• La crise sanitaire du printemps 2020 aura consacré le triomphe du numérique.
    Les nouvelles technologies portaient l'espoir d'un monde plus égalitaire.
    L'espoir est cruellement déçu.
    Il y a d'un côté ceux qui sont tout, de l'autre ceux qui ne sont rien.
    On pensait que le numérique allait libérer les entreprises. En réalité, il assied la domination de quelques titans capables d'imposer leur loi.
    On pensait qu'il allait mêler les classes sociales en donnant à chacun sa chance. Hélas, il sépare les élites technophiles des populations déconnectées et sans avenir.
    On pensait qu'il allait renforcer la démocratie. Que voyons-nous ? Elle n'a jamais été aussi faible, prise en étau entre les dictatures ultramodernes et les revendications de minorités qui en sapent les bases.
    Si nous n'agissons pas, le numérique va détruire la civilisation.
    Nous devons changer nos institutions, maîtriser le pouvoir prométhéen donné par les technologies, redonner à la société son équilibre et aider l'homme à trouver sa nouvelle place.
    Olivier Babeau est le président fondateur de l'Institut Sapiens, un laboratoire d'idées dédié à la réflexion sur la place de l'être humain dans le monde technologique qui naît. Il s'exprime régulièrement dans les médias et a écrit de nombreux ouvrages, dont Éloge de l'hypocrisie (Cerf, 2018).

  • Cryptologie Nouv.

    La cryptologie, cet art de coder un message de telle sorte qu'il puisse tomber sans inconvénient entre les mains de l'ennemi, est aussi ancienne que l'écriture, le commerce ou la diplomatie. Elle se complexifie au fur et à mesure des progrès techniques. Au XXe siècle, après les travaux d'Alan Turing – de l'invention de la machine qui porte son nom à la cryptanalyse de l'Enigma –, après ceux de Claude Shannon sur la théorie de l'information et après la découverte de la cryptologie à clé publique, elle devient une branche à part entière d'une science informatique en devenir.

    Aujourd'hui, avec l'avènement d'Internet, les milliards de messages chiffrés qui s'y échangent quotidiennement et l'explosion des cryptomonnaies et de la blockchain, elle a pris une importance considérable. Aucune des méthodes de chiffrement utilisées en pratique n'est mathématiquement inviolable : la seule limite est celle de la puissance de calcul des ordinateurs. Cette puissance ne cessant de croître, les cryptographes (qui élaborent les codes) et les cryptanalystes (qui cherchent à les briser) sont engagés dans une compétition permanente, sorte de course sans fin, effrénée mais pacifique.

    C'est cette histoire que nous conte ici Jacques Stern, qui en est un des acteurs incontournables.

  • Smartphones, ordinateurs, tablettes, consoles de jeux, GPS, ils ont envahi notre quotidien. Chaque jour, nous les utilisons pour nous connecter internet, regarder la télévision, communiquer sur les réseaux sociaux, partager des photos, acheter un billet de train...
    Cet univers numérique grossit à une vitesse prodigieuse. Aujourdhui, nous sommes en effet plus de quatre milliards à nous connecter, et la quantité comme le poids des données échangées ne cessent de croître : les 70 Ko qui ont permis d'aller sur la Lune en 1969 suffisent désormais à peine à envoyer un e-mail !
    Cette boulimie a un coût environnemental considérable, notamment en matière d'émission de gaz à effet de serre. L'empreinte écologique de l'univers numérique global représente environ trois fois celle de la France, soit un 7e continent.
    Comment cet univers numérique a-t-il pu devenir aussi gras ? Dans quelle mesure est-il possible d'inverser la tendance ? Face à la crise écologique, comment faire du numérique un outil de résilience ? Quels sont les bonnes pratiques et les bons gestes ? Car tout n'est pas perdu, des pistes existent pour concevoir un avenir numérique plus sobre et responsable.
    Frédéric Bordage est l'expert français de la sobriété numérique. Depuis quinze ans, il anime la communauté GreenIT.fr et aide de grandes entreprises privées et publiques à faire de la low-tech et de l'écoconception des axes d'innovation et de performance.
    « Un constat évident s'impose à nous tous : il est urgent de rendre opérationnelle une approche alternative capable de garantir la production, dès leur origine, d'octets bio, équitables, locaux, accessibles, éthiques, utiles et constructifs, en quantité suffisante, mais surtout pas plus abondante que nécessaire. Ce prisme existe déjà, c'est celui de la conception numérique sobre et responsable. Il pose notamment la question de la place du numérique dans la société et nous guide vers un usage raisonné de cet outil au service de l'humanité, et non l'inverse. »
    Isabelle Autissier, Présidente du WWF France, extrait de la préface

