l'identité sacerdotale, demandaient avec force qu'un véritable catéchisme de la vie spirituelle soit proposé à tous les fidèles. Qu'on ne se méprenne pas cependant sur ce titre. Je n'ai pas cherché à écrire un résumé de toute la foi chrétienne. Nous disposons du Catéchisme de l'Église Catholique et de son Compendium qui demeurent des instruments irremplaçables pour l'enseignement et l'étude de l'intégralité de la doctrine révélée par le Christ et prêchée par l'Église. Ce livre est un catéchisme de la vie intérieure. Il veut indiquer les principaux moyens d'entrer dans la vie spirituelle, dans un but pratique et non académique. Au temps des Pères de l'Église, on accompagnait les catéchumènes pendant tout le Carême par de grandes catéchèses pour leur permettre de saisir combien le baptême qu'ils allaient recevoir devait changer leur vie. Ce catéchisme, organisé autour des sacrements, de la prière, de l'ascèse, de la liturgie, vise le même but : faire prendre à chacun conscience que son baptême est le début d'une grande conversion, d'un grand retour vers le Père.  »
     
    Pour rendre à Dieu sa place dans nos vies et celle de l'Église, le cardinal Robert Sarah ne propose pas d'autre chemin que celui de l'Évangile  : les sept sacrements par lesquels le Christ nous touche aujourd'hui forment la trame de cet itinéraire spirituel auquel le cardinal nous invite, dans un langage marqué par l'authenticité et la force missionnaire.

  • L'inconsolée

    Christine Pedotti

    • Albin michel
    • 2 Mars 2022

     « Cent cinquante pages magnifiques et saisissantes [...] » La Croix
    « Demeurer inconsolée ne signifie pas que je reste en larmes, tout au contraire, je reste en vie au sens où je reste vive, aiguisée, pleine d'appétit et de curiosité pour ce qui vient, sans rien vouloir effacer ou atténuer de ce qui a été, ni le bonheur de l'amour ni l'épreuve de la perte. » Christine Pedotti.
    « Un récit d'une force de vérité saisissante [...] un précieux manuel de réconfort pour tous ceux que la mort a dévastés. » La Vie
    « Un récit initiatique de la reconstruction sans fard, sans orgueil mais résolument plein d'espérance. » Témoignage Chrétien

  • Ce livre est la synthèse du travail de toute une vie. Synthèse en forme d'appel, en écho au « Va vers toi ! » qu'entendit Abraham et qui le fit se mettre en marche. Annick de Souzenelle s'attache ici à formuler ce qu'elle appelle les « lois ontologiques » dont la Bible, à travers la Loi, les Prophètes et le Christ, nous rappellent la nécessité vitale : « L'Homme est un et chacun est unique » ; « Sans la bénédiction divine, l'Homme ne peut s'accomplir » ...
    Autant de vérités fondamentales qui convergent dans la vocation ultime de l'humanité, qui est une vocation divine, comme l'avait annoncé au IIe siècle saint Irénée : « Dieu s'est fait homme pour que l'homme devienne Dieu. »
    Ce livre est aujourd'hui complétée d'un texte inédit, ultime message d'une auteure qui a marqué les dernières décennies de la spiritualité.

  • Tout est mirage, tout est miracle : les sagesses de Salomon Nouv.

    Un parcours d'ouverture à la conscience, fondé sur les trois livres de Salomon, issus de la Bible

    Dans cet ouvrage, je vous propose un chemin de conscience. Notre guide sera Salomon, et ses trois livres issus de la Bible : le Qohélet (aussi appelé l'Ecclésiaste), le Livre de la Sagesse et le Cantique des cantiques. Le Livre du Qohélet est décapant ; il fait entendre la sagesse de la lucidité : " Tout n'est que vanité... Rien de nouveau sous le soleil. " Il ne nous permet aucun mensonge, aucun bluff, aucune belle histoire spirituelle. Cette approche, si rigoureuse soit-elle, pourrait aussi nous conduire au désespoir. Car sans illusion, peut-on vivre encore ?