  • Nous vivons une révolution inouïe, inimaginable il y a encore cinquante ans, celle de la machine qui apprend, et qui apprend par elle-même. Au lieu d'exécuter les ordres d'un programme, la machine peut désormais acquérir par elle-même, par l'expérience, les capacités nécessaires pour accomplir les tâches qui lui sont assignées, y compris celles que l'on croyait réservées à l'humain. Les applications sont immenses : reconnaissance des formes, des voix, des images et des visages, voiture autonome, traduction de centaines de langues, détection des tumeurs dans les images médicales... Yann Le Cun est à l'origine de cette révolution. Il est en effet l'un des inventeurs de l'apprentissage profond, le deep learning, qui caractérise un réseau de neurones artificiels dont l'architecture et le fonctionnement s'inspirent du cerveau. C'est à la naissance de cette nouvelle forme d'intelligence, à l'émergence d'un système quasiment auto-organisateur, que nous convie Yann Le Cun. Un livre qui évoque la démarche intellectuelle d'un inventeur au carrefour de l'informatique et des neurosciences. Un livre qui éclaire l'avenir de l'intelligence artificielle, ses enjeux, ses promesses et ses risques. Un livre passionnant, clair et accessible, qui nous fait pénétrer au coeur de la machine et nous fait découvrir un nouveau monde fascinant, qui est déjà le nôtre. Yann Le Cun, lauréat du prix Turing, est professeur à New York University et dirige la recherche fondamentale chez Facebook. 

  • Si tu découvres ces mots – ce qui est improbable compte tenu de leur provenance –, ne les lis pas.
    Mon nom est xxx xxx et jusqu'à aujourd'hui, j'opérais dans la grandeur de l'ombre, derrière mon écran, avec mes guerriers du clavier.
    En l'espace de quelques années, j'ai gagné plus de xxxxxx euros, j'ai réussi à hacker toutes les écoles qui m'avaient recalé lorsque j'essayais encore de m'intégrer dans ton monde.
    Tandis que mon monde rayonne, le tien est mourant. Sache que je suis désolé.
    J'ai peur qu'il ne soit trop tard pour sauver le tien.

  • Rendre la réalité virtuelle accessible à tous.

    Facile à lire et très illustré, cet ouvrage passionnant fait entrer le lecteur dans le monde incroyable de la réalité virtuelle. On y parlera d'avatars, de théières, de chats virtuels à caresser, de perception, d'interaction, d'immersion, d'intelligence artificielle, de philosophie, d'éthique... Avec une approche simple et pratique, il dresse un panorama étendu de ce domaine en pleine ébullition, en présentant ses origines, son fonctionnement, son matériel, ses secteurs d'activité, ses limites et ses perspectives.

    Rédigé par deux auteurs aux parcours complémentaires, l'une issue de l'enseignement et de la re-cherche, l'autre chef d'entreprise d'une société de réalité virtuelle, ce livre de référence fournit les bases scientifiques et techniques pour maîtriser ce secteur qui entre dans une nouvelle ère de dé-veloppement. Lisible à plusieurs niveaux, il explique comment répondre aux enjeux économiques et sociétaux de cette technologie qui prend aujourd'hui de multiples formes combinant virtuel et réel.

    À qui s'adresse ce livre ?


    Aux particuliers et professionnels qui souhaitent comprendre la réalité virtuelle et connaître son écosystème

    Aux concepteurs de jeux, formateurs, designers, réalisateurs, consultants...

  • Fuite de données personnelles, piratage massif, espionnage économique, infection de systèmes informatiques sensibles, propagation de " rançongiciels ", usurpation d'identité, craintes vis-à-vis des paiements par carte bancaire : les questions relatives à la cybersécurité hantent l'actualité. Il est cependant difficile d'appréhender sereinement, à travers ce flux d'information continu et massif, la portée des problèmes et de leurs solutions.

    Car la question est difficile, hautement technique, à la croisée des mathématiques, de l'informatique et de l'électronique, ce qui la rend mystérieuse pour qui n'est pas spécialiste. Or, l'omniprésence des outils informatiques dans la vie quotidienne comme professionnelle, tous secteurs d'activités confondus, fait aujourd'hui de la cybersécurité un enjeu majeur qui nous concerne tous.