    C'est alors que le Livre de la Sagesse intervient : nous sommes mortels, mais nous possédons la capacité de nous éveiller à une autre dimension, à une vie atemporelle. " Tu es poussière, tu retourneras à la poussière ", c'est vrai, mais souviens-toi également que tu es lumière et que tu retourneras à la lumière.

    Cette lumière, c'est le Cantique des cantiques qui la fait jaillir. Comment ? En célébrant l'amour.

    Les trois grands livres de Salomon ne nient pas la difficulté de vivre ; ils nous apprennent à reconnaître chaque occasion d'accéder à la prise de conscience et peut-être à l'amour. Leur lecture nous conduit vers la sagesse essentielle : savoir nous abandonner au mouvement de la Vie qui se donne.

    Jean-Yves Leloup

  • L'espérance ne déçoit pas

    Conférence Des Evêques De France

    • Mame bayard cerf
    • 20 Janvier 2022

    À l'approche de l'élection présidentielle de 2022, le Conseil permanent de la Conférence des évêques de France a souhaité proposer très largement un document de réflexion et de discernement. Il s'inscrit dans le sillage des textes publiés au seuil des années électorales précédentes : Qu'as-tu fait de ton frère ? (2006), Un vote pour quelle société (2011), Dans un monde qui change, retrouver le sens du politique (2016).Avec humilité et détermination, les membres du Conseil permanent veulent attirer l'attention des candidats, des catholiques et de tous les citoyens sur ce qu'implique le choix de vivre en société, le respect inconditionnel de toute vie humaine, l'authentique promotion de la liberté et l'écologie intégrale. Ils manifestent ainsi à quel point les religions ne sont pas une menace pour la société mais peuvent au contraire contribuer à sa vitalité et à sa paix.

  • Trois ans après l'incendie qui a ravagé Notre-Dame, Monseigneur Chauvet, recteur de la Cathédrale, nous invite à partager son quotidien au coeur d'un chantier historique entre travaux, prières, relations politiques et diplomatiques. Un témoignage inédit de premier plan." Comme chacun d'entre vous, j'ai été profondément blessé par l'incendie de Notre-Dame et il faut du temps pour que la plaie se cicatrise. Je vous avoue qu'il m'est toujours difficile de parler de l'incendie et je ne regarde pas les films sur la cathédrale pour éviter des larmes. Si j'ai accepté de tourner des reportages, c'est bien pour Notre-Dame. D'ailleurs, ma mission n'est-elle pas de devenir un des nombreux messagers de ce haut-lieu ? Par la force des choses, je suis en contact avec de très nombreux journalistes français et étrangers. En une année, plus de 380 interviews pour dire souvent la même chose... avec le sourire. Quel message essentiel dois-je faire passer ? L'Espérance ! C'est d'ailleurs ce qui me fait vivre.
    Je suis touché par toutes les marques de reconnaissance. La cathédrale a marqué les Français ; que de fois ai-je entendu : " Comment va Notre-Dame ? "... Elle va bien, je vous remercie ! J'ajoute qu'il faut de la patience, mais le temps passe vite. Déjà plus de trois ans !
    Ce livre veut retracer ces trois années à partir de différents thèmes comme l'Académie, la Vierge, le Parvis, la pandémie, l'avancement des travaux, les relations politiques et diplomatiques. Cela évitera une chronologie fastidieuse. Chaque chapitre traitera d'une question de fond sans oublier les anecdotes qui sont mon quotidien. "