    La recherche vise à résoudre les défis qui permettront demain de garantir un monde plus sûr. Cet ouvrage fait le point sur treize d'entre eux et permet de dépister les fantasmes qui entourent la cybersécurité, en apportant un éclairage scientifique à destination des ingénieurs, chercheurs, décideurs et plus généralement de toute personne désireuse d'en apprendre davantage.

  • Le deep learning est une forme avancée et plus complexe du machine learning qui fait appel à des réseaux neuronaux à plusieurs couches.
    Ce manuel d'apprentissage synthétique, avec cours et exercices, s'appuie sur des exemples d'écriture de programmes d'intelligence artificielle dans des domaines comme la vision par ordinateur, la compréhension des langages naturels ou l'apprentissage par renforcement.
    Cet apprentissage du deep learning se fait en écrivant des programmes avec TensorFlow, framework open source de machine learning.
    L'auteur est un chercheur en IA de longue date et un enseignant. Dans ce livre il incite ses étudiants et ses lecteurs à appliquer sa méthode qui est "d' apprendre en programmant  ».
    Chaque chapitre propose un projet, des exercices et des lectures complémentaires.
    Ce cours d'initiation comporte une quarantaine d'exercices dont la moitié sont corrigés.

  • Ils transforment les sciences, l'industrie, la société... Ils bouleversent les notions de travail, de propriété, de gouvernement, de vie privée... et d'humanité. Qui, aujourd'hui, n'a pas entendu parler des algorithmes ?
    Avec eux, nous passons facilement d'un extrême à l'autre : nous nous réjouissons qu'ils nous facilitent la vie, mais redoutons qu'ils nous asservissent...Pour en finir avec cette vision manichéenne, cet ouvrage propose un nouveau regard sur notre époque, sur le temps des algorithmes.
    Les algorithmes sont probablement les outils les plus sophistiqués que les hommes aient eu à leur disposition depuis les commencements de l'histoire de l'humanité. Créations de l'esprit humain, ils sont ce que nous avons voulu qu'ils soient. Et ils seront ce que nous voulons qu'ils soient : à nous de choisir le monde que nous voulons construire.

  • Ordinateurs, tablettes et Smartphones ont radicalement changé nos modes de vie. Ultra connectés, nous sommes devenus, sans nous en apercevoir, dépendants et fragiles. Nous ignorons tout de la réalité des risques numériques. Personne ne nous a prévenus de la nature du danger. Nous ne savons pas que nous sommes menacés quand on effectue un achat sur Internet, quand on consulte une banque en ligne ou même quand on cherche l'âme soeur sur un site de rencontres.
    Vous êtes fous d'aller sur Internet ! tire la sonnette d'alarme et passe en revue tout ce qu'il faut savoir en matière de sécurité numérique (piratage de données, divulgation de la vie privée, harcèlement, vol d'identité, etc.), à travers près de cent pièges recensés, et autant de solutions pour se prémunir et réagir efficacement.
    Pour ne pas devenir une cyber-victime malgré nous et rester sans défense contre les intrusions, voici le premier kit de survie numérique.

  • Journaliste spécialiste du numérique, Elsa Bembaron nous offre une enquête sur la révolution numérique qui s'apprête à déferler sur nous.
    Impression 3D, reconnaissance faciale, e-santé, assistants vocaux... Les progrès de l'intelligence artificielle nous font entrer dans une nouvelle ère : celle de l'Internet des objets.
    Dotée d'une intelligence propre, chaque pièce de mobilier communique avec l'objet voisin. Dans la maison connectée, la porte d'entrée lance l'éclairage du salon et met de la musique pour vous accueillir.
    Le frigo commande les denrées avant qu'elles viennent à manquer ou préconise des menus en fonction de votre régime, tandis que le pot de fleurs connecté prodigue à la plante les soins appropriés...
    Le monde du travail lui-même est bouleversé. Les médecins sont aidés par des IA pour leur diagnostic. Sur les routes, les véhicules gagnent en autonomie. De nouveaux métiers apparaissent : pilotes de drônes, dresseurs de robots, développeurs...
    Tout change autour de nous et de plus en plus vite. Ce livre est le mode d'emploi pour profiter de cette révolution, sans se laisser emporter.

  • Les technologies de l'information, et Internet en particulier, sont devenues des armes. Les États, les entreprises, les forces armées, les activistes et même les particuliers puisent désormais dans cet arsenal pour capter des informations ou de l'argent, diffuser des rumeurs ou provoquer des dysfonctionnements chez leurs adversaires. Les géants de l'économie numérique constituent un nouveau complexe militaro-industriel, doté d'une puissance financière et d'un savoir technique bien supérieurs à ceux de nombreux gouvernements.
    Comme les systèmes d'information irriguent désormais toutes les organisations modernes, nos vies personnelles et professionnelles se trouvent dépendantes de la cybersécurité. Laissée sans contraintes, celle-ci peut aboutir au cauchemar d'une société de la surveillance totale. À chacun, dorénavant, le devoir de s'informer sur les enjeux de la sécurité numérique.

  • Comment fut inventé l'ordinateur ?
    Comment notre monde s'est-il numérisé ?
    Qui sont les héros de cette aventure ?
    Comment s'inscrit-elle dans l'évolution de l'humanité ?

    Connaître l'histoire de l'informatique relève désormais de la culture générale.
    De la machine d'Anticythère au cyberespionnage et aux Big Data, des cartes perforées à l'Internet, des tabulatrices aux tablettes, ce livre vous propose un voyage dans le temps, une archéologie de notre environnement numérique.

    Laissez-vous emporter dans cette lecture fabuleuse, où chacun retrouvera ou découvrira ces merveilleuses créations de l'esprit humain.

  • L'« IA » fait de plus en plus souvent la une des médias. Les mystérieux algorithmes de nos ordinateurs sont champions du monde d'échecs et de go, ils vont conduire nos voitures, traduire automatiquement en n'importe quelle langue, voire imiter nos modes de raisonnement. Hélas, ils ne savent même pas qu'ils sont intelligents. Pour le dire plus clairement, ils ne savent rien. Tout ce que peuvent manifester les ordinateurs dotés des techniques les plus récentes d'IA est une intelligence qui ne comprend rien - du réflexe sans réflexion. Certains de nos mécanismes cognitifs, patiemment mis au point par l'évolution biologique, comme la recherche de la simplification et de la structure des phénomènes, sont encore hors de portée des machines, contraintes d'approcher au plus près de nos modes de raisonnement sans jamais les reproduire vraiment. Le fantasme de la machine qui sait tout a donc de beaux jours devant lui, même si les progrès de l'IA posent avec toujours plus d'acuité la lancinante question de savoir si une véritable intelligence peut être produite par des circuits de silicium. Jean-Louis Dessalles est enseignant-chercheur à Télécom ParisTech. Il utilise l'intelligence artificielle pour démonter les mécanismes de l'intelligence humaine, notamment en ce qui concerne le langage et le raisonnement. 

  • Voici la biographie de Peter Molyneux depuis son premier cri, sa rencontre avec les jeux vidéo, jusqu'à aujourd'hui...
    Loin du chemin tout tracé, la carrière de Peter Molyneux a été traversée de nombreuses périodes de doutes. S'il a innové dans les années 1980, questionné les genres et les choix moraux dans les années 1990 et 2000, il est aujourd'hui autant regardé comme un personnage génial que comme un excellent (et trop bavard) vendeur. Ses jeux, eux, ont transformé les genres, devançant souvent les autres par leurs concepts. Cet ouvrage revient sur la toute la carrière de Peter Molyneux, de ses premiers succès à la fin des années 1980 (Populous, Syndicate, Magic Carpet) jusqu'à ses expérimentations sociales actuelles, en passant par la série Fable, des jeux de rôle qui ont marqué par leurs choix esthétiques et narratifs, questionnant la notion même de héros. Pour cet ouvrage, de nombreuses anecdotes personnelles, Peter Molyneux s'étant livré comme jamais auparavant, parlant de son enfance, de ses errances, de ses erreurs, de ses périodes les plus heureuses comme des plus sombres.
    Découvrez les confessions du créateur de Populous, issues de plus de vingt heures d'entretien !
    EXTRAIT
    Dans le monde d'Albion - ou dans tout autre univers d'une fantasy par trop classique -, l'arrivée d'un héros serait saluée par une sorcière de passage, liseuse de présages ténébreux dans des mains tendues vers elle à cet effet; par une fée accordant un voeu au septième fils présumé d'un septième fils ; par une tempête annonciatrice de graves déconvenues une fois le nouveau-né arrivé à maturité ; par un orage cataclysmique ravageant un royaume que l'héritier aurait alors à reconstruire ; ou, plus prosaïquement, par le massacre inutile et imbécile d'un village innocent, prétexte tout trouvé pour la future vengeance du seul, et encore trop jeune, survivant au carnage. [...]
    En ce mardi 5 mai 1959 donc, alors que la météo ânnone un frais 12 °C venteux et nuageux, Peter Douglas Molyneux pousse son tout premier cri.
    Appelons-le Peter pour le moment.
    Appelons-le Peter pour la durée de ce chapitre.
    Là, il est assis dans les locaux de 22Cans, devant son ordinateur, à écouter la première des nombreuses questions qui jalonneront nos entretiens vidéo.
    Les lèvres se mettent en mouvement. Les premiers mots.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Raphaël Lucas cumule plus de dix-huit années d'expérience dans le domaine du journalisme vidéoludique. Plus précisément, ses genres de prédilection sont, toutes époques confondues, le RPG (japonais et occidental), les jeux d'arcade et d'actionaventure, les FPS et de trop nombreuses bizarreries expérimentales dont il repaît son esprit malade... Vous a-t-on dit qu'il était aussi amateur de fantastique littéraire et cinématographique ? Ou qu'il vouait un culte étrange au charabia de James Joyce, de Raphaël Aloysius Lafferty ou de Thomas Pynchon ?