  • Dictionnaire Jésus

    Renaud Silly

    • Bouquins
    • 15 Avril 2021

    Le Dictionnaire Jésus est une oeuvre ambitieuse et cohérente. Mettant à la portée du public une somme inédite de science, sa publication est destinée àfaire date et s'inscrit pleinement dans la tradition des grands dictionnaires de "Bouquins".
    Les éditeurs du
    Dictionnaire ont fait le choix d'une équipe resserrée d'unevingtaine d'auteurs afin de gagner en cohérence, par rapport à des ouvragesbricolés avec des contributeurs recrutés à droite et à gauche qui n'auraient qu'un rapport lointain avec le propos d'ensemble. Tous les auteurs coopèrent à et approuvent un projet scientifique rigoureux porté par l'École Biblique de Jérusalem, affiliée à l'Académie des inscriptions et des Belles-Lettres. Le Dictionnaire est l'oeuvre d'une école scientifique. Ces auteurs sont des chercheurs français, belges, israéliens, américains, formés dans les domaines suivants : histoire, archéologie, philosophie, théologie, lettres. L'équipe est plutôt jeune. Elle représente donc la relève sur les sujets abordés. Les éditeurs ont conçu le dictionnaire à Jérusalem, dans la pensée que la science la plus fiable est celle qui recherche le contact direct avec son objet. Jésus doit s'étudier en priorité au pays de Jésus - conviction qui est à la base de la fondation de l'École Biblique de Jérusalem en 1890, et jamais démentie depuis lors - et au milieu de son peuple Le Dictionnaire s'est fixé comme objectif de faire connaître au public francophone les importants acquis scientifiques réalisés là où la recherche sur Jésus est la plus active : en Israël, aux États-Unis et en Angleterre, par des savants comme James Dunn, Larry Hurtado, Richard Bauckham, Serge Ruzer, Nicholas Thomas Wright, Paula Fredriksen, David Flusser etc. Cette somme ne porte pas sur Jésus, sa vie et son oeuvre un regard neuf, mais renouvelé. Les études sur Jésus bénéficient par ricochets de l'intérêt très vif suscité en Israël par l'époque où il a vécu, puisqu'elle correspond à la dernière phase de semi-indépendance juive avant la restauration en 1948 de l'État hébreu. Tout en Jésus est juif, ainsi que le montre la confrontation des Évangiles avec leur contexte. Juifs sont les milieux qui transmettent sa mémoire, juif son rapport à la Loi et à Dieu. Juifs encore son enseignement, la signification de sa Passion, la portée des rites qu'il a institués, la conception qu'il se fait de la Tradition et du statut de l'écrit. Juive est sa conception de l'Église à venir comme une communauté sacerdotale, unifiée par la célébration d'un sacrifice en mémorial. Juif enfin son extrême souci d'établir une tradition authentique pour transmettre sa mémoire. La judaïté de Jésus court ainsi depuis ses origines jusqu'à la réception de son Évangile et à la fondation du christianisme, elle offre un cadre de lecture novateur à tous les événements soigneusement répertoriés de la vie de Jésus. Le
    Dictionnaire fait une place très large, outre à sa personne, à l'enseignement de Jésus et aux rites qui se réclament de lui. Leur impact a en effet abouti à la constitution de l'Église chrétienne comme une entité autonome. IL contient 496 entrées regroupées selon 12 rubriques principales. Ces dernières insistent sur les méthodes par lesquelles la science appréhende 'l'objet' Jésus, sur son enseignement, sur la séquence Passion Résurrection et enfin sur les divers contextes géographique, historique et littéraire de son action. Un des points forts du
    Dictionnaire consiste à citer abondamment les textes anciens, de manière à garantir solidement les sources d'une connaissance complète sur Jésus. Chaque entrée contient des renvois vers d'autres entrées, de façon à ce que le
    Dictionnaire constitue un tout organique.

  • La grandeur du célibat

    Pape François

    • Editions du cerf
    • 31 Mars 2022

    Devant la tentation de nous enfermer dans des discours et des discussions interminables sur la théologie du sacerdoce ou sur les théories de ce qu'il devrait être, le Seigneur regarde avec tendresse et compassion les prêtres et leur offre les repères à partir desquels ils peuvent reconnaître et maintenir vivante l'ardeur pour la mission : une proximité avec Dieu, avec l'évêque, avec les frères prêtres et avec le peuple qui leur a été confié.
    Ces proximités sont un don que Dieu nous fait pour maintenir vivante et féconde notre vocation.

  • Pour l'éternité

    Robert Sarah

    • Fayard
    • 17 Novembre 2021

    «  Il nous faut regarder la vérité en face : le sacerdoce semble vaciller. Certains prêtres ressemblent à des matelots dont le navire serait violemment secoué par l'ouragan. Ils tournoient et titubent. Comment ne pas s'interroger à la lecture de certains récits d'abus sur des enfants ? Comment ne pas douter ? Le sacerdoce, son statut, sa mission, son autorité ont été mis au service du pire. Le sacerdoce a été instrumentalisé pour cacher, voiler et même justifier la profanation de l'innocence des enfants. L'autorité épiscopale a parfois été utilisée pour pervertir et même briser la générosité de ceux qui voulaient se consacrer à Dieu. La recherche de la gloire mondaine, du pouvoir, des honneurs, des plaisirs terrestres et de l'argent s'est infiltrée dans le coeur de prêtres, d'évêques et de cardinaux. Comment pouvons-nous supporter de tels faits sans trembler, sans pleurer, sans nous remettre en cause  ?
      Nous ne pouvons pas faire comme si tout cela n'était rien. Comme si tout cela n'était qu'un accident de parcours. Il nous faut regarder le mal en face. Pourquoi tant de corruption, de dévoiement et de perversion ? Il est légitime que l'on nous demande des comptes.
      Il est légitime que le monde nous dise : "Vous êtes comme les pharisiens, vous dites et ne faites pas" (cf. Mt 23, 3). Le peuple de Dieu regarde ses prêtres avec suspicion. Les incroyants les méprisent et s'en méfient.  »
     
      À partir de la méditation des textes d'Augustin, de Jean Chrysostome, de Grégoire le Grand, de Bernard de Clairvaux, de Catherine de Sienne, de John Henry Newman, de Pie XII, de Georges Bernanos, de Jean-Marie Lustiger, de Jean-Paul II, de Benoît XVI et du Pape François, le cardinal Sarah souhaite apporter des réponses concrètes à la crise sans précédent que traverse l'Église catholique.

  • Découvrir la Bible

    ,

    • Robert laffont
    • 25 Novembre 2021

    L'Ancien et le Nouveau Testament en 100 textes expliqués
    La Bible est l'ouvrage le plus traduit et le plus vendu au monde. Il est certainement le plus feuilleté, aussi. Mais ce qui est " bien connu " peut se révéler mal connu... Comment se repérer parmi ce qui constitue en réalité une bibliothèque ?Ce volume propose de guider le lecteur dans un monument de la culture universelle, qui est aussi la source d'inspiration principale de près de trois milliards de personnes. Cent textes essentiels sont présentés : leur contexte, ainsi que leur signification à toute époque. Ces extraits et leurs commentaires trament également un panorama plus général de la Bible ; la vision du monde qu'elle porte, en effet, est d'une force et d'une cohérence qui se laissent découvrir au fur et à mesure de la lecture. Il y est question de l'origine du monde et du dessein de Dieu, de la beauté de la Création, de la dignité et de la vocation de l'homme.Pour révéler toute leur richesse, étudiée depuis des siècles, et toute leur vitalité, ces textes sont expliqués par des croyants. Philippe Haddad, rabbin, commente les passages de la Bible hébraïque, appelée Ancien Testament ou Première Alliance par les chrétiens, et Bernard Miserez, prêtre, explicite ceux du Nouveau Testament. Cette écriture à deux voix est aussi le garant d'un livre ouvert à tous.

  • Jean l'Evangéliste

    Bernard Quilliet

    • Tallandier
    • 10 Février 2022

    Jean est le plus célèbre des apôtres et, au cours des siècles, a inspiré ou retenu l'attention des historiens, des exégètes, des théologiens, des orateurs sacrés, voire des artistes ou des écrivains. Mais cet intérêt constant, resté vivace jusqu'à aujourd'hui, interroge sur sa personne même. A-t-il seulement existé? Quelle était sa relation réelle avec Jésus? S'agit-il du fils du pécheur Zébédée, comme l'a longtemps affirmé la tradition chrétienne aussi bien chez les catholiques que chez les orthodoxes ou les protestants? Ou bien est-il un autre Jean, donc un homonyme, personnage mystérieux qui aurait été non l'un des douze apôtres, mais un simple disciple, à la fois le plus profond, le plus cultivé, le plus inspiré des quatre évangélistes ? Pour répondre à cette question complexe, Bernard Quilliet - historien, latiniste et helléniste - distingue les récits d'apparence légendaire des faits historiques et propose plusieurs interprétations. Avec une autre question en tête : quelle a été l'influence de Jean l'Évangéliste sur les destinées du christianisme et la prégnance de son image dans la pensée, la sensibilité et l'imagination du monde occidental ?