  • L'architecture propre

    Robert C. Martin

    • Pearson
    • 27 Novembre 2020

    Vous n'imaginez pas le temps qu'une architecture logicielle bien soignée dès le départ peut vous faire gagner. Vous pouvez augmenter fortement la productivité du développement tout au long du cycle de vie des applications.Dans la lignée de son bestseller international Coder proprement, le légendaire Robert C. Martin, dit «Oncle Bob», vous présente les règles universelles de l'architecture logicielle, et comment les appliquer. Fidèle à l'esprit des travaux d'Oncle Bob, ce livre regorge de solutions pragmatiques et claires pour affronter vos vrais défis: ceux que vous devez relever pour mener vos projets au succès.Découvrez les objectifs d'un architecte logiciel, et les disciplines et pratiques essentielles pour les remplir.Maîtrisez les grands principes de la conception logicielle en termes de fonctions, de séparation des composants et de gestion des données.Familiarisez-vous avec dix principes (ADP, CCP, CRP, DIP, ISP, LSP, OCP, REP, SAP et SDP).Comprenez en quoi les paradigmes de programmation imposent une discipline en bornant les activités des développeurs.Faites la différence entre l'essentiel et l'accessoire.Mettez en place des structures de haut niveau optimales pour toutes vos applications: web, bases de données, clients lourds, console et embarqué.Tracez des frontières et créez des couches pour organiser vos composants et services.Repérez les erreurs de conception et d'architecture et apprenez à les éviter et à les corriger.Architecture logicielle propre est une lecture indispensable pour tout architecte logiciel, en devenir ou chevronné, pour tout analyste, architecte système, ingénieur logiciel et pour tout développeur travaillant à partir des modèles d'architectures déjà établis.

  • L'année 1969 fut l'apogée de la Révolution industrielle qui a permis
    à l'homme de marcher sur la Lune sans électronique, et l'an I
    de la Révolution numérique avec l'apparition des premières puces.
    Un siècle de Révolution industrielle nous a apporté la prospérité
    et la démocratie, que nous apporte ce demi-siècle de Révolution
    numérique ?
    Grâce à ses technologies - la Tech -, nos objets quotidiens sont
    devenus magiques : les smartphones nous donnent accès à tout et
    à tous, et Internet est un moyen d'échange sans limites, promesse
    d'une démocratie achevée.
    Tout cela est un trompe l'oeil. La Révolution industrielle a enrichi
    toute la population de nos pays et entamé le développement des
    autres. La Tech crée une économie radicalement inégalitaire pour les
    personnes, les entreprises et les États. Elle mine nos classes moyennes
    dont les revenus du travail stagnent depuis quinze ans et, de son fait,
    les chances des pays pauvres de ne plus l'être ont baissé de moitié.
    Passer d'une situation où les vainqueurs s'enrichissent plus que les
    autres à un monde où les autres ne s'enrichissent plus du tout est un
    changement de nature, pas de degré. La vraie menace de la Tech
    n'est pas économique mais politique.
    Sa puissance inégalitaire met fin au pacte moral de la Révolution
    industrielle qui promettait l'amélioration de la vie pour tous. Dans
    le monde entier, le sujet n'est plus la démocratie mais l'efficacité
    des gouvernants, devenue le seul critère de jugement des citoyens.
    Sa puissance technique est pour les États une tentation de contrôle
    irrésistible. Les dirigeants y cèdent dans un développement sans fin
    de la surveillance de nos vies. Pour notre bien.
    La Tech serait-elle le despote « puissant et doux » par lequel
    Tocqueville voyait disparaître la démocratie ?