  • Histoire des traditionalistes

    Yves Chiron

    • Tallandier
    • 17 Février 2022

    Pour la première fois, cet ouvrage raconte l'histoire des « traditionalistes », catholiques qui critiquent ou rejettent le concile Vatican II et la réforme liturgique qui s'ensuivit. Il décrit aussi l'histoire de ces prêtres ou de ces laïcs qui, en France, aux États-Unis et dans d'autres pays, sans s'opposer au concile et à la « nouvelle messe », restent attachés à la liturgie traditionnelle et sont soucieux d'une défense de l'orthodoxie de la foi. En historien de l'Église, Yves Chiron dévoile les origines de ce mouvement à l'époque de Pie X. En fin connaisseur du catholicisme contemporain, il met en perspective son actualité au cours des pontificats de Benoît XVI et de François. Cette recherche, engagée depuis plus de vingt ans, se fonde sur de nombreuses archives et sources inédites, et sur une large enquête menée auprès de personnalités des communautés traditionalistes ou de sensibilité traditionnelle. Un dictionnaire biographique recensant plus d'une centaine de personnalités montre combien cet univers, traversé de tendances variées, est loin d'être monochrome. Un livre de référence qui fera date sur le sujet.

  • Les pierres d'angle ; à quoi tenons-nous ?

    Chantal Delsol

    • Editions du cerf
    • 23 Janvier 2014

    À quoi tenons-nous ? Quelles sont nos " pierres d'angle ", ces principes auxquels nous sommes attachés presque à notre insu ? La dignité humaine, la conscience personnelle, le projet d'amélioration du monde, la quête de la vérité : certains voudraient nou

  • Saint Pierre : le mystère et l'évidence

    Christophe Dickès

    • Perrin
    • 4 Novembre 2021

    La biographie de référence de saint Pierre, premier apôtre et premier pape.
    Dans l'histoire de l'Eglise, Pierre est considéré comme le premier pape. Pourtant, rien ne le disposait à prendre la place du premier apôtre. Originaire d'une petite bourgade sans prétention située au nord de la terre d'Israël, il exerce humblement une activité de pêcheur avec son frère et quelques amis qui lui sont associés. Alors que la région est dominée par l'Empire romain et que le judaïsme est en crise, le discours messianique de Jésus le séduit si bien qu'il décide de le suivre. D'après les évangiles, c'est Jésus qui donne à Simon le nom de Pierre. Il reçoit aussi la charge du " troupeau ", c'est-à-dire de l'Eglise : " Tu es Pierre, dit le Christ, et sur cette pierre je bâtirai mon Eglise ".
    L'historien Christophe Dickès offre un regard inédit et complet sur le personnage. Après avoir présenté l'homme dans son milieu politique, religieux et économique, il suit les traces de celui qui, après Jésus, est l'homme le plus cité du Nouveau Testament. Le lecteur part ainsi à la découverte d'un personnage complexe, tiraillé entre son engagement et ses doutes. La résurrection du Christ achève pourtant sa conversion : il devient alors le chef de l'Eglise, ouvre le christianisme au monde païen et évangélise une partie de l'Orient. Pierre achève son parcours à Rome où, selon la tradition, il est crucifié la tête en bas au moment des persécutions de Néron, après l'incendie de 64.
    L'auteur présente aussi comment et pourquoi le pouvoir des papes va s'élaborer autour de ce personnage et étudie les lieux archéologiques qui sont liés à sa vie : de sa maison à Capharnaüm retrouvée en 1866 jusqu'à sa fameuse tombe découverte en 1950, au centre même de la basilique Saint-Pierre de Rome. Il achève enfin sa réflexion en abordant la place de Pierre dans l'art chrétien des premiers siècles.
    Cet ouvrage, absolument inédit dans son approche globale, se situe donc au carrefour des sciences: entre histoire, art, archéologie et théologie.

  • Mille conseils d'un vieux hibou pour réussir sa vie

    Guy Gilbert

    • Philippe rey
    • 21 Octobre 2021

    Les précieux conseils d'un compagnon de route, bilan d'une vie passée au service des autres

    Au long de mes cinquante-six ans de sacerdoce, j'en ai vu passer des sourires et des pleurs, des doutes et des affirmations, des appels à l'aide et des chants de joie ! J'ai croisé le chemin de nombreux blessés de la vie : des jeunes abandonnés à eux-mêmes, des vieux isolés, des malades, des couples fragiles. Et je n'oublie pas que, dans chacun de leurs regards, j'ai puisé de la force et de l'amour.

    Ce livre, je l'ai pensé pour toi qui cherches à réussir ta vie, je l'ai voulu complet et riche de conseils, pour qu'à chaque instant tu puisses bénéficier de l'expérience du vieux hibou que je suis. Pas un jour sans qu'on me demande quoi faire dans des situations variées. À ces frères et sœurs en recherche, j'explique comment faire face, pardonner, vivre sa foi, aider quelqu'un dans le besoin, agir en solidarité...

    Chacun mérite ton attention, y compris – et surtout – toi-même ! Apprends à t'aimer, et alors tu trouveras la bonté et la douceur. Ouvre-toi aux merveilles de la nature, aux mystères de l'au-delà ; apprends le langage de tes mômes et savoure le temps présent.

    Que mes mots t'aident à te trouver, et qu'ils te soient messages d'espoir, de tolérance, de partage et d'amour.

    Guy Gilbert

  • Le mouvement des béguines est un élan religieux chrétien essentiellement féminin qui apparait dès la fin du XIIe siècle en Europe et qui implique des femmes d'origines les plus diverses.
    Décidées à embrasser une vie évangélique, ces femmes, dont les plus connues sont Hadewijch (1200-1248), Mechthild de Magdeburg (1208-1282), Marguerite Porete (1250-1310), se consacrent à des oeuvres multiples, dont le soin des malades, à la prière et à la contemplation mystique mais sans passer par l'observance cléricale ou monastique.
    Pour la première fois dans l'histoire, des femmes peuvent socialement exister sans être ni épouses, ni moniales. Par leur caractère d'indépendance face à l'autorité masculine, il s'agirait du premier mouvement féministe. L'est-il vraiment ? Admiré à sa naissance, il finit par s'attirer les foudres de l'église.
    Pourtant, la grande richesse spirituelle surgie du courant béguinal a nourri les traités théologiques de noms célèbres, tels Maître Eckhart ou l'Admirable Ruysbroeck.
    Le but de cet ouvrage est de faire connaître et de réhabiliter ce mouvement fécond en oeuvres et riche en spiritualité et de nous donner à comprendre qui étaient ces femmes qui cherchèrent la " sanctification dans la liberté ". Elles inspirent aujourd'hui de nombreuses autres femmes dans le monde entier.

  • Les grandissants

    Marion Muller-Colard

    • Labor et fides
    • 25 Août 2021

    Dans une relecture de la parabole du fils prodigue, Marion Muller-Colard explore, plus que son retour, le départ du fils cadet. Non seulement son départ, mais encore la nécessité de cette rupture qui le met au monde plus radicalement qu'une naissance. De la confrontation entre le texte biblique et une analyse subversive de l'âge qualifié d'ingrat jaillissent des voies inédites de souveraineté. Un éloge de toutes nos adolescences, car il n'y a pas d'âge pour «  ratifier sa naissance  ».
    «  Cette existence qui a commencé par une vie reçue, qui se finira par une vie reprise, doit bien, un jour ou l'autre, être conquise. Ils fomentent une façon d'être autre chose qu'un débit. Ils fomentent un début.  »

  • " Nul n'est prophète en son pays ", " Semer la zizanie ", " L'homme ne vit pas que de pain ", " Porter au pinacle ", " Rendre à César ", etc. : comme monsieur Jourdain faisait de la prose, nous citons les Évangiles sans le savoir. En presque 2 000 ans d'histoire du christianisme, ces textes ont imprégné notre culture : on y trouve de multiples aphorismes et sentences qui sont devenus des expressions courantes. Ces paroles vives, voire provocatrices, qu'on attribue pour la plupart à Jésus, se sont banalisées, et leur sens religieux est aujourd'hui imperceptible.
    En honnête homme amoureux des textes bibliques, Denis Moreau a choisi une centaine de ces locutions et leur redonne leur saveur première. Restituant le contexte où elles ont été prononcées selon un ordre qui rend compte du récit évangélique, il explique leur sens et leur portée, et retrace, non sans humour, les multiples échos qu'elles ont trouvés au cours des siècles.
    Une façon à la fois distrayante et profonde de redécouvrir les Évangiles sous un jour inattendu, ou de s'y initier.