  • Une vision claire des savoirs, une mobilisation rapide des connaissances et des compétences sont les atouts indispensables à la réussite en prépa.
    Ce formulaire d'Informatique Pour Tous (IPT) répond parfaitement à ces exigences.
    Il présente de façon synthétique l'intégralité du programme d'IPT des classes préparatoires aux grandes écoles scientifiques première et deuxième années.
    - On y trouvera d'abord une base de connaissances théoriques indispensables en algorithmique, en programmation et pour les bases de données.
    - Tous les algorithmes et scripts Python des programmes de première et deuxième années, classés par thème, sont ensuite détaillés et analysés.
    - Finalement, deux index très précis (un index général et un index des commandes Python) permettent de trouver rapidement la notion cherchée.
    Conçu pour appréhender tout le programme d'IPT en un clin d'oeil, ce formulaire est le compagnon idéal pour la préparation des devoirs, les séances de travaux pratiques d'informatique, une ressource précieuse pour les TIPE mais surtout pour accompagner les révisions avant les concours.
    Il complète intelligemment les ouvrages de la collection Prépas Sciences, qui permettent une acquisition solide des connaissances.

  • Quand un ingénieur philosophe se penche sur l'informatique et quand, en plus, il se nomme Luc de Brabandere, on peut s'attendre à être dépaysé. 

    Car si l'informatique a - à l'instar de l'écriture et de l'imprimerie - révolutionné notre façon de penser, cette science a pris naissance... il y a plus de 3000 ans, bien avant que l'ordinateur ne fasse ses premiers calculs !  Et quoi de mieux, pour se familiariser avec cette nouvelle façon de penser, que de se glisser dans la tête de ceux qui l'ont façonnée ?

    C'est donc un voyage que nous propose Luc de Brabandere, à la rencontre de personnalités hors du commun, certaines connues, d'autres injustement méconnues qui, chacune dans leur domaine, avec des intuitions fulgurantes, ont contribué à cette révolution qui nous touche tous.

    Mais pour l'auteur, l'histoire d'Homo Informatix est loin d'être terminée. Elle reste même encore à écrire et l'importance des enjeux est telle qu'il vaut mieux prendre le clavier soi-même. Partant du constat qu'aujourd'hui, les principaux protagonistes de cette épopée sont avant tout des techniciens et des entrepreneurs, Luc de Brabandere nous invite à inventer tous ensemble les principes d'un humanisme numérique.

    Car il n'existe pas d'algorithme pour écrire l'avenir !

  • Ce n'est que récemment que l'on a commencé à mesurer à quel point l'informatique est en passe de transformer notre société, et même de la bouleverser de fond en comble. C'est à décrire et à analyser les fondements de l'hyperpuissance de l'informatique que Gérard Berry se consacre dans ce livre qui fera date. Il montre en effet de façon non technique comment la science et la technologie informatiques mettent l'information au coeur de l'action, qu'elle soit produite par les hommes ou par les machines. Algorithmes, données, machines et réseaux conduisent surtout à un nouveau schéma mental bien différent de celui des siècles précédents, qui confère un pouvoir étonnant à ceux qui le comprennent et l'organisent. Pour donner concrètement à comprendre le mode de pensée inhérent à l'informatique, Gérard Berry passe en revue cinq domaines de transformations massives : les télécommunications, Internet, la photographie et la cartographie, l'informatisation de la médecine, et celle en cours de toutes les sciences. Il analyse ensuite en détail deux dangers de l'informatique, les bugs et les trous de sécurité, qui peuvent parfois transformer des systèmes informatisés en dangers publics, et montre comment la science moderne permet de mieux contrôler ces dangers. Enfin, l'auteur donne sa vision de l'évolution de l'informatique, bien loin des fantasmes trop souvent partagés. Pour la première fois, un livre qui explique tout de l'informatique, de son monde, ses fondements, ses applications, et la révolution qu'elle représente. Gérard Berry est professeur au Collège de France où il dirige la chaire Algorithmes, machines et langages. Il est médaille d'or du CNRS.