  • Nous avons gagné Pékin express Nouv.

    Nous avons gagné Pékin express

    ,

    • Editions du cerf
    • 24 Mai 2022

    Père et fille, ils ont gagné ensemble la saison 2021 de Pékin Express. Ils racontent ici l'enrichissement spirituel que leur a prodigué ce jeu de piste mondial. Altérité des cultures, valeur de l'effort et sens de la filiation sont au rendez-vous de ce magnifique récit qui constitue une mystique du voyage physique et intérieur. Pékin Express : une course haute en couleur opposant huit binômes, dans un périple qui traverse trois pays sur 6 000 kilomètres, et où les candidats doivent se débrouiller pour avancer, se loger et se nourrir. Mais
    Pékin Express, c'est bien plus qu'une simple course : c'est aussi et surtout une épreuve qui comporte des défis extraordinaires et offre des rendez-vous inoubliables.
    Christophe et Claire ont remporté la saison 14 de l'émission, diffusée sur M6 de mars à mai 2021. Ce livre témoigne de leur aventure : ils y racontent les coulisses du programme, son organisation bien rodée, mais aussi leur expérience humaine, leur fatigue, leurs inquiétudes, les rencontres inoubliables qu'ils ont faites, ou encore leurs relations avec les autres candidats.
    Un récit palpitant, pour revivre la course de l'intérieur :
    3, 2, 1, go !

  • Le lion d'Alexandrie

    Jean-Philippe Fabre

    • Editions du cerf
    • 3 Mars 2022

    Qui est ce meneur d'hommes devant lequel Iohanan, un garçon de Jérusalem, s'enfuit un soir, dans la vallée du Cédron? Pourquoi faut-il trente années d'un périple sans concession à Iohanan qui reçoit le nom romain de Marc pour sonder cette énigme? Comment, parvenu à Rome, écrit-il la vie de cet homme mystérieux et compose-t-il le premier des quatre évangiles? Où Marc peut-il s'en retourner si ce n'est dans la ville de son coeur, la splendide Alexandrie, là où, par sa fougue et par son cran, il restera à jamais l'évangéliste au lion?
    C'est en conteur, fort de l'immense succès de ses podcasts sur les débuts du christianisme, que Jean-Philippe Fabre nous relate cette aventure épique qui court sur le i er siècle à travers la Méditerranée. C'est en historien qu'il nous dévoile, par-delà les mystères d'une destinée humaine, les secrets de l'Empire romain ainsi que les arcanes de l'Église primitive.
    C'est en écrivain qu'il nous entraîne dans ce récit palpitant et nous donne à vivre, en prise avec les éternelles passions humaines, un périple initiatique se muant en mission d'annonce universelle.
    Un roman vrai, une plongée captivante dans le grand passé, une exploration prodigieuse au coeur de la rédaction du premier récit chrétien.

  • Quand notre monde est devenu chrétien (312-394)