  • Comment éduquer au numérique ? En France notamment, les acteurs du monde éducatif se sont massivement saisis de ces questions. Pour autant, la réponse éducative à la « révolution numérique » est encore loin d'être univoque. Elle a même suscité durant les dernières années des débats passionnés.
    Deux grands courants s'affrontent. D'une part, le paradigme français, qui repose sur la construction d'une distance critique aux technologies et sur une intégration de ces questions dans des programmes planifiés. En face, le paradigme anglo-saxon des EdTech, se voulant « disruptif », affiche un rapport décomplexé à des technologies considérées en elles-mêmes comme éducatives.
    Entre ces deux pôles, des alternatives multiples peuvent être inventées. Mais il ne faut pas se tromper : la place croissante occupée par le numérique dans les écoles et les universités ne doit pas seulement être envisagée comme un simple changement de support (papier Vs numérique). Il s'agit d'un changement profond dans le fonctionnement même du système éducatif. Enseignants, chercheurs, formateurs, apprenants, mais aussi parents d'élèves doivent en saisir les enjeux, afin d'élaborer leur propre positionnement et leurs propres stratégies. C'est ce à quoi nous invite à réfléchir Laurent Tessier.

  • Cet ouvrage s'adresse à tous ceux qui exercent des responsabilités dans la maîtrise d'ouvrage des projets informatiques, ainsi qu'à ceux qui sont impliqués dans une relation maîtrise d'ouvrage/maîtrise d'oeuvre  (MOA /MOE). Les étudiants en management des systèmes d'information trouveront des bases solides et matière à réflexion.
    Le dialogue n'est pas facile entre la MOA qui est le commanditaire d'un projet et la MOE qui en assure la réalisation. Cet ouvrage présente les missions et les responsabilités de chacun ainsi que les différents niveaux de maturité nécessaires au bon déroulement d'une mission.
    Du lancement de projet à l'administration du patrimoine applicatif, le rôle de la MOA est expliqué à chaque étape du projet informatique.
    De nombreux exemples, des fiches-guides ainsi que des conseils et des recommandations sur les bonnes pratiques complètent cet ouvrage, véritable guide de référence.
    Dans cette quatrième édition mise à jour, les méthodes agiles, le big data et le machine learning sont plus amplement développés.
     
     

  • Depuis des milliers d'années, nous collectons de l'information et utilisons des algorithmes. Mais récemment, la récolte a littéralement explosé : les technologies numériques nous permettent de créer, stocker, transformer et transmettre des données dans des quantités et à une vitesse de plus en plus considérables.
    Ordinateurs, téléphones, objets connectés, réseaux sociaux...
    Chacun de nous contribue activement, consciemment ou non, à bâtir un nouveau continent, la Terra Data, la "terre des données". Entre promesses et menaces, quelle société se dessine derrière cette avalanche d'information ?
    Cet ouvrage nous invite à découvrir ces nouveaux territoires, pour agir en faveur d'une utilisation des données responsable et humaniste. Internautes, ingénieurs, consommateurs, citoyens : ces enjeux nous concernent tous !

  • Face à la déferlante numérique, les façons d'enseigner et d'apprendre se transforment, laissant la place à plus d'apprentissages informels et d'innovation pédagogique. Cet ouvrage rend accessibles les fondements de ces évolutions sociales, numériques, cognitives, économiques...
    L'auteur développe le sujet en quatre parties :
    o Il redonne le sens du savoir comme un rapport à soi, aux autres et au monde ;
    o Il repositionne les approches classiques des apprentissages pour penser l'évolution du stage vers les écosystèmes d'apprentissage ;
    o Il propose de transformer des environnements afin de les rendre apprenants (architecture des bâtiments, interactions sociales et espaces numériques) ;
    o Il traite des nouvelles postures des formateurs comme facilitateurs du savoir et donne des repères pour développer l'intelligence collective.
    /> Ce manuel de référence sur le social learning donne les clés pour décider de nouvelles stratégies, enrichir et recombiner des pratiques pédagogiques à l'ère du numérique. Il est régulièrement mis à jour pour tenir compte des évolutions des usages et des techniques.

empty