    Paul Veyne

    • Albin michel
    • 14 Janvier 2009

    Quand notre monde est devenu chrétien a reçu le prix du Sénat du livre d'histoire et le grand prix Gobert (décerné sur proposition de l'Académie française) 2007. Il faisait en outre partie des sélections des 20 meilleurs livres de l'année 2007 sélectionnés par le magazine LIRE, ainsi que des 20 meilleurs livres de l'année 2007 sélectionnés par Le Point.C'est le livre de bonne foi d'un incroyant qui cherche à comprendre comment le christianisme, ce chef-d'oeuvre de création religieuse, a pu, entre 300 et 400, s'imposer à l'Occident tout entier. À sa manière inimitable, érudite et impertinente à la fois, Paul Veyne retient trois raisons :1. Un empereur romain nommé Constantin, maître de cet Occident, s'est converti sincèrement au christianisme et a résolu de christianiser le monde pour le sauver.2. Constantin s'est converti parce qu'au grand empereur qu'il voulait être il fallait une grande religion. Or, à cette époque, face aux dieux païens, le christianisme, bien que secte très minoritaire, était le frisson nouveau, la religion d'avant-garde qui déroulait un gigantesque plan d'amour pour le salut éternel de l'humanité.3. Constantin n'a forcé personne à se convertir, il s'est contenté d'aider financièrement et administrativement les chrétiens à mettre en place leur Église, c'est-à-dire un réseau d'évêchés tissé sur l'immense empire romain. Lentement, par docilité, les foules païennes se sont retrouvées chrétiennes. La christianisation de cent millions de personnes n'a pas fait de martyrs. Dès lors, on naîtra chrétien comme auparavant on naissait païen.Au passage, Paul Veyne est amené à évoquer certaines questions : d'où vient le monothéisme ? Faut-il parler ici d'idéologie ? La religion a-t-elle des racines psychologiques ? Avons-nous des origines chrétiennes ?Quand notre monde est devenu chrétien a reçule prix du Sénat du livre d'histoire 2007ainsi que le grand prix Gobert, décerné sur proposition de l'Académie française, et récompensant « le morceau le plus éloquent d'histoire de France, ou celui dont le mérite en approchera le plus ». « Paul Veyne est un formidable conteur. Il a une façon inimitable et joyeuse de nouer le dialogue avec les textes classiques et les lecteurs d'aujourd'hui, de prendre ces derniers à témoin en leur offrant, par des analogies éclairantes et audacieuses, un livre passionnant qui examine chaque facette de cette aventure humaine, religieuse et politique extraordinaire. » Gilles Heuré, Télérama. « Une revigorante promenade spirituelle, imagée, anticonformiste, passionnante, qui rend le lecteur plus intelligent. » L'Express. « Une démonstration aussi rigoureuse qu'enlevée. Une revigorante promenade spirituelle, imagée, anticonformiste, passionnante, qui rend le lecteur plus intelligent. » Christian Makarian, Le Vif/L'Express. « Paul Veyne mêle histoire et philosophie avec talent et impertinence. » Juliette Cerf, Philosophie magazine. « Pétillante d'ironie, cette sociologie des commencements du christianisme n'est pas seulement un modèle, elle est un plaisir de lecture. » Lire. « Un sommet d'érudition mais aussi une somme écrite dans une langue magnifique. » Le Point. « Une magistrale leçon d'histoire qui renvoie au débat contemporain sur les fondements de notre culture. » Le Figaro Magazine.

  • L'éthique protestante et l'esprit du capitalisme

    Max Weber

    • Presses électroniques de france
    • 1 Octobre 2013



    « Le gain est devenu la fin que l'homme se propose, il ne lui est plus subordonné comme moyen de satisfaire ses besoins matériels. »

    Max Weber

  • L'inquisition

    Marie-France Schmidt

    • Que sais-je ?
    • 3 Novembre 2021

    Inquisition ! Le mot seul charrie tout un imaginaire de peur, d'obscurantisme, de tortures insoutenables (la « question ») et de bûchers... Mais qu'était réellement l'Inquisition ? Un tribunal punissant l'hérésie pour préserver l'unité du monde catholique romain. Détenant son pouvoir du pape, qui contrôlait ainsi la régularité de son action, l'« inquisiteur » - du latin inquisitor (« celui qui examine, recherche ») - était d'abord chargé d'instruire des enquêtes. Secondé par les laïcs du district qui signalaient la présence de tel hérétique avéré ou suspect, il devait, dans l'exercice de sa fonction judiciaire, faire preuve d'honnêteté, de prudence, de fermeté certes, mais aussi d'érudition. Par-delà la légende noire héritée de l'historiographie romantique ou anticléricale du XIXe siècle, Marie-France Schmidt se propose de revisiter l'histoire d'une institution controversée qui connut son apogée en Espagne, sous les Rois catholiques.

empty